pokémon terres enneigées de la couronne date de sortie
78%

Pokémon Épée et Bouclier : Les Terres enneigées de la Couronne, une extension plus fournie – TEST

À l’aube de leur premier anniversaire, Pokémon Épée et Bouclier se voient recevoir leur seconde extension intitulée Les Terres enneigées de la couronne. La seconde partie du pass d’extension arrive quelques mois après le très décevant premier DLC prénommé L’Île Solitaire de l’armure. Cette nouvelle expansion porte la lourde responsabilité de remonter la côte générale du premier pas dans le monde des DLC pour la série principale Pokémon ainsi que redorer un peu l’image quelque peu ternie de la licence suite aux différentes désillusions de ces dernières années. Voyons donc si Les Terres enneigées de la couronne parviennent à gommer les défauts de lÎle Solitaire de l’armure ?

Bienvenue au grand froid !

La structure globale de cette seconde extension reprend les mêmes bases que celles de l’Île Solitaire de l’armure : c’est donc après un court trajet en train que le joueur débarque dans la nouvelle zone de jeu, qui comme le nom de l’extension l’indique se voit être presque entièrement recouverte de neige. Dès le départ, ces nouvelles zones, entièrement construites sous le modèle des Terres Sauvages, respirent une véritable atmosphère paisible, tant au niveau des environnements, des musiques ou encore des nombreuses espèces de Pokémon qui marquent leur grand retour. Comme mentionné dans chacun des tests relatifs à Pokémon Épée et Bouclier, les zones de Terres Sauvages sont un véritable plaisir à parcourir et offrent une sensation de liberté inédite dans l’univers de Pokémon, renforcée cette fois encore par les nouveaux décors que proposent les Terres Enneigées de la couronne. Les contrées proposées au joueur alternent entre de grandes plaines enneigées, des collines verdoyantes, des dédales de grottes ou encore une mer d’iceberg. Ces nombreux environnements permettent de véritablement différencier ces nouvelles zones de jeux de celles présentes dans le jeu de base ainsi que dans la première extension.

L’atmosphère unique de cette grande zone de jeu en totale liberté pour le joueur est également rendue possible grâce aux animations et interactions avec les Pokémon sauvages : on pensera notamment aux Séracrawl fondus au milieu de la mer d’iceberg ou encore les nombreux fossiles présents à l’état sauvage sur l’île. Malgré le retour de nombreuses créatures avec l’extension amenant le héros à Couronneige, nombre de Pokémon des anciennes versions restent cependant encore absents et ne seront sans doute jamais ajoutés aux versions de huitième génération. Notons tout de même que les problèmes déjà présents dans le passé concernant les Terres Sauvages sont toujours d’actualité, notamment des nombreux freezes lorsque la connexion à Internet est activée ou bien encore le popping relativement désagréable des créatures ainsi que des PNJ peuplant les lieux.

Les mythes et légendes des Terres enneigées de la couronne

Là où la seconde partie du pass d’extension de Pokémon Épée et Bouclier tranche radicalement avec l’Île Solitaire de l’Armure, c’est au niveau de l’histoire proposée, ou plutôt devrais-je dire des histoires que le DLC apporte. Les Terres enneigées de la couronne s’invitent en effet avec trois fragments d’histoires avec au cœur d’entre elles, les mythes et légendes entourant les créatures légendaires de la région. La première histoire propose une quête autour du Pokémon légendaire Sylveroy, dévoilé plus tôt dans les trailers de Game Freak. Bien que les missions proposées pour résoudre les mystères entourant cette nouvelle créature s’avèrent quelque peu répétitives, cette séquence se voit être la plus intéressante de l’ensemble du Pass d’extension de Pokémon Epée et Bouclier. Nous regretterons tout de même la faible présence de combats marquants que ce soit contre des créatures sauvages ou contre des PNJ.

Outre Sylveroy, les têtes d’affiche de ce DLC sont bien évidemment les formes de Galar des oiseaux légendaires de la première génération. Si le design pourra ou non être au goût de chacun, il est difficile de nier l’attention apportée quant au travail d’adaptation de ces créatures mythiques. La particularité concernant la capture de ces légendaires est que Électhor, Sulfura et Artikodin partiront dans l’ensemble de la région de Galar, qu’il vous faudra arpenter pour retrouver leur trace. Chacun des trois Pokémon possède une petite particularité dans sa manière de se déplacer permettant de varier l’approche des combats avant de passer à la capture. Cette quête s’avère finalement relativement basique puisqu’elle ne consistera qu’en la capture des oiseaux sans amener de grandes difficultés.

Les autres quêtes, bien qu’intéressantes dans la forme, se révèlent être moins stimulantes sur le fond puisqu’elles consistent globalement à de simples missions pour récupérer les golems légendaires, parmi lesquels on retrouve deux nouveaux Pokémon ou encore les trois mousquetaires. Afin d’agrémenter quelque peu la recherche de ces créatures, une recherche d’empreintes à travers les Terres Enneigées de la couronne correspondant au trio de légendaires de la cinquième génération est disponible. Précisons que si le jeu ne propose pas moins de 150 empreintes à retrouver sur l’ensemble des Terres Sauvages enneigées, la poursuite des traces laissées par Cobaltium, Viridium et Terrakium s’avère bien moins agaçante que la quête des Taupiqueur d’Isolarmure. Concernant les Pokémon golems de la troisième génération, de petites énigmes très rapides seront proposées afin de débloquer l’accès aux temples dans lesquels ces derniers attendent leur valeureux dresseur. Une fois encore, les quêtes menant à la capture des “Regi” ne s’avèrent pas véritablement excitantes et seule la capture en elle-même s’avère intéressante.

De la coopération, des légendaires et des combats

L’autre grande nouveauté annoncée par Game Freak concerne bien évidemment le retour massif des légendaires des générations précédentes par le biais des antres Dynamax. Il s’agit là d’un nouveau mode de jeux, jouable à quatre en local ou en ligne, dans lequel il s’agira d’enchaîner trois combats contre des Pokémon Dynamax avant d’enchaîner contre le boss de l’expédition, qui, en général, s’avère être une créature marquante des générations précédentes. Cette nouvelle proposition amène une manière très intéressante de chasser les Pokémon légendaires à plusieurs, offrant un challenge relativement bien dosé grâce au fait que les Pokémon utilisés sont ceux directement imposés par le jeu. Puisqu’en effet, ce ne sont pas vos Pokémon capturés dans l’aventure qui vous accompagneront, mais des créatures de prêt, spécialement conçu pour ces épreuves, si parfois les choix peuvent s’avérer peu avantageux, cela permet d’amener un bon équilibre dans les affrontements. Les expéditions Dynamax débarquent également avec une nouvelle méthode de “Shasse” (correspond à l’action de chercher des Pokémon possédant le caractère Shiny) pour les amateurs de créatures chromatiques, permettant, une nouvelle fois, de partager ce moment à plusieurs.

Du côté des fonctionnalités annexes, on relèvera également la présence du tournoi des stars, une sorte de nouvelle ligue Pokémon dont la particularité est que les affrontements se feront en deux contre deux, de la même manière que le format officiel de compétition de la licence Pokémon. Pour vous accompagner dans cette nouvelle épreuve, il vous faudra faire équipe avec l’un des PNJ rencontrés lors de vos différentes aventures à Galar, à Isolarmure ou encore à Couronneige. Ces affrontements permettent d’achever l’end-game de Pokémon Épée et Bouclier en proposant un challenge final de qualité. De plus, comme dans le premier DLC, de nouveaux items viendront une fois de plus amener une facilitation quant à l’entrainement des Pokémon. Citons notamment le nouvel objet : le Patch Talent permettant d’octroyer un talent caché à un Pokémon, un des nombreux exemples prouvant que les DLC contenus dans ce pack d’extension permettent de véritablement simplifier le travail de préparation d’un Pokémon.


Une seconde extension plus réussie malgré quelques lenteurs
  • Une seconde extension plus réussie malgré quelques lenteurs - 78%
    78%
78%

Une seconde extension plus réussie malgré quelques lenteurs

Les Terres Enneigées de la couronne parviennent à s’en sortir là où l’Île Solitaire de l’armure a échoué dans le passé. On attribue cette réussite dans un premier temps à l’histoire principale du DLC: cette dernière, bien qu’encore un peu courte, se révèle bien plus intéressante. Le contenu global aurait encore gagné en qualité si l’ensemble des quêtes entourant les légendaires était aussi développé que la mythologie entourant Sylveroy. La nouvelle zone de jeu entièrement construite sur le modèle des Terres Sauvages est également un point fort de l’extension grâce à son ambiance reposante et singulière. Notons également que les nouvelles fonctionnalités comme le Tournoi des Stars, mais surtout les expéditions Dynamax s’avèrent être un véritable atout pour offrir plus de replay value aux titres de la huitième génération de Pokémon. On regrettera cependant de voir que certains Pokémon manquent toujours à l’appel ou encore que certains défauts techniques n’ont pas été résolus au fil des mise-à-jour des titres.

Les +

  • Les Terres enneigées de la couronne, un plaisir à parcourir
  • Une ambiance tranchée que ce soit dans les décors ou les musiques
  • La mythologie entourant le Pokémon Sylveroy
  • Près d’une dizaine de nouvelles créatures légendaires
  • Les nouvelles fonctionnalités avec notamment les expéditions Dynamax
  • Le retour de certains Pokémon, dont notamment la grande majorité des légendaires…

Les -

  • Une histoire malgré tout relativement courte
  • Des combats de Pokémon absents
  • L’histoire de certains légendaires plus légère
  • … Bien que d’autres soient toujours absents
Sending
Note des lecteurs :
73.1% (21 votes)
Dams

Contenu proposé par - Déjà 179 article(s) à son actif

Présentation : Etudiant en Biologie, Joueur avec une préférence pour Nintendo et plus particulièrement pour la licence Pokémon

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments