DOSSIER – Les meilleurs jeux narratifs sur Switch

Cela nous vous aura pas échappé, l’équipe du site s’est attelée depuis peu à la rédaction de petits guides. Alors que DesBen répond à vos questions les plus techniques sur la manière de prendre soin de votre Nintendo Switch, je me suis permis d’apporter ma contribution avec cette petite sélection des meilleurs jeux narratifs sortis jusqu’alors sur la petite dernière de Nintendo.

Note : le genre des jeux narratifs est vaste et peut regrouper ou non certaines oeuvres selon votre vision des choses. Aussi, ne vous étonnez pas de retrouver tel ou tel titre dans cette catégorie alors que vous pensiez qu’il ne pouvait s’inscrire que dans une autre. Les jeux narratifs sont à mon sens des jeux capables de faire ressentir de manière unique et avec intensité des émotions variées de part leur ambiance et leur scénario. C’est donc sous cette définition personnelle que j’ai composé la sélection de cet article.

Grand amateur de ce genre d’expériences, je trouve néanmoins que les jeux narratifs sont pour le moment trop méconnus de la part des joueurs et j’espère ainsi pouvoir vous faire découvrir ces petites merveilles disponibles, souvent à bas prix, depuis quelques temps déjà. Bien entendu, il manquera éventuellement LE jeu qui vous vient à l’esprit : je n’ai pas la prétention de penser avoir testé tous les jeux répondant à cette catégorie. Néanmoins, j’espère que ce petit catalogue saura vous guider vers de nouvelles aventures sur votre Nintendo Switch ! Tous les jeux de cette liste ont été testés, et approuvés, par nos soins, n’hésitez donc pas à parcourir les tests pour vous faire une idée.

Rime – La force du déni

Voici une oeuvre forte mais polémique pour commencer ce dossier : Rime vous transporte dans un voyage onirique dans la peau d’un jeune garçon rescapé d’un terrible naufrage. Le synopsis semble simple à vue de nez mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Réalisé par le studio espagnol Tequila Works, Rime s’inscrit sans aucun doute parmi les meilleurs expériences narratives de ces dernières années dans le sens où il ne se contente pas uniquement de vous faire vibrer par son scénario mais propose en plus une dimension aventure-réflexion qui ravira les fans de The Legend of Zelda. Ajoutons à cela une direction artistique efficace et une bande-son soignée, et vous obtenez une histoire qui vous tiendra en haleine jusqu’au tout dernier instant. Le titre n’est cependant pas à la hauteur techniquement et souffre de graves chutes de framerate qui vous hérisseront le poil plus d’une fois. Malgré cela, passer à côté de Rime serait une erreur impardonnable pour tout gamer qui se respecte et amateur de jeux à ambiance.

Notre test de Rime

State of Mind – L’avenir sombre

Sombre dystopie écrite par Daedalic Entertainment, State of Mind vous propose une réflexion tout à fait pertinente de l’évolution de notre société en abordant avec une justesse parfois inquiétante les thèmes du transhumanisme et de l’intelligence artificielle. Dans le peau de Richard Nolan, journaliste au caractère de cochon, vous sonderez les abysses de la folie et de l’ambition humaines à travers cette aventure touchante et très bien écrite. Certains pourraient se sentir un peu frustrés d’un strict point de vue ludique : contrairement à Rime, State of Mind assume (parfois un peu trop) son appartenance au genre des jeux narratifs et délaisse quelque fois le gameplay au profit de son ambiance et de ses visuels très réussis. Fait intéressant : State of Mind vous propose d’emprunter plusieurs voies possibles à la toute fin de son scénario.

Notre test de State of Mind

Old Man’s Journey – La début de la fin

Partons désormais sur la thématique du voyage avec Old Man’s Journey, une production cette fois-ci signée Broken Rules dans laquelle vous incarnez un vieil homme à travers un fascinant voyage. Usant d’un gameplay plutôt en retrait mais pourtant très ingénieux basé sur la perspective, Old Man’s Journey vous plonge dans un monde coloré à la direction artistique très inspirée qui vous laissera découvrir petit à petit un très joli message astucieusement décanté par ses auteurs. Au poil techniquement parlant, la version Switch est probablement le meilleur choix pour vivre cette belle et touchante aventure.

Notre test d’Old Man’s Journey

Little Nightmares – Quand Tim Burton rencontre Hayao Miyazaki

En voilà un qui mérite une place de choix dans cette sélection ! Production du studio suédois Tarsier et édité par Bandai Namco, Little Nightmares vous propose une immersion dans les peurs  les plus noires de votre enfance. Dans la peau de la frêle Six, vous aurez fort à faire pour vous échapper de la cale du bateau rempli de monstres dans laquelle vous débutez votre aventure. Little Nightmares est un titre véritablement unique qui exploite avec brio un thème pourtant classique et il ne sera pas rare de sentir un frisson vous parcourir l’échine à mesure que vous rencontrerez les abjectes créatures et que vous prendrez peu à peu la mesure de la gravité de la situation de Six. Si l’optique de fuir des nuées de monstres redoutables ne vous effraie pas, n’hésitez pas un instant à plonger dans cette histoire que l’on croirait née d’un croisement entre Tim Burton et Hayao Miyazaki. On notera par ailleurs une utilisation surprenante mais diaboliquement judicieuse des Vibrations HD de la Switch qui achèvera de vous immerger dans la terrifiante et pourtant irrésistible de Little Nightmares. De plus, cette édition Nintendo Switch est accompagnée d’un DLC vous offrant quelques niveaux supplémentaires en incarnant un nouveau personnage et vous donne ainsi une seconde et sinistre vision de l’aventure ténébreuse concoctée par Tarsier.

Notre test de Little Nightmares

Inside – L’abyssale terreur

Si vous prenez votre pied dans les jeux narratifs plus sombres, Inside pourrait vous convenir. Dans la même veine que Little Nightmares, Inside est un titre ténébreux issu du talentueux studio créateur de Limbo. Avec des ennemis aussi violents que déterminés, Inside prend un malin plaisir à torturer son frêle protagoniste à travers une succession de décors sombres en exploitant la technique du clair-obscur qui vous plongera dans un état de “stress passif” comme l’avait si bien évoqué DesBen dans son test (voir plus bas). Loin de proposer une simple fuite pour la survie, Inside vous impose quelques énigmes qu’il vous faudra résoudre tout en composant avec la panique latente qui vous prendra à mesure que vos ennemis se rapprocheront lentement mais sûrement de vous dans l’objectif assez clair de vous collez une balle dans la tête ou même de vous dévorer selon les situations. En plaçant une histoire discrète mais terriblement sujette à l’interprétation, Inside permet à votre imagination de créer un cadre d’autant plus angoissant et prenant pour donner au final un chef d’oeuvre des jeux à ambiance sur Switch.

Notre test d’Inside

Fe – L’appel de la forêt

Lorsque l’on pense à Electronic Arts, on pense immédiatement à FIFA, Battlefield ou dans un futur proche Anthem. Pourtant, ce serait méconnaître le programme EA Originals qui permet aux développeurs indépendants de proposer leurs oeuvres encadrées par la firme mondialement connue. Parmi ces oeuvres est né Fe : produite par le studio Zoink!, cette oeuvre onirique vous plonge dans une étonnante nature où vivent des créatures toutes plus fascinantes les unes que les autres. Dans la peau (ou devrions-nous dire la fourrure ?) de l’une de ces petites bêtes, vous entamez l’exploration d’une nature aux couleurs chatoyantes pour lui rendre sa paix et son harmonie. Malgré quelques petites maladresses relevées sur le plan ludique, Fe propose une aventure convaincante qui ravira les amateurs de Princesse Mononoké.

Notre test de Fe

Last Day of June – L’amour brave

Pour clore cette sélection, quoi de mieux qu’une aventure se déroulant au coucher du soleil ? Last Day of June est une oeuvre terriblement forte produite par les doigts de fée d’Ovosonico dans laquelle vous prenez part au combat désespéré d’un homme pour sauver la femme de sa vie. En exploitant le filon de l’effet papillon, Ovosonico a réalisé un véritable petit chef d’oeuvre alliant beauté musicale et visuelle dont la force de l’histoire vous prendra littéralement aux tripes et vous arrachera quelques larmes au fond de votre coeur. Malgré la très courte durée de cette expérience, tout amateur de jeux à ambiance digne de ce nom se doit de poser ses mains sur ce véritable concentré d’émotions et de mélancolie.

Notre test de Last Day of June

A propos de l'auteur :

LatoJuana

Otaku gamer assumé et sérivore avec un tropisme particulier pour Nintendo. 3e année de biologie et cataclysme en Travaux Pratiques.

a écrit 199 articles sur Switch-Actu.

3 commentaires pour “DOSSIER – Les meilleurs jeux narratifs sur Switch

  1. Je rajouterai à cette liste le jeu “Oxenfree”. L’histoire d’un groupe d’ado sur une ile mysterieuse au passé militaire. Un merveille aussi de narration avec son ambiance sonore et graphique un peu sombre, inquiétante sans être effrayante, ses choix multiples à base de dialogues et son gameplay original avec la recherche de fréquences sur la radio. Un de mes coups de cœur sur Switch !

  2. Pourquoi avoir mis Little Nightmare dans cette liste ? Ce n’est pas vraiment un jeu narratif …
    D’ailleurs, ou en est le portage d’un des meilleurs jeux narratifs de ces dernières années : Firewatch ?

  3. Pour mettre fait firewatch sur ps4 il est excellent, il pourrait bien me faire craquer à nouveau s’il sort sur switch. Sinon dans la liste celui qui me fait de l’œil c’est bien Last day of June.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.