furukawa nintendo - Switch

Furukawa parle des risques, de la flexibilité et du futur de Nintendo

Le président de Nintendo, Shuntaro Furukawa, a récemment été interviewé par le journal économique japonais Nikkei. Notre président aimé a donc fait part de différents commentaires intéressants à propos du risque d’être une entreprise présente dans l’industrie du divertissement, de son approche de la direction de l’entreprise, de la tâche difficile qu’est l’innovation ainsi que les fluctuations des performances de l’entreprise. Voici donc la traduction de cette interview :

Vous avez proposé beaucoup de consoles et de jeux, mais le risque est à chaque fois très grand

Nous sommes dans l’industrie du divertissement, nous ne pouvons rien faire contre ce risque. Pour nous, notre principe consiste à offrir à nos clients des façons novatrices et uniques de jouer à des jeux-vidéo. Je ne veux pas que nos développeurs pensent trop à de ce que je devrais faire si nous échouons. Mon rôle le plus important est de créer un environnement dans lequel ils peuvent démontrer leurs propres capacités. Je ne suis pas un développeur professionnel moi-même, je laisse donc le développement réel à des dirigeants qui peuvent dire ce qu’est un bon jeu et ce qu’il ne l’est pas.

Furukawa

Vous êtes complètement détaché du développement ?

Eh bien, tout laisser aux autres serait irresponsable de ma part. Je consacre beaucoup de temps à m’assurer que les personnes que je laisse travailler sont responsables et que nous nous comprenions bien. En ce qui concerne les décisions sur la manière dont nous devrions améliorer notre technologie et la direction dans laquelle Nintendo devrait aller, je fonde mes décisions finales sur la façon de penser des responsables du développement. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de donner une liberté totale. Je veux qu’il y ait plus d’équilibre entre liberté et discipline.

Furukawa

Avez-vous déjà rencontré un ” dilemme en matière d’innovation “, où les succès passés de la société étaient trop importants rendant l’innovation impossible?

Nous ne sommes pas vraiment concentrés sur nos consoles. Pour le moment, nous proposons la Nintendo Switch, développée de manière unique, et ses jeux. C’est sur quoi nous basons la manière dont nous fournissons ” l’expérience Nintendo “. Cela étant dit, la technologie évolue. Nous continuerons de réfléchir avec souplesse à la manière de fournir cette expérience au fil du temps.

 

Cela fait plus de 30 ans que nous avons commencé à développer des consoles. L’histoire de Nintendo remonte encore plus loin que cela, et à travers toutes les luttes auxquelles ils [ndlr: les anciens dirigeants, entre autres] ont été confrontés, la seule chose à laquelle ils pensaient était ce qu’il fallait faire ensuite. À long terme, notre entreprise pourrait peut-être s’éloigner des consoles de salon – la flexibilité est tout aussi importante que l’ingéniosité.

Furukawa

Vous attendez-vous à ce que les performances de l’entreprise continuent de fluctuer ?

Je pense aux moyens de réduire ce genre d’instabilité. J’aimerais augmenter le nombre de jeux sur les smartphones, ceux-ci générant un flux de revenus continu. Nous travaillons également sur les parcs à thème et les films – différentes façons d’incorporer nos personnages à la vie quotidienne. Je prévois une forte synergie comme cela.

Furukawa

A propos de l'auteur :

DesBen

Joueur de 24 ans, fondateur du site Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, PlayStation 4, parfois sur mon smartphone. Freelance à mes heures perdues, j'ai un certain affect pour la rédaction et le webdesign, à mon niveau.

a écrit 417 articles sur Switch-Actu.

3 commentaires pour “Furukawa parle des risques, de la flexibilité et du futur de Nintendo

  1. A titre personnel, pensez-vous réellement qu’une firme comme Nintendo, avec un tel passé dans le domaine vidéo ludique puisse abandonner un jour les consoles de salon ? Pour ma part, même si le mobile prend une part toujours plus importante dans nos vies, il ne supplantera pas les consoles de salon. Nintendo peut se diversifier c’est bien, mais gardera à jamais ce positionnement et cette image de console familiale et conviviale, en tout cas je l’espère.
    Bien amicalement.

    1. Malgré ce que les sites non-specialisés peuvent dire sur le sujet … Non, la fin des consoles Nintendo n’est pas pour maintenant.

      Néanmoins si dans 30 ans ils se rendent compte que ça n’est plus la chose à faire, ils feront autrement. Mais on parle de long terme.

      1. Bien sûr, nous sommes d’accord. Ils se diversifient et préparent le futur “au cas où” mais ce n’est pas pour demain la fin des consoles de salon chez Nintendo, heureusement.
        Merci pour cet échange DesBen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.