Le Focus Indé : la sélection de la semaine 4

Le Focus Indé : la sélection de la semaine 4 – 2021

Le Focus Indé vous propose de retrouver, chaque semaine, une sélection d’actualités centrées sur les jeux indépendants et dédiées à la Nintendo Switch. L’occasion pour la rédaction de Switch-Actu de mettre un coup de projecteur sur des titres qui se sont agilement faufilés entre les mailles du flot des annonces et des rumeurs. Cette semaine, nous avons repéré pour vous une sortie d’un nouveau titre sur l’eShop, un jeu à suivre pour les prochaines semaines et une version boîte à ne pas louper.


La sortie de la semaine : Disjunction

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas puisque nous avons eu le droit à une petite avalanche de sorties de jeux indépendants sur le Nintendo eShop depuis lundi dernier. Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs déjà eu le droit à leur à leur article dédié dans nos colonnes (Cyber Shadow, Heaven’s Vault, Olija), alors que d’autres se sont contentés d’une arrivée que nous qualifierons d’un peu plus anonyme. Parmi ces derniers, nous retrouvons Disjunction, un jeu d’action-infiltration en vue du dessus, développé par Ape Tribe Games.

Pour vous donner une petite idée de ce que peut être Disjunction, je n’ai rien trouvé de mieux que de vous faire imaginer un iPhone tournant sous  BlackBerry OS. Disjunction fait effectivement le pari de remettre au gout du jour un genre du jeu d’infiltration – qui prenait légèrement la poussière – en lui greffant des éléments – plus bankable – de RPG (amélioration de capacité et de talent, équipement à perfectionner) ainsi qu’une direction artistique empreinte de cyberpunk. Le titre d’Ape Tribe Games promet également de vous mettre en face des conséquences de vos actes, tout en vous immergeant dans une intense histoire inspirée par les plus grands classiques des fictions tech-noires. Disjunction est dès à présent disponible sur le Nintendo eShop pour 14,39 € (15,99€) jusqu’au 3 février 2021.

Le titre indé à suivre : Batora: Lost Haven

Stormind Games a clairement pris tout le monde à contre-pied avec l’annonce de leur toute nouvelle IP : Batora: Lost Haven. Le studio italien a ainsi fait le choix de troquer jump scares et autres ambiances angoissantes de son précédant projet, le sympathique Remothered: Tormented Fathers, pour des visuels inspirés des œuvres de science-fiction des années 50 et un gameplay oscillant entre hack & slash et  twin stick shooter.

Dans les faits,  Batora: Lost Haven nous mettra dans la peau d’Avril, une jeune fille de 16 an et seul espoir d’une planète Terre en proie à un cataclysme inédit. Elle n’aura d’autre choix que de partir affronter des hordes d’ennemis à l’aide de nouvelles capacités physiques et psychiques, fraîchement apprises à la suite de ce désastre planétaire. La maîtrise de ces deux facettes de notre héroïne et l’art de savoir privilégier l’une ou l’autre de ces caractéristiques en fonction de la situation semblent être des composantes au cœur du gameplay de Batora: Lost Haven, tout comme la possibilité de pouvoir faire dévier la narration du titre en fonction de nos choix. Gageons que ceux faits par Stormind Games garderont Batora: Lost Haven dans la trame scénaristique qui fera de lui l’un des titres indépendants les plus prometteurs à venir sur Nintendo Switch.

La version boîte de la semaine : Afterparty

Il est à première vue difficile de trouver des points communs entre un concours de boissons dans un bar et des versions boites pour des jeux vidéos indépendants. Pourtant, j’en vois au minimum deux. Le premier étant qu’il est aussi difficile de trouver une édition physique de votre titre indépendant préféré que d’aller boire des coups dans un pub en ces temps troublés. Le second quant à lui, nous mettra un peu de baume au cœur puisqu’il se nomme Afterparty. Le jeu d’aventure narratif de Night School Studio (Oxenfree), qui met en scène Lola et Milo dans leur tentative de battre Satan dans un jeu à boire pour s’échapper des enfers, s’offre en effet une version boite chez Limited Run Games.

Contrairement à son habitude, la firme américaine ne proposera qu’une version standard pour Afterparty. Pas de collector cette fois-ci, mais une boite, une cartouche et un livret aux couleurs du jeu, pour le prix de 34,99 $ (frais de port non compris). Les précommandes resteront ouvertes jusqu’au 28 février prochain et aucune limitation de stock n’est à prévoir.

Ducksan

Contenu proposé par - Déjà 197 article(s) à son actif

Présentation : La légende raconte qu'il est tombé dans le puit sans fond des jeux indépendants quand il était petit. Elle rajoute qu'une fois remonté, il plongea malencontreusement dans le puit du voisin d'à côté, celui de la collectionnite aigüe pour les versions boîtes de jeux Nintendo Switch.

guest
2 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Mick

Merci pour ce Focus indé – rubrique très sympa au demeurant.
Une question concernant Afterparty : la traduction FR est-elle prévue sur Switch ? il me semble qu’elle est déjà disponible sur PC. Ayant beaucoup apprécié Oxenfree, j’attend la traduction pour passer à la caisse ^^