redaction libre katana zero test switch
90%

Communauté – Katana ZERO, un voyage réussi dans le monde du rétro-moderne ?

Avant propos : cet article sur Katana ZERO a été rédigé par un membre de la communauté, dans le cadre des ” rédactions libres “. Si vous souhaitez en savoir plus à ce propos, n’hésitez pas à cliquer ici. Le point de vue abordé ici concerne uniquement l’auteur, dont les informations sont disposées en bas de cet article. Switch-Actu permet à chaque auteur de s’exprimer, mais cela n’engage pas la responsabilité des rédacteurs officiels du site. Merci pour votre compréhension !


Cela fait plus d’un mois maintenant que sortait le premier jeu commercialisé d’Askiisoft, Katana ZERO. Alors que l’on n’avait eu aucune nouvelle de lui depuis belle lurette, il a beaucoup fait parler de lui en début d’année, en fixant sa sortie le 18 avril 2019 sur PC et Nintendo Switch. Et c’est en naviguant dans les prochaines sorties de la Switch que j’ai découvert Katana ZERO, et qu’une simple bande-annonce a réussi à me convaincre de me l’acheter. Aujourd’hui, j’ai fini le jeu et j’ai décidé de vous faire part de mon avis et de vous le faire découvrir. Katana ZERO laisse-t-il donc sa propre marque dans les esprits des joueurs ou est-il un simple jeu sans grand intérêt ? C’est ce que nous allons voir !

Pas de survivants dans Katana ZERO

Note : le jeu est bel est bien traduit en français, contrairement à ce que dit la fiche du jeu sur l’eShop. Katana ZERO est un jeu rétro-moderne, du même genre que le très célèbre Hotline Miami. Vous incarnez le Dragon, un tueur à gages équipé d’un katana et vêtu comme un samouraï qui, chaque soir, élimine pléthore d’ennemis au cœur de la ville futuriste de la Nouvelle Mecque dans le but d’éliminer une cible précise. Drogué par son médecin/psychologue, il est doté de la faculté de ralentir le temps et de devenir invincible pendant le temps d’une roulade. Et… c’est tout ce que je peux vous dire sur lui. Vous ne saurez rien de lui en démarrant le jeu, tout comme le protagoniste, et c’est en avançant dans le jeu que vous découvrirez en même temps que lui son passé.

Katana ZERO Nintendo Switch
Traitement quotidien chez le “médecin”

Ce fait permet de s’attacher au personnage, ce qui est un très bon atout. En aucun cas cette construction scénaristique ne m’a ennuyé et lassé du jeu. On prend beaucoup de plaisir à avancer dans le jeu et à découvrir l’histoire du Dragon. Petite note sur la fin du jeu (et sans spoil évidemment) : celle-ci est tout simplement grandiose et touchante. J’aimerais vous en dire plus… mais si je le faisais, vous n’achèteriez pas le jeu, pas vrai ?

Je vous le dis tout de suite, l’univers de Katana ZERO est tout simplement énorme. Je trouve que le jeu a une aura très particulière qui émane de lui, avec un univers très original (et pourtant inspiré d’Hotline Miami) et, qui plus est, une direction artistique magistrale. Le pixel art est hyper détaillé et le registre de couleurs s’accorde parfaitement avec l’histoire et l’univers du jeu. J’ai du passer quelques secondes à observer les décors, totalement émerveillé. De plus, les créateurs n’ont pas hésité à intégrer moult effets visuels (désactivables dans les options) qui enrichissent grandement l’expérience et apportent une touche rétro-moderne des plus agréables au jeu.

Cependant, je me dois d’aborder un point qui me semble assez important. Il m’est arrivé quelques fois de mal comprendre le contexte du scénario. Cela ne nuit pas réellement à l’expérience de jeu et au plaisir de découverte, mais j’ai trouvé que l’arc narratif sur la Nouvelle Mecque aurait pu être un peu plus approfondi.

Tuer, tuer, tuer (et tuer)

Cela peut paraître assez « malsain » sur le moment, mais oui : l’intérêt du jeu réside dans les combats. Le jeu est décomposé en niveaux, chacun ayant une structure très différente. Vous devrez éliminer vos ennemis pour arriver à la fin du niveau, et pour cela : rien de mieux qu’un plan sans faille. Les niveaux sont divisés en plusieurs « zones », où vous devrez éliminer tous vos ennemis sans exception. Mais si vous ne vous prenez ne serait-ce qu’un coup, c’est retour à la case départ. Très vite, on devient accro au système de combat et on prend énormément de plaisir sur le jeu. Le gameplay est extrêmement jouissif, et que c’est bon ! J’ai rarement pris un tel plaisir à jouer à un jeu, et après l’avoir fini, j’ai eu très vite envie de le faire encore et encore pour faire durer le plaisir.

Katana ZERO ne vous prendra au total pas plus de trois heures, sachant qu’il n’y a aucun contenu annexe (hormis un niveau bonus à débloquer). C’est pour moi le gros point négatif du jeu : on reste sur notre faim après le dernier chapitre. Cependant, rien ne vous empêche de recommencer un chapitre en particulier (voire tout le jeu pour les plus courageux) via le menu principal, et croyez-moi, vous allez souvent revenir sur ce menu.

Une OST sublime et hors-norme

J’ai rarement écouté une bande-son aussi agréable ! Chaque morceau est un véritable plaisir auditif, totalement en accord avec l’univers et la DA du jeu et surtout, toujours un plaisir à écouter encore et encore. En écoutant les compositions de LudoWic, Bil Kiley et Justin Stander, on ne peut qu’admettre le talent indéniable de ces artistes. Et petit bonus rien que pour vous, voici ma musique préférée (c’était compliqué d’en choisir une en particulier, je l’avoue) !

Excellent ou pas, ce Katana ZERO ?
  • Excellent ou pas, ce Katana ZERO ? - 90%
    90%
90%

Excellent ou pas, ce Katana ZERO ?

Le dernier jeu d’AskiiSoft est une véritable pépite, sur de nombreux points. On prend énormément de plaisir dessus, et ce n’est pas seulement dû au gameplay mais également à la direction artistique et à l’OST, qui sont totalement hors du commun. J’aimerais aller plus loin, mais il n’y a rien d’autre à dire. Le jeu est totalement exceptionnel ! Certes, il est court et laisse le joueur sur sa faim, mais si on oublie ce défaut, le jeu est totalement parfait. Alors, merci AskiiSoft !

Envoi
User Review
93.4% (5 votes)

A propos de l'auteur :

KayZen

a écrit 2 articles sur Switch-Actu.

Un commentaire pour “Communauté – Katana ZERO, un voyage réussi dans le monde du rétro-moderne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.