Tears of the Kingdom : ce que nous apprend le générique de fin (sans spoil)

tears of the kingdom générique

Vous n’êtes pas sans savoir que The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom a fuité avant sa sortie. Même si cela arrive souvent, et depuis toujours, pour les jeux très attendus, nous ne pouvons que vous conseiller d’éviter les réseaux sociaux avant le 12 mai afin d’éviter des spoils malencontreux. Néanmoins, cette fuite nous a permis d’en apprendre un peu plus sur les noms figurant au générique de fin du jeu. Partagée par l’utilisateur “MetalLord” sur le forum Famiboards, la liste de personnes ayant travaillé sur la suite à Breath of the Wild est la deuxième plus longue de l’histoire pour un jeu Nintendo, derrière – évidemmentSuper Smash Bros. Ultimate.

Si l’on exclut la localisation, les compositeurs et les doubleurs* (ainsi que, pour ce qui est de Smash Bros, les “superviseurs des jeux originaux”), c’est 678 personnes qui ont travaillé sur Tears of the Kingdom contre 821 sur le jeu de combat en arène de Masahiro Sakurai. La liste dépasse même de 41 personnes celle de Breath of the Wild, assez étonnant pour un jeu qui réutilise le moteur et certains assets de son prédécesseur, et qui nous en dit long sur l’ambition de cette suite. Nous pouvons aussi constater la présence en force de Monolith Soft, avec 121 personnes en provenance du studio (et souvent à des rôles importants).

Ce générique de fin nous permet aussi de découvrir les nouvelles recrues de l’entreprise en provenance d’autres studios (dans cette liste, on notera particulièrement l’arrivée de Hiroyuki Kubota, réalisateur des trois derniers jeux Mario & Luigi, chez Monolith Soft).

Ont rejoint Monolith Soft (entre parenthèses, leurs anciens studios) :

  • Fumiya Obata (AlphaDream)
  • Hiroyuki Kubota (AlphaDream)
  • Daiki Ito (Atlus – SEGA)
  • Erika Shinoda (Level-5)
  • Yuka Ogaki (Level-5)
  • Yuma Hashimoto (Level-5)
  • William Yamazi (PlatinumGames)
  • Kana Yamamoto (PlatinumGames)
  • Takafumi Uechi (Game Freak)
  • Toshikazu Tsuruoka (Shift)
  • Keita Kondo (Shift)
  • Andrzej Zamoyski (Square Enix)
  • Makoto Fujisaki (FromSoftware)

Ont rejoint Nintendo (entre parenthèses, leurs anciens studios) :

  • Junshi Jodai (Capcom)
  • Hirofumi Horita (Capcom)
  • Yunju Cho (Capcom)
  • Shinichiro Biwasaka (Capcom)
  • Kazunori Maejima (Omega Force – Koei Tecmo)
  • Koichi Sato (Tango Gameworks)
  • Kazue Kaneoka (Atlus – SEGA)
  • Yutaro Sakai (Japan Studio – Sony)
  • Riki Kobayashi (Polyphony Digital – Sony)
  • Ryoko Morita (Japan Studio – Sony)
  • Ryota Iwai (FromSoftware)
  • Minami Akao (FromSoftware)
  • Jumpei Akasaka (PlatinumGames)

Enfin, on notera que si Manaka Katoaka reste à la composition pour The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom, elle recevra pour cette suite l’aide de Maasa Miyoshi (1-2-Switch, Ring Fit Adventure), Masato Ohashi (Animal Crossing: New Horizons) et Tsukasa Usui, un nouveau venu dans l’industrie.


*nous avons choisi de ne pas prendre en compte la localisation, les compositeurs et les doubleurs afin de permettre une meilleure comparaison avec Super Smash Bros. Ultimate, très avantagé de par son format dans ces catégories

Que pensez-vous de cette information ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0


giomosby
1492 articles

Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.