leisure suit larry wet dreams don't dry trailer

VIDEO – Leisure Suit Larry : Wet Dreams Don’t Dry se dévoile sur Switch

L’éditeur indépendant de Leisure Suit Larry : Wet Dreams Don’t Dry a publié un trailer pour le portage du jeu sur Nintendo Switch. Bien qu’il ne dévoile pas grand chose sur cette nouvelle version, il est toujours agréable de voir notre console se voir offrir de petites attentions comme celle-ci. Développé par les allemands de chez CrazyBunch, ce nouvel opus de  Leisure Suit Larry est un retour aux racines point-and-click et aux bonnes critiques pour la série, après deux mauvais jeux – Magna Cum Laude et Box-Office Bust – qui s’étaient éloignés du concept de base créé par Al Lowe.

Wet Dreams Don’t Dry, avec son Metascore de 71, a été vu par beaucoup comme le digne successeur de l’excellent Love For Sail. Bien qu’il soit toujours étonnant de voir un jeu clairement adulte comme celui-ci débarquer sur une console Nintendo, il est bon de rappeler que la nudité et le sexe dans les jeux Leisure Suit Larry sont toujours plus suggérés que montrés, et que la politique du constructeur japonais va, ces derniers temps, vers une plus grande tolérance à ce niveau (comparativement à Sony qui s’est lancé dans une chasse aux sorcières de tout contenu explicite).

Ce nouveau jeu se concentre, avec l’humour habituel de la série, sur l’adaptation d’un homme des années 80 aux codes de la drague moderne, et va donc tâcher à dépeindre l’évolution des mœurs et parodier, entre autres, notre utilisation des applications de rencontre.

Leisure Suit Larry : Wet Dreams Don’t Dry sortira cet été sur l’eShop et possèdera des sous-titres français. Il devrait coûter entre 30 et 40€.

A propos de l'auteur :

giomosby

Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

a écrit 21 articles sur Switch-Actu.

2 commentaires pour “VIDEO – Leisure Suit Larry : Wet Dreams Don’t Dry se dévoile sur Switch

    1. Elle l’était, oui, jusqu’à ce que ces développeurs allemands ne la fassent revenir d’entre les morts avec ce jeu plutôt réussi (et fidèle à l’esprit de la série)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.