The Witcher 3 Interview

The Witcher 3 : Saber Interactive en dit plus sur le portage Switch

Disponible depuis le 15 octobre sur Nintendo Switch (et testé par nos soins), le jeu The Witcher 3: Wild Hunt Complete Edition est un portage orchestré par CD Projekt Red et réalisé par Saber Interactive et, depuis des semaines maintenant, le premier d’entre eux ne cesse de mettre en valeur le travail effectué sur le développement de cette mouture hybride. Il était temps que Saber prenne la parole, chose faite depuis ce jour par le biais de Matthew Karch (PDG) grâce à l’interview accordée au site VentureBeat, que nous allons vous traduire ci-dessous, sous forme de citations éparses. Pour les anglophones, n’hésitez pas à cliquer ici pour lire la version originale ! Comme souvent, c’est l’aspect technique de ce portage qui prime, considéré par beaucoup comme un tour de force de la part des studios, tant un tel jeu était jusqu’ici impossible à imaginer sur une machine si humble que la Nintendo Switch.

Lorsque le portage initial était terminé, le jeu tournait à 10 images par seconde, utilisait 50% de mémoire supplémentaire par rapport à la Switch, et la taille des fichiers était de 20 Go de plus que la plus grande cartouche proposée par Nintendo.

Matthew Karch

Désireux d’optimiser au mieux cette version, les développeurs se sont d’abord chargés de réduire le nombre d’éléments chargés, en passant en premier lieu par les PNJ.

En travaillant sur le jeu, nous avons réalisé que ces éléments étaient vraiment essentiels pour l’apparence et la convivialité du jeu. Par exemple, après avoir réduit le nombre de PNJ de 30%, nous avons commencé à recevoir des plaintes selon lesquelles les niveaux, en particulier Novigrad et Toussaint, semblaient plutôt vides. Nous avons dû réintroduire la plupart de ces fonctionnalités et trouver des optimisations créatives pour augmenter le framerate.

 

Nous sommes revenus en arrière et avons ciblé d’autres domaines à optimiser, tels que l’animation dans le jeu, l’IA, le rendu, la simulation de tissu, etc. Dans ces différents cas, le processus consistait moins à décider quoi sacrifier, mais plus à trouver une solution sur comment garder les choses dont le jeu avait vraiment besoin.

Matthew Karch

Au fil du temps, certaines idées sont sorties du lots, et des évidences ont commencé à se faire remarquer. C’est le cas par exemple des jeux d’ombres et des feuillages, ce dernier point ayant d’ailleurs été vivement critiqué dans le premier trailer du portage.

L’une des choses que nous savions devoir changer pour la Switch était la manière dont le moteur calculait les ombres du soleil. Les ombres sont évidemment essentielles pour créer une apparence réaliste pour les immenses niveaux d’extérieur, mais la solution standard coûtait “extrêmement cher” pour la Switch. Nous avons dû combiner un shadowmap statique, un lightmap de terrain et un shadowmap dynamique pour obtenir un aspect similaire à l’original.

 

Dans les environnements extérieurs, le feuillage peut représenter environ 50% de tous les visuels. Nous avons dû réécrire l’algorithme décrivant la manière dont l’herbe est générée et rendue. Nous avons également dû modifier les niveaux de détail pour les arbres, l’éclairage et les ombres afin de conserver un aspect général et des performances aussi proches que possible de l’original.

 

Nous avons travaillé sans relâche pendant un an pour que le jeu fonctionne sur Switch à 30 images par seconde sans perdre les effets visuels incroyables que les fans attendent.

Matthew Karch

Vidéo de gameplay pour The Witcher 3: Wild Hunt sur Nintendo Switch

DesBen

Contenu proposé par - Déjà 653 article(s) à son actif

Présentation : Joueur de 25 ans, fondateur du site Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 4, parfois sur mon smartphone. Rédacteur freelance, j'ai également un certain affect pour la rédaction et le webdesign, à mon niveau. Ma photo de profil a été dessinée par @Nouilles_de_riz (Twitter) !

3 commentaires pour “The Witcher 3 : Saber Interactive en dit plus sur le portage Switch

  1. Bravo à eux un incroyable portage ! Le meilleur et le plus ambitieux de la console !
    Encore bravo à CD Projekt red d’avoir cru en la switch et Saber Interactive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.