dying light 2 : stay human

Dying Light 2 Stay Human : la durée de vie fait grincer les dents des joueurs.

Prévu pour le 4 février 2022 en cloud sur Nintendo Switch, la suite de Dying Light, intitulée Dying Light 2 Stay Human, a récemment fait parler d’elle sur les réseaux sociaux après que le compte dédié au jeu ai annoncé que les joueurs devront jouer 500h pour voir le bout de l’aventure. Un tweet qui n’a pas plus à l’entièreté de la communauté.

Plus c’est long, plus c’est bon !“. Si cette phrase peut-être utilisée dans de nombreux contextes, elle semble particulièrement cristalliser un débat houleux lorsqu’elle concerne le jeu vidéo. Preuve en est le 8 janvier, lorsque le compte twitter de la licence Dying Light, développée par Techland, se félicitait du temps astronomique qu’il faudrait aux joueurs pour venir à bout du futur projet : 500 longues heures, rien que ça.

Un post qui a rapidement déchaîné les passions, en engrangeant plus de 4700 tweets cités de fans et observateurs. Certains se languissent de pouvoir passer un nombre d’heures phénoménales sur le jeu, mais ce n’est pas le cas d’une majorité de joueurs. Beaucoup fustigent l’argument marketing utilisé et s’inquiètent d’avoir un jeu qui favorise la quantité à la qualité.

Sensation de déjà vu ? Oui. Il suffit de remonter en 2020 pour se souvenir d’un certain Łukasz Babiel, Lead QA chez CD Projekt Red, qui se targuait de la durée de vie de Cyberpunk 2077, qu’il n’avait toujours pas terminé après plus de 175 heures de jeu (même s’il prévenait qu’il avait bien pris son temps). On connaît la suite de l’histoire et le chaos que fut le lancement du jeu.

Les Polonais de chez Techland ont rapidement fait machine arrière après le bad-buzz en expliquant plus clairement les étapes de la durée de vie de leur jeu. Pour terminer l’histoire de Dying Light 2 Stay Human, il vous faudra consacrer 20 heures pour l’histoire principale, 60 de plus pour terminer toutes les quêtes secondaires. Les 500 heures, elles, correspondent à l’ensemble de la quête principale et des quêtes secondaires, tous les choix qu’il est possible de faire, trouver tous les collectibles, compléter tous les dialogues et se rendre à tous les lieux possibles de la map.

Ce n’est pas la première fois que le studio polonais est pointé du doigt. Si le bad-buzz lié à la durée de vie du jeu n’est en soi pas dramatique, il est difficile de ne pas faire le lien avec l’enquête publiée par The Gamer et écrite par Kirk McKeand début 2021. Cette enquête revenait principalement sur la culture du travail extrêmement toxique au sein du studio, de harcèlement psychologique, de crunch quasi constant, et le développement de Dying Light 2 qui ne semblait jamais finir. En espérant pour les employés de Techland que l’arrivée du jeu le 4 février 2022 sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, PC et Nintendo Switch (en cloud) sonnent la fin de ce développement compliqué.

 

 

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Jilax

Contenu proposé par - Déjà 25 article(s) à son actif

Présentation : Plongé depuis ma plus tendre enfance dans le jeu-vidéo sans aucune envie de remonter à la surface. Une manette, une guitare et un match de foot du Stade Rennais suffisent à mon bonheur.

guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments