tmnt shredder's revenge test switch
75%

TMNT: Shredder’s Revenge, hommage et baston – TEST

Nées en 1983 sous le formidable trait de crayon de Kevin Eastman et Peter LairdLes Tortues Ninja ont su s’imposer rapidement comme un élément majeur de la pop culture. Dépassant la planche de BD, le légendaire comic s’est attaqué à d’autres médias avec de multiples adaptations TV mais aussi, et c’est évidemment ce qui nous intéresse, des adaptations sur consoles. Bien du temps a passé depuis le légendaire épisode Turtles in Time sur bornes d’arcade et SNES et nombreuses ont été les aventures des quatre verts compères avec, hélas, une qualité rarement au rendez-vous. Pourtant, la série vient à nouveau pointer le bout de sa carapace avec TMNT: Shredder’s Revenge qui se veut être un véritable hommage aux années 90 : retour réussi ?

Tapez-les tous !

Pour ce retour sur la scène vidéoludique, TMNT: Shredder’s Revenge prend le créneau du beat’em up en vous proposant une série de niveaux où vous affronterez les forces du clan des Foot, redoutables ninjas commandés par le diabolique Shredder. Chaque niveau se caractérise par des vagues d’ennemis dont il vous faut triompher pour progresser jusqu’à arriver au boss qui conclut la session. Pas moins de sept personnages sont disponibles pour écraser vos adversaires : bien évidemment, les quatre héros de la série, Donatello, Raphaël, Michelangelo et Leonardo ainsi qu’April, jeune journaliste humaine, Splinter, père adoptif des Tortues Ninja ainsi qu’un personnage secret à débloquer.

Chaque protagoniste dispose de quelques caractéristiques plus ou moins variables entre Portée, Vitesse et Force, chacune pouvant aller de 1 à 3. Concrètement, le gameplay ne change pas drastiquement d’un personnage à l’autre mais apporte une touche de subtilité selon les situations. La palette de coups est d’ailleurs relativement simple : un bouton d’attaque pouvant évoluer en combo, un coup chargé, une attaque spéciale, du saut et deux attaques aériennes.

À mesure que vous portez des coups à vos adversaires, votre jauge de force ninja se remplit et vous permet de lancer une attaque spéciale idéale pour faire un peu de ménage ou infliger de gros dégâts. On voit bien la marque des beat’em up classiques ainsi que leurs points communs avec les jeux Dynasty Warriors sur le fond.

À noter que votre palette de coups évoluera très légèrement au fur et à mesure de votre montée en niveaux : chaque personnage acquière des points d’expérience et reçoit de nouveaux bonus en passant au niveau supérieur. PV supplémentaires, nouvelle jauge de force ninja et deux ou trois nouvelles capacités vous seront octroyés. Notez cependant que tout ceci n’est valable que pour le personnage que vous contrôlez : si vous souhaitez que tous les personnages gagnent des points d’expérience, il vous faudra inévitablement refaire des niveaux avec les principaux intéressés.

Du neuf et du vieux néanmoins

Question mouvement, TMNT: Shredder’s Revenge conserve les déplacements raides de l’époque de la SNES. Ceci a son charme certes, mais il est peut-être aussi être un brin frustrant de devoir être pile en face d’un ennemi pour être sûr que son coup l’atteigne, d’autant plus qu’on ne peut pas attaquer en se déplaçant ni en direction du haut ou du bas. À avoir à l’esprit pour éviter de se retrouver dans de fâcheuses situations. Car en dépit de ces mineures imprécision, le gameplay est véritablement fun et le plaisir est bien présent.

Les parties sont très rythmées grâce à une excellente dynamique dans l’apparition des vagues d’ennemis ainsi qu’à leur diversité : chaque ennemi dispose de son propre pattern ce qui demandera une rigoureuse adaptation à chaque situation. La diversité des ennemis ne réside pas que dans leurs façons de vouloir vous étriper mais aussi dans leur design : les Foot sont également assistés par des créatures extraterrestres, des animaux anthropomorphes ainsi que des robots tueurs relativement énervés. En clair, pas le temps de niaiser !

En plus des innombrables adversaires que vous aurez à éliminer, les niveaux regorgent de pièges qu’il vous faudra éviter mais que vous pourrez également utiliser à votre avantage pour remporter la victoire. J’ai particulièrement apprécié un niveau prenant place dans un zoo chaotique dont les animaux déchaînés et en liberté débarquent régulièrement dans une charge impitoyable qui affectera aussi vos personnages que vos ennemis.

À plusieurs, c’est encore meilleur

Si TMNT: Shredder’s Revenge peut être intégralement joué en solo, il serait bien dommage de passer à son mode multijoueur local et online ! Jusqu’à six joueurs peuvent se retrouver sur une même console et unir leurs forces pour jouer tous ensembles et vaincre le clan des Foot. Le jeu a d’ailleurs la particularité remarquable d’adapter instantanément le nombre d’ennemis au nombre de joueurs connectés de sorte que la difficulté, réglable et coriace, n’en pâtit jamais, dans un sens comme dans l’autre.

Les parties multijoueurs sont excellentes et donnent un sentiment de joyeux bazar comme on les aime. Le seul bémol est que le bazar prend parfois l’ascendant sur le joyeux car l’action devient rapidement illisible à plusieurs, surtout quand plusieurs Tortues Ninja sont présentes. Malgré leurs couleurs distinctes, il m’est fréquemment arrivé d’avoir le regard fixé sur un personnage qui n’était pas du tout le mien. On ne peut néanmoins que saluer la facilité avec laquelle on se connecte et se déconnecte sans la moindre interruption de partie : chacun est libre de rejoindre ou de quitter une session de jeu en plein milieu sans que cela n’impacte les autres. Plus fort encore, la difficulté et le nombre d’ennemis s’adapteront encore une fois d’eux-mêmes pour garantir un équilibre constant.

Un autre point appréciable est la rapidité avec laquelle les niveaux s’enchaînent et leur rejouabilité. Entre 5 et 15 minutes sont nécessaires pour conclure un niveau et une batterie de défis et de quêtes annexes accompagnent chacun d’entre eux, ce qui pousse inévitablement à les refaire pour quiconque vise le 100%.

Un plaisir pour les yeux

Indéniablement, TMNT: Shredder’s Revenge a pris la voie de l’hommage jusque dans ses visuels avec un pixel art de grande qualité et rempli de couleurs. L’intégralité des niveaux se caractérise par des décors soignés, bourrés de détails comiques et très agréable à l’oeil. Les animations sont également excellentes avec une grande expressivité qui se dégage de tous les personnages à l’écran, alliés comme ennemis. Les environnements sont remplis de clins d’oeil à la bande-dessinée et à la série animée ce qui ne manquera pas de ravir les fans de la première heure.

D’ailleurs, les développeurs ont même pris soin d’inclure une très belle séquence animée en guise d’introduction au jeu tandis que des plans fixes en pixel art narrent la progression de l’histoire, très sommaire. Les affreux du clan des Foot et leurs alliés se mettent en tête de relooker la Statue de la Liberté et c’est bien évidemment à notre quatre tortues de les en empêcher. Et pourtant, on n’obtient aucune reconnaissance de la part de l’UNESCO une fois les 16 niveaux achevés. Néanmoins, on s’en passe stoïquement puisqu’on repart rapidement pour refaire les différents niveaux pour en accomplir les défis, avancer dans les quêtes secondaires et entendre le légendaire “Cowabunga !” qui retentit à la fin d’un stage terminé. En deux mots, il y a de quoi faire ! 

+1
9
+1
7
+1
2
+1
2
TMNT: Shredder's Revenge, entre hommage et baston
  • Un retour réussi ! - 75%
    75%
75%

Un retour réussi !

TMNT: Shredder’s Revenge réconcilie la légendaire saga avec les jeux vidéo à travers un très bel hommage rendu à ses prédécesseurs. En en prenant le meilleur et en y ajoutant une touche de modernité, le tout dans un profond respect de la saga, Tribute Games ravira les fans d’hier et d’aujourd’hui sans aucune difficulté. Un très bon jeu réalisé avec soin et débordant de passion !

Les +

  • Une DA colorée et plaisante
  • Une excellente transposition de l’ambiance des comics
  • Une bonne rejouabilité
  • un gameplay nerveux à souhait
  • Des animations de grande qualité
  • Un mode multijoueur de qualité

Les -

  • Un gameplay qui aurait gagné à être approfondi
  • Quelques crashs
  • Rapidement confus en multijoueurs
Sending
Note des lecteurs :
75.59% (32 votes)
LatoJuana

Contenu proposé par - Déjà 672 article(s) à son actif

Présentation : Otaku gamer avec un tropisme particulier pour Nintendo, les séries TV et les Boy’s Love romantiques.

guest

1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
raxidi86

Ce jeu est un bel hommage au jeu nes avec des améliorations.

SHAREit MX Player

Last edited 4 mois plus tôt by raxidi86