Test verre trempé Steelplay
70%

Verre trempé anti lumière bleue Steelplay pour Switch Lite – TEST

De nos jours, tous les appareils mobiles connectés (ou presque) disposent d’un écran. Depuis l’époque du premier iPhone, les écrans tactiles ont définitivement pris une place omniprésente dans notre société, dans notre culture et dans les foyers. Si ce n’est pas un téléphone, c’est une tablette, ou un ordinateur ou … une console de jeux-vidéo portable. Depuis la Nintendo DS, nous avons droit à des écrans portables et imposants dans le monde du jeu-vidéo. Ont suivi entre autres la Nintendo 3DS, la PlayStation Vita et plus récemment la Nintendo Switch et sa nouvelle déclinaison, la Lite. Oui oui, on vous voit vous les deux au fond, non nous n’oublions pas le gamepad de la Wii U. Bref, tant d’écrans tactiles forcément si fragiles qu’il faut protéger. Vous l’avez compris, nous allons vous parler aujourd’hui du verre trempé anti lumière bleue de Steelplay, pour Switch Lite.

Un verre trempé, qu’est-ce que c’est ?

Revenons tout d’abord sur ce qu’est un verre trempé, avant de parler de celui proposé par Steelplay. Si à l’époque nous ne jurions que par les films plastique souples, protégeant des rayures superficielles, la mode du verre trempé est arrivée il y a quelques années pour perdurer jus-qu’aujourd’hui. Adopté pour sa solidité, celui-ci fait partie des “verres de sécurité” et est considéré comme deux à cinq fois plus résistant qu’un verre ordinaire, et évidemment beaucoup plus qu’un film protecteur plastique. Nous n’allons pas rentrer en détail dans sa fabrication ici, ça n’est pas le but, mais sachez qu’il existe différents types de résistance.

Mesurée sur l’échelle de Mohs, la résistance, appelée aussi la dureté, se mesure en H (pour hardness) au sein d’un tableau de 10 possibilités. Celui-ci classe 10 matériaux différents selon leur résistance : ça commence par le talc qui est friable sous l’ongle (1H), tout en passant Quartz qui est rayable par le verre (7H) et va jusqu’au diamant, qui ne peut être rayé que par un autre diamant (10H). Nos verres trempés se situent donc en haut de l’échelle, en 9H et sont équivalents, si l’on en suit la logique, au Corindon, rayable au carbure du silicium. Rien que ça.

Une pose simple, mais un petit manque d’accessoires

Contrairement au film souple de la pochette officielle de la Nintendo Switch Lite (par exemple), ce verre trempé Steelplay est simple à poser, comme la majorité des verres du genre. Il vous suffit de le retirer de sa protection, de retirer une partie du film protecteur et de commencer à le poser – bien droit sur les bords – sur l’écran de la console. Si le travail est bien fait, en continuant à retirer le film, le verre trempé devrait se poser correctement. S’il reste quelques bulles, marouflez doucement avec un chiffon ou avec la carte incluse dans le produit.

Mais le meilleur conseil à donner, c’est avant tout de bien nettoyer l’écran de votre Switch Lite. Et c’est là que le bât blesse avec ce verre trempé, c’est qu’hormis un chiffon et une carte permettant de maroufler, il n’y a rien d’autre. Il aurait été largement bienvenue d’inclure un petit kit de nettoyage, comme beaucoup de fabricants en proposent, contenant une lingette anti bactérienne humidifiée et une sèche pour retirer le “savon”. Vous avez donc tout intérêt à avoir un écran très propre avant la pose.

Le verre trempé de Steelplay est anti lumière bleue

Le point fort de ce verre trempé, c’est sa protection anti lumière bleue. En plus de protéger votre écran, vos yeux seront également épargnés par une partie de la lumière de l’écran de votre console. Pour tout vous dire, j’étais assez surpris de voir que ce verre trempé était de couleur … bleue. N’étant pas moi même un grand scientifique connaissant sur le bout des doigts le prisme de la lumière ainsi que ses effets sur l’oeil humain, cette coloration m’a paru un peu étrange en plus de rendre l’écran parfois un peu trop bleu (logique me direz-vous). Après quelques recherches et des discussions avec certaines personnes sans nul doute mieux calées que moi sur le sujet, il s’avère que j’ai obtenu des informations intéressantes.

La réponse finale, c’est directement ma correspondante de chez Steelplay qui me l’a donnée. Sachez que ce verre trempé cible précisément la longueur d’onde bleue 410 nm et bloque celle-ci à 82%. Qui plus est, il n’est pas impossible de tomber sur des textes parlant d’une étude ayant démontré que la bande 415nm – 455nm est la plus nocive pour la rétine et son vieillissement. Viser les 410nm n’est donc pas incohérent, bien que peut-être un poil mal ajusté.

Bon verre trempé, mais des questions se posent
  • Bon verre trempé, mais des questions se posent - 70%
    70%
70%

Bon verre trempé, mais des questions se posent

Nul doute que l’intention de Steelplay est bonne. Proposer un verre trempé – soit la meilleure protection d’écran possible – combiné à un filtre permettant de moins agresser l’oeil humain, l’idée est classique mais intéressante pour une console de jeux. Néanmoins, des doutes subsistent chez certaines personnes quant à l’intérêt de ce genre de filtres. S’il est connu que certaines lumières peuvent être dangereuses à long terme pour la rétine, il est vrai que les fausses démonstrations des opticiens ont un peu laissé un goût amer aux consommateurs au fil du temps.

Dans tous les cas, ce verre trempé proposé par Steelplay n’est pas mauvais du tout : la pose est simple, les accessoires bien que peu nombreux aident à cela, et l’intention de protéger l’oeil du joueur est bonne. Reste à connaître l’efficacité du filtre sur le long terme, mais ne vaut-il mieux pas prévenir que guérir ?

Les +

  • Pose très simple
  • Des dimensions parfaitement adaptées à l’écran et sa bordure
  • Une intention louable de protéger nos yeux

Les -

  • Il manque peut-être une lingette humidifiée
  • La teinte bleue du verre rend l’écran un peu trop bleu
  • Il nous manque peut-être des preuves de l’efficacité du filtre
Envoi
User Review
0 (0 votes)

A propos de l'auteur :

DesBen

Joueur de 24 ans, fondateur du site Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, PlayStation 4, parfois sur mon smartphone. Freelance à mes heures perdues, j'ai un certain affect pour la rédaction et le webdesign, à mon niveau. Ma photo de profil a été dessinée par @Nouilles_de_riz (Twitter) !

a écrit 568 articles sur Switch-Actu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.