Crash Bandicoot sur Switch est le fruit d’une expérience d’un développeur

Une des sorties phares d’un été déjà bien rempli sur Nintendo Switch sera à n’en pas douter Crash Bandicoot N-Sane Trilogy, qui se prépare à tourbillonner sur la console de Nintendo après avoir contenté nombre de nostalgiques l’année dernière sur PS4. Mais dans une interview réalisée par nos confrères de Nintendo World Report, nous apprenons que le jeu est arrivé un peu par hasard sur notre plateforme ! En effet, l’un des développeurs du jeu, grand fan de la Switch, a essayé de porter le début du jeu sur celle-ci, pour s’amuser. En un weekend de travail aux alentours de la sortie du titre, il avait déjà réussi à porter plusieurs niveaux, le tout dans un rendu très satisfaisant. Fier de lui, il alla montrer son travail à son équipe de chez Vicarious Visions, qui réalisèrent alors qu’un portage du jeu sur la console hybride de Nintendo était de l’ordre du possible. Et voilà comment, après avoir reçu de l’aide pour la localisation du jeu, celui-ci s’est retrouvé à sortir le 29 juin sur Switch.

Que peut-on attendre de cette mouture ? Tout d’abord, la performance technique semble être tout à fait honorable, avec un frame raté bloqué à 30 images par seconde, comme la versions PS4, avec des graphismes très proches de cette dernière. Vicarious Visions promet aussi que les temps de chargement ont été améliorés. Enfin, un nouveau niveau totalement inédit, Future Tense, sera inclus dans la cartouche. Tous ces éléments font que Crash sur Switch a l’air des plus prometteurs, et qu’il se pourrait bien que cette version soit celle qui offre la meilleure expérience aux joueurs.

Allez-vous succomber à la Crash-mania ?

A propos de l'auteur :

Metabee

Joueur de 25 ans qui aime les jeux de plateforme, de sport, d'aventure, de réflexion, et la tartiflette. Kostas FC

a écrit 89 articles sur Switch-Actu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.