PREVIEW – Pokémon Let’s Go ! Pikachu & Evoli

Si Super Smash Bros Ultimate a été LA star de l’E3 de Nintendo, on en serait presque venu à oublier un certain Pokémon Let’s Go qui lui aussi était présent lors du salon américain. À l’occasion du Nintendo Paris 2018, les jeux Pokémon présentés à l’E3 ont traversé l’Atlantique pour venir dans notre belle capitale et se sont offerts à nous pour nous dévoiler leurs charmes. Pour une obscure raison connue uniquement de Nintendo, il était interdit de prendre une quelconque trace visuelle de notre session de jeu, nous n’avons hélas pas d’images maisons à vous montrer. En revanche, les images provenant du Nintendo Treehouse que nous mettons dans cet article sont très représentatives de l’état du jeu.

De toute façon, il faut reconnaître que Nintendo n’a pas exactement tout fait pour mettre en avant le dernier jeu de Game Freak, toute l’attention ayant été consacrée à Super Smash Bros Ultimate. C’est donc avec une démo extrêmement courte que Nintendo entendait renseigner les joueurs, mettant beaucoup plus en avant la reprise du système de capture de Pokémon GO plutôt que le jeu en lui-même.

Pour preuve, il n’était pas possible de jouer à la manette mais uniquement avec la Pokéball Plus. La démo prenait place dans la légendaire Forêt de Jade, lieu sylvestre bien connu des fans de la première heure, et proposait quelques combats de dresseurs et bien sûr des captures de Pokémon ! Notre personnage disposait d’une équipe de 6 Pokémon dont Evoli, Pikachu, Miaouss ainsi que les trois starters de Kanto, Bulbizarre, Salamèche et Carapuce. Comme illustré dans la bande-annonce, vous pouvez non seulement porter votre Pikachu ou votre Evoli de départ sur votre épaule mais en plus être accompagné d’un autre Pokémon qui vous talonnera lors de vos déplacements. Au passage, on apprend qu’il sera possible de customiser son petit protégé obtenu au début de l’aventure avec divers accessoires.

Avec la Pokéball Plus comme contrôleur, le joueur peut se déplacer sur la carte avec le stick de celle-ci, valider des choix en appuyant dessus et revenir en arrière avec un bouton B placé au sommet de l’accessoire emblématique. Très honnêtement, je vous déconseille l’utilisation de la Pokéball Plus pour toute la durée de votre aventure. La prise en main est certes agréable, mais légèrement contre-intuitive, si bien que je devais régulièrement y jeter un œil pour m’assurer que le stick était correctement orienté.

Au niveau de la capture, fortement mise en avant par Nintendo, Pokémon Let’s Go marque clairement la distinction avec les épisodes canoniques de la série. Plus question désormais d’affaiblir, d’empoisonner ou de paralyser votre cible pour la capturer. La capture est désormais plus un festival de lancer de Pokéball qu’un véritable combat. L’utilisation de la Pokéball Plus est certes amusant sur le moment, mais on ne peut s’empêcher de se sentir légèrement stupide tant le mouvement effectué doit être précautionneux pour ne pas manquer votre petite créature. On est bien loin du fantasme de lancer sa Pokéball tel Sacha attrapant Chenipan mais plus proche d’une espèce de mouvement contraint et assez peu naturel. Il est possible de faciliter la capture en offrant des Baies Framby à votre cible et également en effectuant un geste parfait qui vous octroiera un bonus de capture non négligeable.

D’un point de vue visuel, on est bien en présence d’un changement graphique inédit dans Pokémon : Pokémon Let’s Go peut clairement se revendiquer comme l’ambassadeur du passage, tant désiré, à la HD. La modélisation des monstres de poche est excellente, très joliment réalisée et les animations de combat ainsi que les décors sont très plaisants à l’œil. En revanche, on distingue encore quelques éléments de « l’héritage 3DS » avec des ombres très peu convaincantes et qui font quelque tâche pour un jeu Nintendo Switch. Les environnements en dehors des combats sont plutôt jolis, bien en accord avec la direction artistique de la série et propose même quelques jolis effets de lumière.

La démo fut également l’occasion de découvrir une nouvelle mécanique lors des rencontres de Pokémon. Non seulement ceux-ci apparaissent désormais clairement sur la carte, mais certains d’entre eux présenteront des caractéristiques spécifiques notamment au niveau de la taille. Reconnaissables par un halo coloré (rouge si le Pokémon est plus grand que la moyenne, bleu dans le cas contraire), il semble que ces « mutations » auront un effet au niveau de leurs statistiques de combat.

Attente : 80 %

Au final, la session fut somme toute plaisante, mais trop peu fournie pour avoir un avis clair sur Pokémon Let’s Go. Replonger dans Kanto sera sûrement une joie pour les plus anciens joueurs, mais ce n’est pas avec cette courte démo que nous pourrions vous en assurer. Le jeu en lui-même sera sans doute fidèle à ce que la série a toujours été : mignon, coloré, propre et addictif. Espérons simplement que Nintendo n’a pas tout misé sur le système de capture à la Pokémon GO pour introduire la lucrative licence sur Nintendo Switch car pour l’instant, cette fonctionnalité est trop peu convaincante pour justifier de l’imposer à tous les joueurs.

A propos de l'auteur :

LatoJuana

Otaku gamer assumé et sérivore avec un tropisme particulier pour Nintendo. 3e année de biologie et cataclysme en Travaux Pratiques.

a écrit 271 articles sur Switch-Actu.

2 commentaires pour “PREVIEW – Pokémon Let’s Go ! Pikachu & Evoli

  1. Sympa de partager ton point de vue vis-à-vis de la Pokéball Plus. Je m’attendais à une pseudo-manette entièrement ergonomique et plutôt intuitive comme l’avait si bien vanté le Treehouse mais je vois que me trompais haha. Au fond, pigeon comme je suis, je compte quand même la prendre malgré tout.
    Pour ce qui est des petits défauts venant de “l’héritage 3DS” comme c’est si bien dit, ça ne m’étonne pas vraiment qu’il y en ai mais j’espère qui vont apprendre de ces erreurs là pour l’opus sortant en 2019.
    Merci pour cette preview Lato !

    1. Merci de ce commentaire Amiral ! Ce Pokémon Let’s Go sera une aventure sympathique, je n’en doute pas, mais la Pokéball Plus est clairement faite pour les plus jeunes ou les joueurs TRÈS occasionnels à mon sens. Je me vois très mal faire toute mon aventure avec, aussi je suis bien content qu’elle soit facultative. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.