BlazeRush Nintendo Switch

BlazeRush s’invite timidement sur Switch

Paru en 2014, BlazeRush est un jeu de course arcade que l’on pourrait situer entre Mario Kart et Mad Max qui mise l’essentiel de son expérience sur le fun des parties en multijoueur local. Doté d’évaluations très positives sur la plateforme de téléchargement Steam, BlazeRush pourrait bien être une petite pépite débarquée de nulle part. Vendu comme un “jeu de survie dynamique pour des courses arcades“, il propose une dizaine de pistes sur trois planètes, au volant de seize véhicules – sans oublier les différentes armes.

Une petite communauté très soudée semble s’être formée sur BlazeRush et lui voue une sympathie sans borne. Le profil récurrent des joueurs converge surtout sur trois critères : l’âge (quadragénaires), la nostalgie (similaire à MicroMachines) et la volonté de fun à plusieurs (les apéros canapé devant la console). Les curateurs sur Steam vantent la bande-son du jeu et saluent la viabilité du mode solo – tout en rappelant que c’est principalement à un jeu multijoueur que l’on a affaire.

Dans son ADN très arcade, BlazeRush a volontairement oublié le frein sur ses véhicules. Véhicules qui ne comportent d’ailleurs pas de points de vie et qui ne pourront passer de vie à trépas seulement en sortie de terrain. Au risque de gâcher un peu cette avalanche de louanges, le jeu de Targem Games n’est pas disponible en français. Ensuite, point Metacritic oblige, BlazeRush n’a récolté que 66 – gageons que la version Switch saura réhabiliter tout ça !  Enfin, de 9,99 euros, BlazeRush s’obtient désormais contre 11,99 euros. La taxe Switch a encore frappé, mes amis. Quoi qu’il en soit, missiles, boosts, scies circulaires rebondissantes… la version agressive de MicroMachines pourrait-elle vous tenter ?

A propos de l'auteur :

Vestige

Animateur en centre de loisirs, mes nuits me portent en Téméria, à la Porte de Baldur ou dans un lugubre manoir. Je m'appelle Vestige, j'ai 25 ans et bois beaucoup trop de café.

a écrit 24 articles sur Switch-Actu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.