Un Nintendo en grande forme se dote d’un nouveau président

Cette nuit, Nintendo faisait part de ses résultats financiers sur l’exercice avril 2017-mars 2018. Consultables ici, les documents fournis nous apprennent que pour l’entreprise nippone, ” tous les voyants sont au vert “.

Premièrement, concernant le chiffre d’affaire : celui-ci se situe à 9 milliards d’euros sur l’exercice, en évolution de +116% par rapport à l’année précédente. C’est le plus gros depuis 2010-2011, où l’entreprise avait compté sur le Wii et la Nintendo DS pour faire un chiffre de 11 milliards. Cela se traduit aussi par un bénéfice net d’un milliard d’euros, là encore le plus grand depuis l’année 2010-2011 et ses plus d’un milliard et demi.

Des ventes importantes de consoles et de jeux Switch

À la sortie de la Switch, Nintendo avait tablé sur 10 millions d’unités vendues en un an. Puis, au vu du succès de la console, la prévision avait été rehaussée à 15 millions. Perdu, ou plutôt, gagné : Nintendo annonce avoir écoulé 18 millions de console fin mars 2018 ! Pour le géant japonais, cela ne devrait pas s’arrêter là ; ainsi, Nintendo prévoit de vendre 20 millions de Switch supplémentaires lors de la deuxième année de commercialisation.

Une console n’est rien sans jeux (certains constructeurs l’ont appris à leurs dépens), et les jeux Switch se vendent bien, merci pour eux. Neuf million-sellers, pour 69 millions de jeux vendus au total sur la console : chaque propriétaire de Switch possède près de 4 jeux. Le classement des jeux les plus vendus nous indique que Super Mario Odyssey est un carton monumental, puisque plus d’un joueur Switch sur deux l’a acquis, tout comme Mario Kart 8 Deluxe et The Legend of Zelda: Breath of the Wild. A noter aussi l’excellent démarrage de Kirby: Star Allies.

  • Super Mario Odyssey – 10,41 millions
  • Mario Kart 8 Deluxe – 9,22 millions
  • The Legend of Zelda: Breath of the Wild – 8,48 millions
  • Splatoon 2 – 6,02 millions
  • 1-2-Switch – 2,29 millions
  • ARMS – 1,85 millions
  • Xenoblade Chronicles 2 – 1,31 millions
  • Kirby: Star Allies – 1,29 millions
  • Pokken Tournament DX – 1,16 millions

A cela, il faudra peut-être ajouter le Nintendo Labo : lancés la semaine dernière au Japon et aux Etats-Unis, les deux kits se sont déjà bien écoulés sur l’archipel, avec 90 000 ventes pour le Multi Kit et 29 000 pour le Kit Robot. Suffisant pour assurer le million ? Rien n’est moins sûr, les ventes devant s’inscrire dans la durée. Peut-être faudra-t-il aussi ajouter, sur le prochain exercice, Pokémon Switch : la prochaine entrée de la série est toujours listée pour “2018 ou plus tard” par Nintendo. Enfin, au rayon des certitudes, les rangs des million-sellers seront fort probablement gonflés par l’arrivée de Super Smash Bros. en cette année 2018.

Un changement organisationnel

Les annonces de la nuit ne s’arrêtent pas là. En effet, et de manière inattendue, Nintendo annonce un changement de présidence ! Shuntaro Furukawa remplace Tatsumi Kimishima, qui était en poste depuis 2015. Très jeune (46 ans), il avait intégré Nintendo en 1994. Expert en marketing, il a des liens forts avec Pokémon puisqu’il a exercé des fonctions de direction de Pokémon Co. depuis 2012. Il est par ailleurs connu pour s’exprimer parfaitement en Anglais et pour avoir de bonnes compétences relationnelles et une excellente connaissance du monde occidental de l’entreprise (il a travaillé 10 ans en Allemagne), ce qui sera à coup sûr utile pour combler le manque de compréhension qui existe à certaines occasions entre Nintendo et les investisseurs. Il a aussi participé activement au développement de la Switch.

Cela fera moins de bruit mais ces décisions seront aussi importantes pour l’avenir de la marque : Satoru Shibata quitte la présidence de Nintendo of Europe, et intègre le conseil d’administration de Nintendo au Japon. Quant à eux, Takashi Tezuka (co-créateur de Super Mario et de The Legend of Zelda) et Yoshiaki Koizumi (réalisateur d’Ocarina of Time, notamment) deviennent executive officers.

Vous l’aurez compris : Nintendo est en très grande forme. Si les bons résultats de l’année dernière étaient principalement imputables à la vente d’actifs de la société et aux retombées de Pokémon Go, les résultats de cette année sont encore meilleurs et sont liés uniquement à l’activité de Nintendo : faire des grands jeux au service de leurs consoles. Espérons que l’année 2018 soit encore meilleure pour la marque et que la nouvelle présidence saura capitaliser sur le succès de la Nintendo Switch pour offrir toujours de meilleures expériences aux joueurs.

Sources : documents de Nintendo (1 et 2)
Oscar Lemaire
Bloomberg

A propos de l'auteur :

Metabee

Joueur de 25 ans qui aime les jeux de plateforme, de sport, d'aventure, de réflexion, et la tartiflette. Kostas FC

a écrit 44 articles sur Switch-Actu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *