nintendo france chiffres futur switch

Nintendo France nous donne des chiffres et parle du futur

Dans un entretien avec Chloé Woitier pour Le Figaro, Philippe Lavoué, directeur de Nintendo France, a donné quelques chiffres sur les ventes de jeu et de consoles, et dit ce qu’il attendait pour le futur de la Switch dans notre pays. Il a commencé par rappeler que celle-ci continue à très bien se vendre en France, puisque “la croissance des ventes de la console est à deux chiffres“, et cela ne risque pas de s’arrêter avec tous les jeux très attendus prévus pour la fin d’année (The Legend Of Zelda: Link’s Awakening, Luigi’s Mansion 3, Pokémon Épée et Bouclier). Philippe Lavoué se montre d’ailleurs optimiste pour l’avenir, visant des ventes 2019 dans la lignée des deux années précédentes :

Nous avions vendu 900 000 Switch en 2017, 1,1 million en 2018, et au vu des tendances depuis le début d’année, nous sommes en route pour en vendre 1 million de plus en 2019.

Le directeur de Nintendo France nous donne ensuite des informations qui montrent bien que la stratégie de la maison-mère qui a fait le choix d’une console moins puissante que ses concurrentes, mais hybride et qui peut donc se transporter partout, se révèle bien payante :

Nous n’avons jamais autant vendu de jeux par utilisateur que sur cette console. […] Notre stratégie reste la même depuis la sortie de cette machine: s’adresser à des publics différents avec la sortie de deux titres majeurs chaque mois. La présence de nombreux jeux indépendants sur notre boutique en ligne apporte beaucoup de crédibilité à notre catalogue, tout comme le soutien des éditeurs externes à Nintendo. [La Switch] a augmenté le temps de jeu de nos utilisateurs.

Autre  information importante, les chiffres que Philippe Lavoué a en sa possession montrent que le public de la Switch est bien plus féminin que celui de ses concurrentes, la Playstation 4 et la Xbox One, toujours une bonne nouvelle à entendre dans un milieu qui a parfois du mal à se débarrasser de ses velléités phallocentriques. Cette ouverture à un autre public – plus féminin, plus casual, moins macho – sans faire de concessions ni sur la qualité, ni sur la difficulté des jeux, est défendue depuis longtemps par Nintendo, puisque le regretté Reggie Fils-Aimé déclarait déjà en 2005 :

Nous travaillons à surmonter la nature profondément machiste du monde actuel du jeu console en ligne, où une poignée de la foule testostéronée se bat pour la suprématie, tandis que la masse des joueurs occasionnels est mise à l’écart

Enfin, dernière bonne nouvelle pour Nintendo France : Breath of The Wild, dont la suite est en développement, a permis de hisser les ventes de la franchise Zelda pour la première fois en Europe au même niveau que celles réalisées au niveau Nord-Américain, le marché de prédilection habituel de la licence. Le futur est donc radieux pour les possesseurs de Switch, qui devraient pouvoir continuer à profiter longtemps de jeux de qualité jouables partout.

A propos de l'auteur :

giomosby

Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

a écrit 259 articles sur Switch-Actu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.