zelda tears of the kingdom analyse digital foundry

Tears of the Kingdom : Digital Foundry nous livre son analyse technique

Les critiques de la presse pour Tears of the Kingdom sont tombées, mais au vu de l’ambition du jeu nous attendions aussi avec impatience l’analyse technique de Digital Foundry. Celle-ci est heureusement arrivée cet après-midi et ces experts de la technique sont formels : le nouveau jeu de Nintendo les a impressionnés de ce point de vue. Notons tout d’abord une précision importante : selon John Linneman, qui s’occupe de la vidéo, le framerate n’était initialement vraiment pas bon – ce qui explique pourquoi vous avez sans doute vu beaucoup de plaintes à ce niveau de la part de gens ayant joué à la version piratée, mais le patch day one améliore la quasi-intégralité des problèmes.

C’est donc en prenant en compte ce patch qu’il va affirmer que The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom s’en sort très bien à ce niveau la majorité du temps, la plupart des chutes intervenant quand Link utilise son pouvoir lui permettant de déplacer de gros objets dans des zones chargées : John Linneman dit que ces chutes “lui rappellent en quelque sorte les jeux old school, avec des ralentissements qui n’interviennent que durant les scènes les plus chargées, le genre de choses auxquelles on peut s’attendre dans un shooter à défilement horizontal à l’ancienne. Comme ces jeux, Zelda est par ailleurs fluide en termes de frame pacing et ne souffre d’aucun accroc significatif“.

En termes de résolution, The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom s’en sort un peu mieux que son prédécesseur – qui oscillait entre 720p et 900p en docké – grâce à l’utilisation d’une technologie déjà à l’œuvre sur Nintendo Switch Sports : le FidelityFX Super Resolution de chez AMD, qui permet d’upscaler l’image en 900p pour afficher une image en 1080p. En mode portable, la résolution maximale de 720p est atteinte par le jeu, qui “est d’une beauté exceptionnelle sur la Switch OLED“. Digital Foundry note aussi l’utilisation d’une technique faisant baisser la résolution uniquement lors de certains mouvements de caméra, afin de garder de la fluidité tout en revenant à la résolution maximale une fois que l’image redevient stable. En revanche, John Linneman regrette que certaines des cinématiques soient prérendues, avec des artefacts de compression assez visibles.

Au delà des performances du jeu, la vidéo note aussi la qualité de la physique du jeu, avec notamment une simulation du vent qui est “l’une des meilleures que j’ai vues ces derniers temps“. John Linneman note que toute la simulation physique de Tears of the Kingdom (l’herbe qui réagit au pas de Link, le feu qui se répand avec le vent et en fonction des matériaux…) peut sembler aller de soi, mais est pourtant absente de la plupart des jeux en monde ouvert, donnant l’exemple de The Witcher 3 pour illustrer son propos. Enfin au niveau de la comparaison avec Breath of the Wild, s’il s’appuie énormément sur les fondations de son prédécesseur, Digital Foundry note que les ombres sont un peu mieux travaillées et la distance d’affichage plus lointaine dans ce nouveau Zelda. Globalement, donc, l’avis est très positif, ce que John Linneman a développé un peu plus avant sur son compte Twitter personnel :

J’ai jeté un coup d’œil à Tears of the Kingdom. Il est très impressionnant compte tenu du matériel sur lequel il tourne et ses performances sont meilleures que ce à quoi je m’attendais. En tant que jeu, je l’ai également beaucoup plus apprécié que Breath of the Wild en raison de l’augmentation du nombre de zones “designées”. Ce qui me frappe le plus, c’est le soin porté au jeu dans son ensemble. On s’y attend, de la part de Nintendo, mais les sorties de jeux ont malheureusement été un véritable gâchis ces derniers temps. Le fait qu’un jeu d’une telle envergure et d’une telle ambition puisse sortir avec si peu de problèmes est plutôt impressionnant.

The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom sera disponible demain, le 12 mai 2023, sur Nintendo Switch. Vous pouvez évidemment d’ores et déjà acheter le jeu sur l’eShop ou chez les détaillants ci-dessous.

Marchand
Promo
Prix
Lien
cdiscount
48.80
amazon
51.49
e-leclerc
51.49
fnac
51.99
cultura
56.99
rueducommerce
59.24
Voir plus d'offres

L’analyse de Tears of the Kingdom par Digital Foundry

Que pensez-vous de cette information ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
tipee
giomosby
1454 articles

Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.