Nintendo of America restructure son centre de test

Nintendo of America restructure son centre de test

C’est malheureux, mais il fallait s’y attendre. Si pour l’heure la restructuration de Nintendo of America relayée par Kotaku ne semble pas être aussi violente qu’ailleurs dans l’industrie du jeu-vidéo, il est toujours à déplorer de voir des emplois s’envoler.

Pour contextualiser, il faut avant tout savoir que Nintendo of America dispose de contrats avec des sous-traitants, aidant à tester les jeux de la firme durant le développement. En d’autres termes, ces sous-traitants permettent à Nintendo de sortir des jeux avec le moins de bugs possibles ; soit dit en passant, ceux-ci font semble-t-il du très bon travail, car big-N est l’une des entreprises qui sort encore en 2024 des jeux avec très peu de problèmes techniques. Ces tests concernent également le matériel, à savoir les accessoires officiels et les consoles.

Ces changements impliqueront la fin de certaines missions de sous-traitants, ainsi que la création d’un nombre important de nouveaux postes d’employés à temps plein

Porte-parole de Nintendo pour Kotaku

Cette restructuration n’est donc pas uniquement le moyen pour Nintendo d’économiser de l’argent en disant adieu à une partie de ses sous-traitants, puisque certains seront tout simplement embauchés au sein même de Nintendo. C’est d’ailleurs la justification officielle donnée par Nintendo of America, qui souhaite mieux contrôler les phases de test en interne. Mais cela n’empêche pas de voir des personnes travaillant depuis plus de 10 ans avec l’entreprise d’être démises de leurs fonctions.

Nintendo of America (NOA) a réorganisé ses fonctions de tests pour favoriser une plus grande intégration mondiale dans les efforts de développement de jeux. Les changements permettront également de mieux aligner NOA sur les procédures et opérations de test interrégionales.

Ces changements entraîneront la fin de certaines affectations d’entrepreneurs, ainsi que la création d’un nombre important de nouveaux postes d’employés à temps plein. Pour toutes les missions arrivant à échéance, les agences des prestataires, avec le soutien de NOA, proposeront des indemnités de départ et les accompagneront dans leur transition.

Pour les associés sous-traitants qui nous quitteront, nous sommes extrêmement reconnaissants pour les contributions importantes qu’ils ont apportées à notre entreprise, et nous adressons nos plus sincères remerciements pour leur travail acharné et leur service à Nintendo.

Porte-parole de Nintendo pour Kotaku

Selon quatre actuels employés de Nintendo, ce sont pas moins de 100 postes sous-traitants qui sont concernés par cela, la plupart d’entre eux étant convertis en nouveaux employés. Nous pensons forcément aux autres personnes qui perdent leur emploi, ou au moins une partie si certaines travaillaient pour plusieurs entreprises, et espérons qu’elles retrouveront vite de quoi subvenir à leurs besoins.

Difficile également de savoir comment Nintendo compte gérer le lancement d’une nouvelle console en procédant à de telles coupes. Même si aucun jeu important n’est prévu pour cette année – ceci n’étant qu’une supposition, nul doute que big-N travaille actuellement sur bien des titres prévus pour la future machine. Espérons que cela n’entâche pas la qualité globale des productions de l’entreprise japonaise.

Que pensez-vous de cette information ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
4
Source(s) :
DesBen
1297 articles

Benjamin DESTREBECQ - Joueur de 29 ans, fondateur du site Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 5, parfois sur mon smartphone. Rédacteur freelance, j'ai également un certain affect pour le webdesign, à mon niveau.

tipee

Publicité

(pour financer le site)


guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires