miitopia sortie switch test
75%

Miitopia, l’aventure sur-mesure débarque sur Switch – TEST

Bien qu’utilisés dans de nombreux jeux aussi bien sur Wii, Wii U et 3DS, les Mii furent très peu mis en avant dans la campagne de communication pensée pour la Switch. Nintendo semblait décidé à marquer une frontière claire et nette avec cette part de son histoire, peut-être pour éviter que le grand public ne fasse une nouvelle fois la confusion entre la Wii et la Wii U qui avait engendré une période bien compliquée pour notre constructeur préféré. Pourtant, les Mii ont eu plusieurs fois leur moment de gloire dans des jeux où ils étaient les uniques personnages jouables. Ce fut notamment le cas en 2016 lors de la sortie de Miitopia sur Nintendo 3DS : cinq ans après, l’aventure mii-rifique (pardonnez-moi mais je vais vous en infliger d’autres durant ce test) fait son retour sur Switch dans une version remasterisée. Le portage en valait-il la chandelle ?





Une aventure qui vous appartient

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que Miitopia prend place dans un univers des plus loufoques. Après avoir créé votre Mii qui sera votre avatar pour cette aventure, l’intrigue commence dans le royaume d’Udébu (notez que je ne suis pas le seul à faire des jeux de mot pourris). Tout se passe bien jusqu’à ce que l’Avatar du Mal, un redoutable démon, attaque ce paisible petit monde et dérobe les visages de tous ses habitants. Pire encore, les visages en question se greffent sur de nombreuses créatures à travers le royaume, les transformant en monstres hostiles et prêts à vous sauter dessus à la moindre occasion ! En tant qu’illustre inconnu passant par là complètement par hasard, c’est bien évidemment à vous, ainsi qu’à trois autres compagnons, qu’il incombe de poursuivre l’Avatar du Mal à travers le monde afin de libérer les visages disparus en affrontant toutes sortes de monstres.

Un élément crucial de Miitopia est la possibilité de personnaliser chacun des protagonistes de l’histoire. En effet, vous aurez la possibilité de choisir le visage et le nom de chaque personnage, principal comme secondaire, à chaque lieu visité. Quelques éléments sur la personnalité du personnage à venir vous sont donnés, histoire de vous aiguiller un minimum mais vous êtes réellement libres de créer une histoire qui sera vôtre. Par exemple, le toute première ville du jeu vous propose de rencontrer un jeune couple rempli d’amour : j’ai joué la carte du weeb de base en leur donnant les traits de Levi Ackerman et Erwin Smith dans L’Attaque des Titans et j’étais bien content. À noter que des personnages sont créés par défaut à chaque occasion et que vous pouvez également télécharger des Mii mis en ligne par les autres joueurs si d’aventure vous étiez en manque d’inspiration ou de motivation.

Autre point : vous serez libres de modifier à n’importe quel moment l’apparence de vos personnages jouables. Ainsi, vous pouvez passer d’un gaillard bourru à une collégienne blonde en un tour de main et ce, même en plein niveau. En plus de l’éditeur de Mii de la console, Miitopia propose de nombreuses options capillaires et cosmétiques pour créer LE personnage de vos rêves. C’est d’ailleurs grâce à cela que certains joueurs ont pu recréer des personnages déjà existants comme Bayonetta ou Link. De quoi écrire et vivre vos plus belles fanfics !

Un gameplay autonome

Mais comment cette aventure prend-elle forme ? Dans Miitopia, vous jouerez dans une succession de niveaux  que l’on pourrait qualifier d’automatisés. Pourquoi cela ? Tout bêtement parce que vous ne déplacez pas vos Mii vous-mêmes. Une fois que le niveau démarre, vos petits avatars marcheront droit devant dans une vision horizontale de gauche à droite (comme un jeu de plateformes) jusqu’à atteindre la fin du parcours. Votre trajet sera rythmée par des évènements aléatoires comme des discussions entre vos Mii, la découverte d’un objet ou d’un coffre au trésor et bien évidemment des ennemis à combattre. Chaque niveau s’achève lorsque votre équipe trouve une auberge où se reposer, ce qui se traduit par le fait de regagner tous vos PV et PM.

Lors des affrontements, on retrouve également cette idée d’automatisation : vous choisissez vous-mêmes les actions de votre avatar mais vos coéquipiers agiront d’eux-mêmes en revanche. Pas d’inquiétude à ce sujet : l’IA développée pour l’occasion est cohérente et ne vous décevra jamais, si bien qu’il est très rare d’être mis hors-jeu ! Les actions de vos personnages dépendront surtout de la classe que vous leur aurez attribuée et sur ce point, Miitopia se plaît à mélanger classique et incongru. Vous pourrez embaucher des mages, des guerriers ou des prêtres comme on en voit dans n’importe quel RPG mais d’autres jobs plus originaux vous attendent comme le cuisinier, le diablotin et même la fleur ! Tout ceci prend place dans des décors qui sont loins d’être de simples lissages HD depuis la version 3DS. Pour l’occasion de ce passage à la Switch, Nintendo a pris soin de retravailler chaque arrière-plan et certains sont pour le moins très jolis. D’autres décors sont moins intéressants mais que voulez-vous, on ne peut pas être au top tout au long du chemin !

Miitopia : l’humanisation des avatars de Nintendo

La variété d’actions en combat dépendra aussi et surtout d’une composante qui représente le coeur du gameplay de Miitopia : les relations entre vos Mii. Comme une trace de l’héritage laissé par Tomodachi Life, les sentiments que porteront vos compagnons les uns envers les autres auront une immense place dans leurs réactions, aussi bien pendant la traversée de tel ou tel niveau qu’en plein affrontement. L’amitié entre Mii est mesurée par une jauge d’expérience et des gains de niveaux et plus le niveau augmente, plus vos Mii s’apprécient mutuellement. Il est également possible de renforcer l’attachement entre un de vos équipiers et le cheval que vous rencontrerez très rapidement. Ce dernier est entièrement personnalisable et viendra vous prêter main forte pendant les affrontements.

Pour renforcer les liens entre vos Mii, plusieurs choses sont possibles. La plus efficace est d’organiser une excursion entre deux Mii, ce qui vous fera gagner un niveau presqu’à chaque fois. Autrement, vous pouvez les placer dans la même chambre lors d’une nuit à l’auberge ce qui augmentera également la jauge d’amitié (toute supposition graveleuse reste à votre charge). En-dehors de ces initiatives qui devront émaner directement de vos choix, vos Mii renforceront leurs liens de bien d’autres manières mais qui reposeront sur le hasard. Lors de la traversée d’un niveau, certains évènements aléatoires seront à même de rapprocher deux Mii. De même, des actions précises lors d’un combat feront des merveilles !

De quelles actions parlons-nous ? Si vos deux Mii sont in love l’un de l’autre, toutes sortes de possibilités seront débloquées : par exemple, un Mii protégera son ami ou vengera sa mort ou un autre voudra impressionner son poto et verra la puissance de ses attaques décuplée. Et encore, il ne s’agit là que d’actions “positives” ! Vos Mii seront parfois d’une étonnante malveillance entre eux : il arrivera par exemple que deux Mii se disputent l’affection de l’autre, ce qui pourra engendrer une dispute entre eux. Cela se traduira alors par des bagarres en plein combat, des sabotages et bien d’autres petites crasses qui rendent vos Mii irrésistiblement humains. C’est en cela que Miitopia sort du lot et s’apprécie : observer les réactions de vos Mii est étonnamment grisant et j’ai été assez impressionné par la cohérence de l’ensemble et par la richesse émotionnelle dont ces petits avatars font preuve. Le plus satisfaisant est la possibilité de créer des relations très fortes entre vos Mii, peu importe leur sexe ou leur classe : tout le monde peut s’amuser dans Miitopia !

Malheureusement, ce choix risque de ne pas plaire à tout le monde car disons-le : Miitopia est davantage une parodie qu’un véritable RPG. Un docteur ès RPG risque d’être frustré devant toutes ces automatisations et ce manque de challenge mais c’est davantage parce qu’il ne serait pas la cible concernée par ce jeu que parce que le jeu en lui-même n’est pas bon. Ce jeu est à prendre avec recul et légèreté : on n’y joue pas pour son défi ou son histoire mais pour son ambiance agréablement décalée qui fait que l’on s’amuse beaucoup en y jouant ! Le fun qu’on en retire n’efface cependant pas une certaine répétitivité dans l’ensemble : sélectionner un niveau, le traverser, aller à l’auberge et on recommence. Bref, Miitopia est un sympathique petit jeu qui saura satisfaire ceux étant à la recherche d’un moment de décompression comme Nintendo sait bien les créer.

Miitopia, l'aventure sur-mesure débarque sur Switch
  • A-Mii-Calement vôtre - 75%
    75%
75%

A-Mii-Calement vôtre

Miitopia est indéniablement une sympathique expérience de jeu. Avec son ambiance pleine d’humour et de bienveillance, ce petit jeu vous assurera quelques éclats de rire et un amusement certain, en grande partie grâce au caractère bien trempé de vos Mii. Leurs réactions infiniment humaines étonnent plus d’une fois et donnent une véritable âme à chaque protagoniste, équipiers comme PNJ. En revanche, ne vous attendez pas à quelque chose de très ambitieux dans le fond car vous observerez rapidement le schéma répétitif qui constitue le coeur du jeu.

Les +

  • Des décors joliment retravaillés
  • Le système d’amitié des Mii
  • La possibilité de créer n’importe quelle relation
  • Un jeu dynamique
  • De l’humour et de la bienveillance à profusion

Les -

  • Assez répétitif
  • Une automatisation générale qui en rebutera plus d’un
  • Beaucoup de place laissée au hasard
Sending
Note des lecteurs :
61.69% (13 votes)
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
LatoJuana

Contenu proposé par - Déjà 635 article(s) à son actif

Présentation : Otaku gamer avec un tropisme particulier pour Nintendo, les séries TV et les Boy’s Love romantiques.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments