Nintendo Direct

Un Nintendo Direct en juin ? “Loin d’être une certitude”

Comme vous le savez désormais, l’E3 2020 est annulé à  cause de la pandémie actuelle de CoVID-19. L’événement, qui était sensé se tenir du 9 au 11 juin de cette année, sera remplacé par une présentation live de chez IGN, à laquelle 2KSquare EnixSEGABandai NamcoDevolver Digital et THQ Nordic ont confirmé leur participation. Nous nous attendions néanmoins à ce que la majorité des présentations planifiées pour l’E3 se tiennent durant cette période, en particulier celles de Sony, Microsoft, et, bien sûr, le traditionnel Nintendo Direct qui accompagne la grand messe du jeu vidéo. L’analyste Daniel Ahmad et le journaliste Jeff Grubb (le même qui avait rapporté la présence de deux Direct en mars) viennent néanmoins tempérer nos espoirs ce soir, avec trois tweets. Le premier d’entre eux nous dit que “avec l’annulation de l’E3, de nombreuses révélations et annonces planifiées ont été déplacées à un autre moment. Certaines auront lieu bien plus tôt, d’autres bien plus tard. Certaines seront toujours durant la semaine de l’E3, bien sûr.” :

Jeff Grubb a donc cité ce tweet en ajoutant la phrase qui nous fait frémir : “Les entreprises japonaises ont beaucoup plus de mal avec la transition au télétravail. C’est moins un problème pour PlayStation, qui est quasiment un groupe américain/européen maintenant. Mais des choses, comme l’attendu Nintendo Direct de juin, sont loin d’être aussi certaines qu’elles ne l’étaient précédemment.” :

Il a ensuite ajouté une réponse à ce tweet pour expliquer qu’il ne s’agissait pas d’une critique envers le Japon ni d’une comparaison avec les États-Unis, citant pour cela un article du Washington Post sur le confinement japonais, qui expliquait que “malgré le fait que la Japon renvoie l’image d’un pays high-tech, il n’est tout simplement pas prêt au télétravail. Comme le lièvre de la fable, il donne l’impression d’un pays qui a couru en tête et puis, au début des années 90, quand la bulle spéculative a explosé, s’est reposé et a laissé tout le monde le dépasser. Les entreprises japonaises sont à la traîne par rapport aux occidentales au niveau de l’investissement informatique, et nombre d’entre elles sont toujours coincées 20 ans en arrière, avec de vieux logiciels et peu de prise de conscience du l’informatique nuagique ou des logiciels de visioconférence.” :

Cela ne veut néanmoins pas dire que Jeff Grubb sait que le Nintendo Direct de juin sera reporté, il ne s’agit là que d’une supposition basée sur sa connaissance du pays et qui n’attend que d’être confirmée – ou non. Dans tous les cas, nous aurons la réponse à cette interrogation début juin.

giomosby

Contenu proposé par - Déjà 627 article(s) à son actif

Présentation : Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

guest
1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
sebavignon

Alors oui et non… je bosse avec les USA et le Japon et ce qu’il dit sur le “retard” des japonais culturellement sur les nouvelles façons de bosser est vrai
MAIS le japon n’a pas été confiné lol… les gars de Nintendo sont toujours au bureau à Kyoto à bosser sur l’orgie de Mario pour la fin d’année. Je vois pas comment ils pourraient louper le train des annonces de Mai-Juin pour préparer Noël et atténuer l’effet PS5/XONEsX