Pokémon Écarlate et Violet dévoilent un tas d’informations

Après des mois de silence, dire que de nouvelles informations sur Pokémon Écarlate et Violet étaient attendues est un euphémisme. C’est par le biais d’un nouveau trailer lors du Pokémon Presents de ce mercredi 3 août que les jeux de la neuvième génération ont dévoilé de nombreuses nouveautés. Alors, Pokémon encore jamais vus, nouvelles mécaniques de jeux et fonctionnement de ce fameux monde ouvert en ligne, voyons ce que la Pokémon Company nous a livré comme informations.




Trois nouvelles créatures pour Pokémon Écarlate et Violet

C’est évidemment l’une des attentes principales lors de l’annonce d’un jeu Pokémon : quelles seront les nouvelles créatures à rejoindre le gargantuesque Pokédex ? Ce trailer était l’occasion de découvrir deux nouveaux Pokémon ainsi qu’une forme exclusive à la région pour un monstre déjà bien connu, confirmant au passage la présence de formes régionales dans ces nouveaux jeux.

Balbalèze est le premier de ces nouveaux Pokémon, il s’agit d’une créature de type glace possédant entre autres le talent isograisse. Le site officiel précise que sa grosse corne possède la capacité de geler le monde qui l’entoure. L’autre Pokémon dévoilé lors de cette nouvelle bande-annonce revêt des traits bien plus mignons. Patachiot, un Pokémon de type fée se présente comme un ami parfait pour les humains grâce à ses capacités culinaires. Pour finir, c’est Axoloto qui est mis en avant dans ce trailer puisque ce dernier obtient une nouvelle forme et devient donc Axoloto de Paldéa (nouvelle région de Pokémon Écarlate et Violet). Ce dernier hérite désormais du type poison/sol et possède des branchies toxiques.

Une nouvelle mécanique : la Tétracristallisation

Chaque nouvelle génération de Pokémon arrive avec ses spécificités concernant les combats. X et Y avaient amené les méga-évolutions, Soleil et Lune les attaques Z et Épée et Bouclier le Dynamax. C’est donc sans surprise que Pokémon Écarlate et Violet dévoile sa propre nouveauté : la Tétracristallisation. Lors de ce processus, les créatures se mettent à scintiller et obtiennent divers avantages : amélioration des capacités et parfois gain d’un nouveau type. Le type obtenu par les Pokémon dépend alors du tétracristal équipé sur ces derniers. Il existe donc autant de tétracristaux que de types dans le jeu, offrant de nombreuses possibilités. Le changement de type s’accompagne de l’apparition d’un symbole sur le Pokémon : un chandelier pour le feu, une fleur pour la plante…

L’une des meilleures idées de Pokémon Épée et Bouclier revient à la sauce Tétracristallisation : les raids en coopération. Ces affrontements se présentent comme une version améliorée des combats de la huitième génération avec entre autres, la possibilité de combattre sans attendre ses partenaires. S’il faudra attendre la sortie pour savoir comment tout cela se met en place, ces raids permettront toujours de capturer les Pokémon à la fin de l’affrontement. Ces combats à plusieurs permettront notamment d’obtenir des cristaux ainsi que de nombreux objets.

Une nouvelle région à explorer : Paldéa

Comme dit précédemment, la région, prétendument inspirée de l’Espagne, se nomme Paldéa. Pour la première fois dans la licence Pokémon, cette nouvelle carte sera entièrement en monde ouvert, sans aucune transition, laissant le choix au joueur de la façon dont il veut explorer ce nouvel univers. Afin d’accompagner les joueurs dans cette exploration, les Pokémon légendaires, Koraidon et Miraidon, serviront de Poké-montures : rouler dans les plaines, surfer sur les lacs ou encore voler au-dessus de Paldéa passera donc par l’utilisation des légendaires de la version. Par ailleurs, les infrastructures utiles à l’aventure seront adaptées à ce moyen de locomotion puisque les centres Pokémon ou encore les boutiques prendront des airs de station service ouverte au grand jour. On apprend au passage le retour du Motismart, le smartphone comprenant toutes les informations utiles au voyage : Pokédex, cartes…

Pokémon Écarlate et Violet propose trois axes distincts pour son aventure, dont l’un d’eux est la traditionnelle recherche des huit badges d’arènes avant de défier une ligue Pokémon. Si l’on ne sait encore rien des deux autres voies pour le scénario de cette neuvième génération de Pokémon, on apprend tout de même que les arènes peuvent être explorées au bon vouloir du joueur, sans imposer d’ordre précis. Il n’est pas encore indiqué comment le niveau de ces dernières s’adaptera à celui du joueur. Remporter la ligue Pokémon de cette neuvième génération sera nécessaire pour obtenir le Rang Maître.

L’une des grandes nouveautés de Pokémon Écarlate et Violet concerne la possibilité de jouer en coopération. On apprend aujourd’hui que cette façon de jouer permettra notamment aux quatre joueurs partageant une partie de s’échanger facilement des créatures et de combattre à leur guise. Cela s’ajoute évidemment au contenu coopératif des raids de la Tétracristallisation décrit plus tôt.

Des personnages à la pelle pour Pokémon Écarlate et Violet

Les jeux Pokémon sont souvent l’occasion de créer une tonne de personnages servant l’intrigue, et le dernier trailer en date n’a pas été avare quant à la présentation de ces derniers. On retrouve respectivement Pepper, un élève plus âgé cherchant à soulager les Pokémon, ou encore Clavel, le proviseur de l’académie de Pokémon Écarlate et Violet. Le troisième personnage, Grusha, n’est autre que la championne d’arène du type glace possédant un Balbalèze. Pour finir, Jacq est un professeur de biologie à l’origine du Motismart et Pania est l’une de vos camarades de classe.

+1
3
+1
0
+1
2
+1
0
Dams

Contenu proposé par - Déjà 469 article(s) à son actif

Présentation : Etudiant en Biologie, Joueur avec une préférence pour Nintendo et plus particulièrement pour la licence Pokémon

guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments