Hyrule Warriors l'ère du fléau Faras Pru'Ha

Hyrule Warriors : l’Ère du Fléau dévoile deux nouvelles têtes

A un peu plus d’un mois de sa sortie, Hyrule Warriors : l’Ère du Fléau accélère doucement sa communication et dévoile peu à peu son contenu. Aujourd’hui, un nouvel extrait très court nous dévoile deux personnages clés de l’intrigue, à savoir Faras et Pru’Ha. Ceux qui ont pris part à l’aventure de The Legend of Zelda: Breath of the Wild reconnaîtront là les noms des deux scientifiques Sheikah rencontrés par Link peu de temps après son sommeil centenaire. Tandis que Pru’Ha vous aide à améliorer les modules de votre tablette Sheikah, Faras met son savoir-faire à votre disposition pour fabriquer armes et armures archéoniques, redoutables contre vos ennemis et particulièrement pour les Gardiens.

Comme vous le savez, Hyrule Warriors : l’Ère du Fléau prend place justement 100 ans avant la chute du royaume d’Hyrule et la victoire de Ganon sur Link. De fait, chacun de ces deux protagonistes arbore un design inédit et bien évidemment plus jeune ! Malgré le temps passé, on reconnaît la nature enjouée et girly de Pru’Ha tandis que Faras semble toujours aussi prompt à appliquer une démarche scientifique dans toutes ses activités.

La question cruciale désormais est : seront-ils jouables ? L’une des inquiétudes des joueurs attendant ce préquel de Breath of the Wild concerne le nombre de personnages jouables qui semble, pour le moment, sensiblement plus faible comparé à Hyrule Warriors premiers du nom : l’annonce de quelques nouveaux protagonistes serait donc tout à fait bienvenue. Si voir Faras et Pru’Ha rejoindre les rangs de l’armée d’Hyrule sur le champ de bataille n’aurait rien de surprenant, il reste toujours l’éventualité que Nintendo ait simplement voulu attiser la hype en montrant les visages rajeunis d’un siècle de ces deux compères. Aimeriez-vous les incarner ?

LatoJuana

Contenu proposé par - Déjà 532 article(s) à son actif

Présentation : Otaku gamer avec un tropisme particulier pour Nintendo, les séries TV et les Boy’s Love romantiques.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments