Kingdom Come: Deliverance – Le portage a demandé deux ans de travail

kingdom come deliverance switch

S’il y a bien des jeux que l’on ne pensait pas voir arriver sur Nintendo Switch, ce sont des titres comme The Witcher 3: Wild Hunt, Hogwarts Legacy ou encore Kingdom Come: Deliverance, sorti le 15 mars 2024. Ce dernier, initialement développé par Warhorse Studios et porté sur la console de Nintendo par Saber Interactive, a demandé pas moins de deux ans de travail pour la version hybride.

C’est le média Automaton, dans sa version japonaise, qui nous l’apprend. Une récente interview avec Anton Vasilev, développeur principal du portage de Kingdom Come: Deliverance sur Nintendo Switch, nous permet d’en savoir un peu plus sur cette version du jeu ; c’est d’ailleurs un exercice bien trop rare, tant les détails de développement peuvent être intéressants. La première chose expliquée, qui n’est finalement pas tant innatendue, c’est tout simplement que le projet de Kingdom Come: Deliverance sur Nintendo Switch était vu comme un “défi extrêmement difficile”, malgré le travail déjà effectué par le même studio (Saber Interactive) sur le portage des aventures de Géralt de Riv. Il a donc fallu examiner le code source du jeu et les ressources nécessaires pour voir si la machine humbe de Nintendo était capable de tenir le choc. Après le premier lancement du jeu, il était obligatoire d’optimiser le tout et c’est cette partie qui a duré environ deux ans.

Il ne s’agit pas seulement de le rendre jouable, nous devions le rendre agréable, c’est pourquoi l’optimisation était la priorité. tâche la plus difficile. Cela a pris environ deux ans.

Anton Vasilev (Saber Interactive)

Des sacrifices, s’il le faut j’en ferai

Pour faire fonctionner un jeu si gourmand sur une console si peu performante, comparée aux autres consoles sur lesquelles le jeu est sorti, il a donc fallu faire quelques sacrifices. Comme l’indique Anton Vasilev, la version Nintendo Switch de Kingdom Come: Deliverance fonctionne sur un équivalent de la version “faible” sur PC ; pour celles et ceux qui ne sont pas habitué.es au jeu sur PC, il s’agit là de paramètres graphiques configurés sur un niveau très bas pour fonctionner plus facilement sur des petites configurations. C’est d’ailleurs la version Xbox One qui a été utilisée comme base, à laquelle ont été retirés ou modifiés plusieurs éléments, comme certains objets statiques, la résolution de certaines textures, la simplification d’éléments visuels et la fréquence d’images des cinématiques.

La partie la plus difficile, toujours selon Vasilev, était d’atteindre une fréquence d’images (FPS) suffisante dans les grands villages et les champs de bataille peuplés. Chose faite, puisque le jeu parvient à tourner à 30 images par seconde en mode TV comme en mode portable ; même si, selon certains tests de performances, le titre a tendance à tirer vers les 25 FPS justement dans des zones difficiles à charger.

Où acheter Kingdom Come: Deliverance sur Nintendo Switch ?

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Que pensez-vous de cette information ?
+1
0
+1
3
+1
0
+1
0
Source(s) :


DesBen
1366 articles

Benjamin DESTREBECQ - Joueur de 29 ans, fondateur du site Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 5, parfois sur mon smartphone. Rédacteur freelance, j'ai également un certain affect pour le webdesign, à mon niveau.

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires