Kirby’s Return to Dreamland Deluxe, le plateformer bienveillant – TEST

kirby's return to dream land deluxe test
80%

Depuis sa sortie six ans auparavant, la Switch a accueilli une dose non négligeable de jeux Kirby. Entre l’épisode Star Allies, le passage réussi à la 3D dans Le Monde Oublié et le sympathique Dream Buffet, la petite boule rose nous revient dans le remaster d’un épisode Wii sorti en 2011. Kirby’s Return to Dreamland Deluxe débarque sur la console hybride et amène avec lui une dose tout à fait bienvenue de charme et de tendresse comme le héros de Masahiro Sakurai sait si bien le faire.

Il était un petit navire

Si les jeux Kirby ne sont pas connus, ni même attendus, pour leur scénario, prenons tout de même un instant pour planter le décor. Tandis que Kirby s’adonne à son passe-temps favori, manger, la planète Pop est secouée par l’arrivée impromptue de Magolor, un voyageur inter-dimensionnel dont le vaisseau s’échoue avec fracas. Jamais en manque de compassion, Kirby offre son aide au naufragé et part aux quatre coins de la planète pour retrouver les différentes parties de son vaisseau. Une nouvelle version des aventures d’Olimar dans le premier Pikmin en somme.

C’est donc dans une quête purement altruiste que s’engage le joueur. A noter que Kirby’s Return to Dreamland Deluxe est un épisode traditionnel qui propose un gameplay en 2D. On retrouve évidemment les bases de la série avec la possibilité d’avaler les ennemis et d’obtenir leurs pouvoirs pour avancer dans les niveaux et franchir des obstacles : pour l’occasion, des habilités inédites font leur apparition comme le Mécha, très plaisant à jouer avec ses missiles et ses rayons lasers dévastateurs. Et puisqu’on parle de gros bras, quelques niveaux vous permettront d’utiliser des Super Pouvoirs, une version gonflée aux hormones de certaines capacités existantes qui seront l’occasion d’admirer des animations spectaculaires. Au passage, le remaster bénéficie d’une refonte graphique très réussie avec des décors pleins de vie, de détails et de couleurs qui nous charment en quelques instants.

En somme, ce remaster ne réinvente pas la poudre mais puise dans un gameplay maîtrisé de longue date avec quelques nouveautés appréciables. Classique et efficace !

Une aventure ouverte à tous

Kirby’s Return to Dreamland Deluxe est aussi un jeu convivial dans l’âme : l’intégralité de l’aventure principale peut être jouée jusqu’à quatre joueurs. Il est possible d’incarner quatre versions de Kirby en s’offrant quelques variations de couleurs mais aussi les amis de ce dernier entre Meta Knight, Waddle Dee et le Roi DaDiDou. Une façon plaisante et très pratique de varier le gameplay puisque vos compagnons pourront vous rejoindre à tout moment.

Bien sûr, vous pouvez tout aussi bien finir le jeu en solo de A à Z, bien que le choix de personnage sera restreint à Kirby dont les pouvoirs restent indispensables pour franchir la plupart des obstacles. De toute façon, cette aventure ne devrait pas poser de problèmes aux joueurs chevronnés, et même ceux l’étant un peu moins, car, comme la plupart des jeux Kirby, la difficulté reste très modérée. Il m’est arrivé de mourir à quelques reprises dans certains niveaux ou face à quelques Boss moins faciles que la moyenne, mais comprenez bien que Kirby’s Return to Dreamland Deluxe n’a pas pour prétention de vous mettre à l’épreuve. Le titre de Nintendo se présente davantage comme une expérience idéale pour décompresser et se faire plaisir, sans aucune prise de tête.

Avec un gameplay simple et redoutablement efficace et cette ambiance bienveillante au possible, on sort totalement des jeux 2D punitifs qui s’adressent à un public très différent. Même l’atteinte des 100% pourra se faire sans souci, la seule variable étant votre motivation à trouver la centaine de Sphères d’Énergie disséminées dans tous les niveaux. En cela, on trouve une certaine rejouabilité puisque certaines Sphères demanderont quelques réflexes qui ne seront pas évidents à avoir du premier coup. Au final, on atteint relativement rapidement la fin de l’aventure principale avec un spectaculaire Boss final qui achève joliment l’épopée de Kirby.

Des extras plus que bienvenus

Mais le plaisir ne s’arrête pas là ! En parallèle de la réparation du vaisseau de Magolor, bien d’autres activités vous sont proposés. Vous pourrez notamment vous détendre au Parc Magoland renfermant des dizaines de défis et de mini-jeux très amusants comme Kirby Samouraï qui a déjà de nombreux adeptes ou l’inédit Chasse aux Tomes de Magolor. Les défis sont jouables en solo et vous permettre d’approfondir votre maîtrise des différents pouvoirs de Kirby avec des mouvements à la Smash Bros. qu’on ne devine pas forcément à première vue. Enfin, un Mode Boss Rush est également de la partie tandis que le Mode Extra vous propose de refaire l’intégralité de l’aventure principale avec une difficulté plus relevée.

Bonus non négligeable, Kirby’s Return to Dreamland Deluxe apporte un contenu totalement inédit par rapport à son ancêtre Wii avec l’Épilogue Magolor. Dans ce mode de jeu, vous incarnez le fameux voyageur spatial au centre de l’intrigue à travers une série de niveaux en 2D. Contrairement à Kirby, Magolor n’est pas capable de copier les capacités du bestiaire du jeu mais dispose de son propre éventail d’attaques. Au fil des niveaux, vous accumulerez des Points de Magie que vous pourrez ensuite dépenser dans un arbre de compétences pour renforcer vos différentes capacités. Très plaisant à jouer, Magolor enchaîne entre attaques simples, lancers de bombes et rayons lasers surpuissants pour notre plus grand plaisir. L’Épilogue Magolor apporte un véritable vent de fraîcheur et parvient à stimuler l’appétit du joueur d’une façon très différente du mode de jeu principal. Avec un arbre de compétences aussi simple,  inutile de se prendre la tête à choisir entre telle ou telle capacité : les Points de Magie s’accumulent si facilement qu’on peut tout débloquer et aboutir à une surpuissante version de Magolor en peu de temps. Une tâche nécessaire au vu des Boss très agressifs qui attendent le mystérieux navigateur au terme de chaque grand segment de cette Épilogue.

Que pensez-vous de cette information ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Kirby's Return to Dreamland Deluxe, le plateformer bienveillant
  • Fun, maîtrisé et charmant - 80%
    80%
80%

Résumé

Kirby’s Return to Dreamland Deluxe est une très bonne surprise en tant que remaster. Sans le réinventer du tout au tout, Nintendo nous propose une version Switch tout à fait plaisante du titre Wii : entre une refonte graphique appréciable et l’apport de contenu inédit, Kirby nous charme sans faillir et nous fait passer un très bon moment. L’Épilogue Magolor est une excellente surprise qui renouvelle le gameplay de façon efficace en plus de tout le contenu de qualité proposé par le jeu. Les joueurs en recherche de challenge risquent probablement de s’ennuyer au vue de la simplicité assumée des différentes épreuves mais Kirby nous offre une véritable bulle d’air à une époque où des jeux de plus en plus exigeants se bousculent dans les catalogues.

Les +

  • Un gameplay rodé et maîtrisé
  • Des graphismes joliment remaniés
  • Les Super Pouvoirs, dévastateurs et spectaculaires
  • L’Épilogue Magolor, excellent et plaisant à jouer
  • La possibilité de jouer jusqu’à 4 joueurs !

Les -

  • Peut-être un peu trop simple
  • Peu de rejouabilité, hormis pour les plus acharnés
  • Un peu court dans l’ensemble
0%
Note des lecteurs :
0% (0 votes)


LatoJuana
737 articles

Gamer de 26 ans avec un penchant pour les jeux racontant de belles histoires. Je suis rédacteur sur le site depuis 2017. Zelda reste ma licence de cœur mais j'aime découvrir des jeux de toutes sortes !