Oninaki Switch

Un nouveau trailer pour Oninaki sur Switch

Nous vous en parlions déjà en février, nous revoilà avec de nouvelles infos sur Oninaki dont la sortie est prévue pour l’été 2019. Si le nom Tokyo RPG Factory vous semble familier c’est parce que ce studio est à l’origine de I am Setsuna et de Lost Sphear. Il revient aujourd’hui avec Oninaki : l’histoire d’un Watcher nommé Kagachi pour qui la réincarnation est sacrée et qui détient la noble tâche d’accompagner les âmes égarées des défunts vers l’autre monde. Les membres de la Veil Watch ont effectivement le devoir de maintenir l’ordre entre Le Monde des Vivants et L’Au-delà. Cependant, sur sa route il fera la connaissance de Linne, une jeune fille ayant perdu la mémoire (encore !) et qui deviendra son acolyte. Son destin se retrouvera alors « entremêlé de sang et de mort » d’après le résumé du site officiel. C’est sur ses mots énigmatiques que se dévoile le nouveau jeu de Square Enix.

Si le jeu est encore en développement, le trailer nous dévoile déjà des décors agréables et des graphismes travaillés. Le héros, aux yeux hétérochromes, et les autres personnages qu’il sera amené à rencontrer lors de son aventure arborent, eux, un style manga poudreux et nuancé, rappelant la colorisation de Octopath Traveler.

La route d’un Watcher étant semée d’embûches, il est grand temps de parler du système de combat ! Dans Oninaki, le cœur des affrontements sont les daemons : ces êtres éthérés sont en fait des âmes perdues spéciales qui ne peuvent pas être réincarnées, elles vous aideront alors en prenant la forme d’une arme. Chaque daemon vous offre la capacité d’utiliser une arme différente, vous pourrez donc tout aussi bien combattre à la faux ou avec des haches qu’avec des pistolets, de plus vous pourrez changer de daemon à votre guise lors de ces batailles en temps réel. De quoi offrir une variété de styles de jeu et amener le joueur à changer de stratégie selon les ennemis qui lui font face.

Trailer daemons d’Oninaki

LuckyVixou

Contenu proposé par - Déjà 22 article(s) à son actif

Présentation : Capitaine renard, déesse de la chance mais surtout seule fleur soleil perdue dans le monde de Magic. Je joue aux jeux vidéos quand je ne suis pas occupée par mon armée de chatons.

guest
2 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Endy

Ça a l’air joli, même si assez classique dans l’esthétime nipponne (pas de grosse prise de risque), le système de Daemons et d’arme rappelle aussi Xenoblade avec les “Blades”, à voir mais pour l’instant ça fait un peu déjà vu même si les premières images m’avaient plus intrigué… :-/

Poupou de Vixou

C beau ptn