Tribune – Nintendo Labo : l’étonnant retour aux sources de Nintendo

La tribune de Switch-Actu permet à ses rédacteurs de s’exprimer librement sur un sujet concernant de près ou de loin la Nintendo Switch, sujet principal de notre site. Aujourd’hui, j’aimerais vous faire part de mes impressions sur l’annonce de la semaine : le Nintendo Labo.


Quand Tatsumi Kimishima déclarait plusieurs mois auparavant que Nintendo tenterait d’atteindre un public autre que les hardcore gamers en 2018, nombreux en eurent les cheveux droits sur la tête. La crainte était que Nintendo se dirige vers des jeux spécifiquement conçus pour les joueurs occasionnels (que certaines mauvaises langues aiment appeler péjorativement “casuals” ou “casus”) au détriment de leurs jeux canoniques dédiés aux joueurs plus réguliers. Ce qu’il ne faut pas faire pour rassurer son public ! Après une année 2017 exceptionnelle à tous points de vue, riches en productions maison de qualité comme un certain The Legend of Zelda : Breath of the Wild mais aussi de plaisantes exclusivités tiers à l’image de Mario + les Lapins Crétins, Nintendo oserait délaisser ses consommateurs habituels ? Erreur ! Non seulement Nintendo continue d’entretenir les joueurs occasionnels, mais il entreprend également d’atteindre un tout nouveau public. Comment ? La réponse tient en deux mots : Nintendo Labo !

Un étonnant rappel du passé

Les fins connaisseurs parmi vous le savent, Nintendo existe depuis bien plus longtemps qu’on ne pourrait le croire. L’entreprise naît en effet en 1889 et est fondée par Fusajiro Yamauchi en tant que fabricant… de cartes à jouer. Les fameuses Hanafuda furent la première production Nintendo mise sur le marché. Un siècle plus tard, la production de jouet domine les activités de Nintendo avec l’illustre Gunpei Yokoi qui concevra, avant la légendaire croix directionnelle et la Game&Watch, de nombreux produits ludiques comme le Love Tester ou le Chiritori.

Aussi, n’est-il pas plaisant de découvrir la production Nintendo de 2018 ? Avec Nintendo Labo, il nous est possible de construire de nombreux accessoires de jeu et de découvrir une toute nouvelle manière de jouer sur Nintendo Switch. Qui n’a jamais joué à ce genre de jeu dans son enfance ? Fidèle à son envie de renouveler continuellement les offres proposées par le jeu vidéo, Nintendo lance une idée très originale alliant construction et jeux vidéo, et se destine à viser un public bien précis : les enfants et leurs parents.

 

Quand j’ai vu pour la première fois la bande-annonce de cette nouvelle gamme de produits avec tous ces petits objets à fabriquer, j’ai immédiatement pensé aux jeunes enfants de ma famille. Je les imagine très bien  construire une canne à pêche, un guidon de moto ou encore monter le fameux robot avec leurs parents ou leurs frères et soeurs et ensuite en proifter tous ensemble en jeu. Car au-delà de l’originalité du concept, Nintendo montre une fois de plus l’importance accordée par la firme à chaque catégorie de joueurs. Les enfants ont désormais le droit à une utilisation spécialement conçue pour eux d’une console de jeu et c’est toute la beauté de cette idée. Si je ne me considère pas comme un joueur occasionnel, j’ai toujours salué ce genre d’idées car le jeu vidéo est un merveilleux loisir que je souhaite être accessible à tous. Il y a également un intérêt clair pour l’avenir de la firme : les enfants qui auront joué et apprécié aux produits Nintendo Labo seront sûrement ravis de retrouver l’univers Nintendo dans ses autres produits.

Certains joueurs plus âgés ont également manifesté leur intérêt aussi bien pour les Toy-Cons en eux-même que pour les possibilités de customisation qu’on peut envisager. J’espère réellement qu’une communauté de dessinateurs verra le jour grâce à ce support et qu’ils nous proposeront leurs idées de customisation sur les différents Toy-Cons !

Qu’en attendre ?

Parmi les critiques, souvent assez violentes, on retrouve le matériau envisagé par Nintendo : le carton. A priori la question est légitime : sera-t-il assez solide entre des mains d’enfants ? Tout dépend bien sûr de la qualité du carton en question, mais on peut raisonnablement penser que tout a été prévu pour que les accessoires, une fois assemblés, soient résistants. Mais au-delà de la question de la durabilité, le prix est également un point faisant débat.

Pour rappel, Nintendo proposera deux packs : le Multi-Kit avec 5 Toy-Cons et le logiciel pour 70€ et le Kit Robot pour 80€. Nombreux ont été les personnes à s’insurger contre un tel prix “pour du carton” jusqu’à en devenir l’argument numéro 1 des traditionnelles vagues de trolls qui pullulent sur le web après chaque annonce de ce type. Mais après une rapide recherche sur les différents jouets en carton proposés par différentes enseignes, il s’avère que Nintendo s’est inscrit dans la norme, parfois même en-dessous. Par exemple, un château en carton blanc à décorer d’une trentaine de centimètres de hauteur est vendu environ 23€ par une enseigne spécialisée. Quand on voit la complexité du robot ou le fait que le premier pack propose 5 Toy-Cons, on peut se dire que le prix de Nintendo Labo est certes élevé, mais pas hors-norme. J’invite donc ces personnes à essayer de dépasser leurs préjugés. Je ne leur demande évidemment pas d’adhérer à ma vision des choses : chacun a son opinion et par conséquent le droit de la défendre, mais simplement de prendre un peu de recul.

Et ceci est sans compter la partie logicielle vendue dans les packs ! À ce propos, j’espère réellement que Nintendo proposera du contenu intéressant et ne se cantonnera pas à de simples démos techniques. Les plus attentifs ont déjà repéré ce qui semble être un système de combo dans le jeu consacré au Pack Robot mais également d’autres Toy-Cons tels qu’un appareil photo ou un volant de voiture accompagné d’une pédale d’accélérateur. Ce qui est de réellement sympathique dans ce concept, c’est la foule de possibilités qu’on peut imaginer avec les licences de Nintendo. Personnellement, j’aimerais beaucoup voir un mélange des héros Nintendo avec les Toy-Cons qui pourrait créer de petites expériences fort sympathiques. On pourrait imaginer une sorte de jeu de Safari Pokémon à l’image de Pokémon Snap avec l’appareil photo ou un “mini Mario Kart” pensé pour le volant !

En tous cas, la rédaction de Switch-Actu a été très impressionnée de cette initiative dans le pur esprit Nintendo à laquelle on souhaite un grand succès. Cela semble d’ailleurs bien parti puisque les deux packs sont déjà dans le top des ventes sur Amazon, aussi bien en Europe qu’aux Etats-Unis ! Nintendo Labo témoigne de l’originalité et de la concepton tout à fait unique qu’à Nintendo du jeu vidéo et on espère que un approfondissement du concept au niveau de la partie logicielle. Au passage, les deux premiers packs Nintendo Labo seront disponibles le 27 avril 2018, mais vous pouvez d’ors et déjà tenter de les essayer en avant première à la Cité des Sciences le 2 et 3 mars.

A propos de l'auteur :

LatoJuana

Jeune aficionados de Nintendo de 20 ans. Fan de Miyazaki et de Disney. Etudiant en Biologie et cataclysme en Travaux Pratiques.

a écrit 46 articles sur Switch-Actu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *