Shuntaro Furukawa Nintendo

Nintendo Q&A – Switch Lite, dématérialisé et remakes

Récemment, et comme souvent chez Nintendo, le président de la société s’adonne à une session de questions et réponses avec les investisseurs. Par la suite, le résumé est mis en ligne aux yeux du public. Avant même de lire notre traduction sur ce texte parlant entre autres de la Nintendo Switch, vous pouvez vous rendre sur le lien officiel proposant le résumé en anglais, il vous suffit de cliquer ici. Pour celles et ceux préférant découvrir cela avec la langue de Molière, allons-y !


Question 01 : En regardant les unités de vente pour la Nintendo Switch Lite par région, le rapport entre les ventes intérieures et les ventes en dehors du Japon est 2 pour 8. Considérant que la Nintendo Switch Lite est dédié au jeu portable, mon impression est que les ventes hors du Japon sont encore plus importantes que prévu, mais comment évaluer les ventes à l’étranger par rapport aux attentes de Nintendo ? En outre, la présentation a montré que le pourcentage de personnes achetant une Nintendo Switch Lite comme première Switch n’était pas très différent de ceux qui l’achètent comme deuxième. Y a t-il des différences régionales ?

L’une des caractéristiques de la Nintendo Switch réside dans les trois modes de jeu différents qui permettent aux consommateurs de changer leur style de jeu en mode TV, mode table ou en mode portable pour profiter de jeux à tout moment, n’importe où et avec n’importe qui. La Nintendo Switch Lite, en revanche, est une version uniquement portable, compacte et légère, qui facilite les déplacements. Avec le lancement de la Nintendo Switch Lite qui possède de telles fonctionnalités, je pense que les consommateurs peuvent maintenant choisir un système en fonction de leur mode de vie.

 

Concernant la question de savoir si le ratio des ventes de Nintendo Switch Lite hors du Japon est élevé comparé à celui des consoles portables précédentes, nous venons de lancer la Nintendo Switch Lite le 20 septembre, j’ai donc l’impression que les unités de vente (régionales) sont le reflet de l’offre existante. Par exemple, sur un marché d’outre-mer comme les Etats-Unis, qui couvre une vaste zone, il est nécessaire d’expédier un certain nombre d’unités pour sensibiliser à un produit nouvellement lancé, et les ratios à cet état initial reflètent également ce fait.

 

Concernant le statut initial de la Nintendo Switch Lite que nous avons abordé lors de la présentation aujourd’hui, il n’y a pas de différence majeure selon les régions en ce qui concerne le nombre de personnes qui achètent une Nintendo Switch Lite comme leur premier système contre ceux qui l’achètent comme second.

Shuntaro Furukawa


Question 02 : J’aimerais en savoir davantage sur les utilisateurs de la Nintendo Switch Lite qui l’achètent comme première Switch. Je comprends que vous utilisez leurs comptes Nintendo pour suivre les tendances des ventes de logiciels, et je me demande s’il existe d’autres différences dans les tendances d’achat de logiciels, comme par exemple s’ils achètent des logiciels précédemment publiés à un rythme différent de celui des utilisateurs de Nintendo Switch classique.

Nous avons lancé la Nintendo Switch Lite simultanément avec la sortie de The Legend of Zelda: Link’s Awakening, comme il s’agit d’un jeu vendu à l’origine pour les consoles portables, de nombreux consommateurs l’ont acheté en même temps que la Lite. Le taux d’attachement lors de la phase initiale a été élevé pour les titres préférés des joueurs de base, tels que The Legend de Zelda: Breath of the Wild. À mesure que la base de consommateurs s’élargit, je pense que cela pourrait changer.

Shuntaro Furukawa


Question 03 : Parlons de l’impact des ventes numériques sur la rentabilité. Le ratio des ventes numériques a augmenté en cet exercice en raison de la promotion active des ventes numériques en vendant des cartes eShop avec la Switch, ainsi que par le biais des ventes “Bons pour deux jeux”. En regardant les résultats financiers pour les six derniers mois, j’ai été impressionné par le ratio de bénéfice brut élevé, mais y a-t-il eu des changements spécifiques dans les chiffres, comme dans le taux de téléchargement des nouveaux logiciels par rapport aux exercices précédents, par exemple ? En entrant dans la saison des vacances, pensez-vous que cette contribution croissante du secteur numérique sera reflétée dans la rentabilité ?

Les ventes numériques ont continué de croître même depuis le début de l’exercice en cours. Un facteur majeur est le nombre croissant de consommateurs qui choisissent d’acheter les versions téléchargeables de jeux. À notre avis, c’est moins à cause de mesures spécifiques de notre part, mais plus parce que les consommateurs eux-mêmes apprécient la commodité d’acheter des versions téléchargées. Nous pensons aussi que le fait que les titres publiés au cours de l’été soient populaires parmi les consommateurs qui préfèrent acheter des versions téléchargées ait joué un rôle.

 

Cependant, ce ne sont pas les seules raisons pour lesquelles les ventes numériques augmentent. Il y a trois autres principaux facteurs. Le premier est la croissance des ventes de logiciels disponibles uniquement au téléchargement. La gamme de titres indépendants et autres jeux qui ne sont pas disponibles sous forme physique devient de plus en plus élargie, et les ventes de ces titres sont en croissance. Deuxièmement, les ventes de DLC ont également augmenté. Jusqu’à peu, les principaux contributeurs ont été les DLC pour The Legend of Zelda: Breath of the Wild et Splatoon 2 , mais cette année fiscale, le Fighter Pass pour Super Smash Bros. Ultimate a énormément contribué. Enfin, il y a les revenus du Nintendo Switch Online, qui a commencé son service en septembre de l’année dernière. Pour la plupart, les revenus de ce service n’étaient pas inclus dans le même période du dernier exercice financier. Les contributions de ces trois éléments se sont développées de manière équilibrée, conduisant à la situation actuelle de croissance globale des ventes numériques. Nous aimerions maintenir cette tendance au cours de la saison des vacances et au-delà, mais étant donné que de nombreux consommateurs choisissent d’acheter les versions physiques des jeux pendant la saison des vacances de fin d’année, je ne m’attends pas à ce que le ratio de ventes numériques pour cet exercice continue d’augmenter. Nous continuerons à faire appel à la praticité du contenu numérique auprès des consommateurs et à promouvoir la vente de titres de logiciels téléchargeables et de DLC.

Shuntaro Furukawa


Question 04 : Quelle sera votre approche du développement logiciel à l’avenir maintenant que la Nintendo Switch Lite a été lancée ? Les logiciels des séries qui étaient à l’origine sur consoles portables ont affiché des ventes particulièrement fortes durant cet exercice, alors je peux imaginer que vous pourriez refaire certains titres qui ont été publié sur portable dans le passé. Compte tenu des spécifications améliorées de la Nintendo Switch, en plus des nouvelles fonctionnalités comme le mode multijoueur en ligne, vous pouvez combiner de vieilles IP nostalgiques avec de nouvelles fonctionnalités et ainsi fournir diverses façons de jouer. J’aimerais savoir quel genre de discussions ont lieu en interne à ce propos.

Nous voyons comment le lancement de la Nintendo Switch Lite peut permettre de proposer à nouveau titres qui ont été à l’origine développés pour les anciennes consoles portables. Cependant, nos discussions internes se concentrent moins sur l’idée de publier des anciens titres mais plus sur les types de nouveaux jeux que nous pouvons créer pour l’ensemble de la gamme Nintendo Switch. Nous examinons diverses idées dans ce sens, et cela inclut des idées à propos des titres passés, mais je ne peux pas donner plus de détails sur nos discussions ici.

Shuntaro Furukawa


Question 05 : Le premier rapport de ventes de Nintendo Switch Lite aux Etats-Unis s’élevait à 0,8 million d’unités, et je ne peux pas imaginer expédier autant d’unités si les détaillants ne pensaient pas que ce serait un gros succès. Vous avez parlé à l’époque de la façon dont les unités de vente reflètent l’élan de la Nintendo Switch, mais en regardant les tendances passées, les détaillants des Etats-Unis n’auraient aucune raison de penser qu’un système portable se vende si bien. Alors, qu’est-ce qui a conduit à ce résultat ? En outre, existe-t-il une différence dans la rentabilité du matériel ? Entre la Nintendo Switch et la Nintendo Switch Lite?

La réponse de l’époque dont vous parlez portait sur la perception du volume des ventes et différences régionales au sein dudit volume pour la Nintendo Switch Lite au deuxième trimestre. Ce que je voulais dire par là est que regarder les chiffres seuls ne suggère pas nécessairement que les marchés d’outre-mer sont plus réceptifs aux systèmes portables. Cela dit, nous n’avons jamais pensé que les ventes de la Switch Lite n’augmenteraient pas aux États-Unis et sur d’autres marchés en dehors du Japon. Jusqu’ici, par exemple, la série Pokémon a vendu plus d’unités hors du Japon qu’à l’intérieur du pays, mais nous pensons qu’il y a eu une transformation depuis le lancement de la Nintendo Switch. Plus précisément, le mode portable de la Nintendo Switch permet aux consommateurs de changer librement de style de jeu et découvrir facilement un jeu de qualité console depuis le canapé ou leur lit sans occuper la télévision. Nous pensons que cette expérience est également appréciée par les consommateurs hors du Japon. Bien sûr, les consoles de jeux à domicile sont un produit populaire sur les marchés extérieurs au Japon. Les consommateurs possèdent déjà des consoles d’autres sociétés. Cependant, le nombre de ces consommateurs achetant la Nintendo Switch en tant que deuxième système et qui en profitent en mode portable est en augmentation. À cet égard, je crois que les concepts conventionnels des consoles portables sont en train de changer. La qualité du jeu qui peut être joué sur la Nintendo Switch Lite est identique à celle sur Nintendo Switch, nous pensons donc que cela peut être vu différemment des consoles portables classiques. Et pour cette raison, nous avons l’intention de maximiser la base d’installation de la gamme Nintendo Switch sur tous les marchés, y compris à l’étranger, en communiquant sur les avantages de la Nintendo Switch Lite.

 

En termes de ratio de profit brut matériel, les Nintendo Switch et Nintendo Switch Lite ne sont pas très différentes, mais la différence de prix de vente signifie que le montant absolu du profit est différent.

Shuntaro Furukawa


Question 06 : Les ventes ont été fortes pour The Legend of Zelda: Link’s Awakening après sa sortie sur Nintendo Switch durant cette année fiscale. Et Pokémon Let’s Go (ndlr: remake de Pokémon Jaune) a connu un franc succès lors de l’exercice précédent. Quel est votre analyse de la vigueur des ventes des remakes Nintendo sur Switch ? Avec la sortie prochaine des titres de la série Famicom Tantei Club, Nintendo envisage de publier en continu les anciens titres populaires sur Nintendo Switch?

Nous n’avons pas de politique définie pour publier plus de remakes à l’avenir. Par ailleurs, les titres que nous avons développés au cours de nos 30 dernières années ont été joués par beaucoup de personnes qui se souviennent de ceux-ci, ce qui constitue un atout important pour Nintendo. La nostalgie peut être très attrayante, mais il est plus important de pouvoir créer de nouvelles expériences de jeu, même au sein de remakes de titres classiques. Et je pense que le plus important est de savoir si les développeurs sont passionnés par le fait de refaire un jeu. The Legend of Zelda: Link’s Awakening, comme vous l’avez mentionné, en est un exemple récent. Les consommateurs à travers le monde ont réagi positivement à la fois à ses éléments nostalgiques et à ses nouvelles fonctionnalités.

Shuntaro Furukawa


Question 07 : J’aimerais vérifier l’état d’avancement de votre plan d’affaires en Chine. Il y avait un rapport de presse récent disant que tout avait été approuvé en Chine, mais il ne semble pas y avoir beaucoup de changement. Y a-t-il des obstacles ? À l’avenir, quand vous attendez-vous à voir l’effet de cette initiative sur les revenus ?

Nous travaillons avec Tencent pour préparer le lancement de la Nintendo Switch en Chine, comme nous l’avions déjà annoncé. Il a en effet été rapporté par les médias que certains produits tels que les jeux ont été approuvés par la Chine. Nous devons toutefois obtenir diverses approbations, notamment avant leur lancement et nous travaillons actuellement sur chacun de ces processus. Lorsque ces informations pourront être annoncées, je crois que Tencent fera une annonce en Chine, et Nintendo partagera ensuite les informations nécessaires. Nous n’avons pas pris en compte les ventes en Chine dans nos prévisions financières pour l’exercice en cours, et même si le lancement a lieu au cours de celui-ci, nous ne prévoyons pas d’impact significatif sur les résultats commerciaux de cette année.

Shuntaro Furukawa


Question 08 : Mario Kart Tour démarre bien, mais pensez-vous que la mise en place du mode multijoueur augmentera les revenus à l’avenir ? De plus, j’aimerais entendre parler des projets d’applications mobiles après Mario Kart Tour.

Je pense que Mario Kart Tour a très bien démarré, même par rapport à nos précédentes applications mobiles. L’objectif principal de notre activité mobile est de fournir des personnages Nintendo et des jeux aux consommateurs du monde entier utilisant les centaines de millions d’appareils intelligents sur le marché. En suivant le rythme de Super Mario Run, dont plus de 300 millions de consommateurs profitent, je pense nous pouvons nous attendre à des résultats remarquables avec Mario Kart Tour.

 

Les revenus sont également un bon début. En plus des lootboxes, nous avons créé des possibilités de générer des revenus tels que l’abonnement Gold Pass pour répondre aux divers besoins des consommateurs, leur permettant de profiter encore plus du jeu. En incluant ces mécanismes et la fonctionnalité multijoueur, nous voulons en faire une application attrayante qui plaira aux consommateurs sur le long terme.

 

Dans le secteur de la téléphonie mobile, nous entendons d’abord veiller à ce que Mario Kart Tour soit géré de manière optimale. Nous établissons également des relations à long terme avec les fans via nos autres applications, et pensons continuer à améliorer et à gérer régulièrement ces applications. Et avec cela comme base, nous allons continuer à proposer de nouvelles idées et à développer notre activité mobile. Je ne peux rien dire de nouveau à ce sujet pour l’heure.

Shuntaro Furukawa


Question 09 : Les dépenses en recherche et développement et en publicité semblent plus faibles que prévu dans les prévisions financières pour cet exercice. Vont-ils augmenter à l’approche de la saison des vacances de fin d’année ? Ou est-il possible qu’ils soient globalement inférieurs aux prévisions ?

Les dépenses de recherche et développement et les dépenses de publicité sont conformes aux plans pour l’année complète. La fin d’année est une période de forte croissance des ventes pour Nintendo et une période dans laquelle nous engageons des dépenses en publicité chaque année. Toutefois, les frais de publicité engagés à l’étranger diminueront si le yen (ndlr: monnaie au Japon) se valorise, veuillez donc prendre en compte ceci.

Shuntaro Furukawa


Question 10 : Est-il prévu de sortir Mario Kart Tour en Chine ? J’aimerais savoir s’il y a quelque chose à faire de spécial lors de la sortie d’applications mobiles en Chine.

Je ne peux rien dire pour le moment sur le marché de la téléphonie mobile en Chine. Nous allons suivre divers facteurs, notamment les progrès de Mario Kart Tour et la poursuite de nos recherches.

Shuntaro Furukawa


Question 11 : Avec la sortie de la Nintendo Switch Lite à un prix différent de celui de la Nintendo Switch, je ne pense pas que vous aurez besoin de baisser le prix de la Nintendo Switch elle-même au cours des deux prochaines années. Je pense que la rentabilité du matériel augmentera avec le temps (ndlr: le coût de production d’un bien baissant logiquement au fil du temps), mais de combien augmentera-t-elle ? J’aimerais aussi entendre parler de la stratégie de prix de Nintendo.

Nous voulons maintenir la valeur de nos produits et les vendre à leurs tarifs actuels aussi longtemps que possible, nous n’avons donc pas l’intention de réduire cela pour le moment. Parce que la rentabilité peut fluctuer en fonction des quantités produites à l’avenir, nous ne sommes pas en mesure d’estimer une diminution du coût. Nous voulons améliorer la rentabilité en augmentant le nombre d’unités vendues et en vendant la gamme Nintendo Switch le plus longtemps possible.

Shuntaro Furukawa

A propos de l'auteur :

DesBen

Joueur de 25 ans, fondateur du site Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, PlayStation 4, parfois sur mon smartphone. Freelance à mes heures perdues, j'ai un certain affect pour la rédaction et le webdesign, à mon niveau. Ma photo de profil a été dessinée par @Nouilles_de_riz (Twitter) !

a écrit 603 articles sur Switch-Actu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.