lego star wars la saga skywalker tt games crunch

LEGO Star Wars : La Saga Skywalker sous le coup d’accusations de crunch intensif

Alors que l’annonce de la date de sortie de LEGO Star Wars : La Saga Skywalker vient de tomber, Polygon a sorti un long papier regroupant les témoignages d’employés et ex-employés de TT Games, studio anglais ayant développé le jeu, accusant l’entreprise de n’avoir pas pris en compte le bien-être de ses troupes et mis en place une culture toxique, avec notamment des périodes de crunch longues et intensives.

La culture du crunch chez TT Games semble ne pas dater de la sortie de LEGO Star Wars : La Saga Skywalker, puisque des employés de longue date témoignent par exemple que l’ancien co-fondateur du studio, Jon Burton, les engueulaient s’ils avaient l’audace de quitter leur poste à l’heure prévue par leur contrat de travail. Un des anciens employés dénonce même un “crunch prémédité” : “les projets étaient planifiés avec des périodes de crunch dans le planning ou, pire, le crunch était le planning“. Même si cela s’est amélioré durant un certain temps après le départ de Burton, il semblerait que le crunch obligatoire soit de retour dans le studio, et des employés témoignent de semaines de six jours sur lesquelles on leur demandait de travailler entre 60 et 100 heures. Le traitement du personnel féminin, soumis à des “intimidations, des commentaires sur son apparence et de promotions refusées” est aussi remis en question.

Toujours selon l’enquête, le problème du crunch s’est intensifié avec le développement de LEGO Star Wars : La Saga Skywalker et le choix de faire tourner celui-ci sur un tout nouveau moteur maison au lieu d’écouter les employés qui militaient pour utiliser l’Unreal Engine. Contrairement à ce dernier, sur lequels certains employés étaient déjà formés et qui dispose d’une ample documentation pour les autres, le moteur de TT Games était instable et manquait de certaines fonctionnalités clé qui auraient pu faire gagner du temps aux équipes.

Enfin, c’est les ambitions démesurées des dirigeants du studio pour LEGO Star Wars : La Saga Skywalker qui sont mises en cause : on a demandé aux équipes de “viser le 85 (sur l’agrégateur de notes Metacritic). Les développeurs ont dû tâtonner au gré des demandes changeantes du management et, par exemple, implanter un système de combat plus complet et dynamique, ce qui n’est pas une mauvaise chose, mais qui ne résoudra pas les problèmes habituels des jeux LEGO, selon un employé, qui ironise : “Lisez toutes les critiques des jeux LEGO. Toutes disent la même chose : les phases de plates-formes sont nulles, la caméra est horrible, et il n’y a pas de co-op en ligne. Répondons à ça en ajoutant un arbre de combat à la God of War ! Les enfants de 5 ans vont adorer“.

L’enquête, que nous vous invitons à lire dans son intégralité, se conclut néanmoins sur une note positive : il semblerait que les choses soient en train de changer dans le studio depuis quelques mois, avec une limitation des heures supplémentaires ainsi que le choix d’abandonner le moteur maison pour passer sur l’Unreal Engine. Les employés s’attendent aussi à ce que LEGO Star Wars : La Saga Skywalker satisfasse les fans, mais se demandent “s’il était vraiment nécessaire que les équipes endurent tout cela pour en arriver à ce point“. Beaucoup d’employés, excédés par le rythme de travail, ont quitté le navire durant le développement du jeu, autant de talents dont TT Games s’est privé à cause d’un mauvais management : nous leur souhaitons de la réussite et du bonheur dans les studios où ils évoluent actuellement.

+1
4
+1
0
+1
2
+1
0
giomosby

Contenu proposé par - Déjà 1262 article(s) à son actif

Présentation : Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

guest

1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Longin

Un véritable fléau, de Naughty Dog à TT Games le crunch n’ épargne personne…