Odium to the Core - Nintendo Switch

Odium to the Core défilera sur Nintendo Switch

Le studio Dark-1 Game, basé en Macédoine, vient d’annoncer la sortie prochaine de Odium the Core sur Nintendo Switch ainsi que sur Xbox One. Des deux, seule la version qui nous intéresse, la Switch donc, est éditée par QubicGames (Robonauts, AstroBears, Brawl). Si vous ne connaissez pas Odium to the Core, il s’agit d’un jeu à défilement latéral n’utilisant qu’un seul et unique bouton, à l’instar de Flappy Bird sur mobiles par exemple. Mais la différence ici est que le jeu est basé sur le rythme, la musique.

Au sein d’un monde monochrome, guidez Odium à travers des niveaux musicaux intenses remplis de dangers afin de combattre et arrêter la propagation de la ” corruption “. Un certain équilibre est requis afin d’éviter les pièges, ennemis et passages étroits mais également pour vaincre les boss du monde d’Odium. Comme nous le disions plus tôt, le gameplay est extrêmement simple : il vous suffit d’appuyer sur un seul bouton pour monter et relâchez-le pour redescendre. La bande sonore est différente pour chaque niveau et promet un renouvellement du jeu à chaque niveau. Ces derniers sont d’ailleurs au nombre de quinze, si vous souhaitiez le savoir.

Pour finir, un mode cauchemar sera proposé dès la sortie du jeu Odium to the Core, celui-ci vous demandera de terminer les niveaux sans un seul point de contrôle ni bonus de vie ou autres. Ce n’est pas tout puisque des pièges supplémentaires seront disséminés au sein des niveaux. Le jeu sortira sur l’eShop de la Nintendo Switch le 25 décembre, pile pour Noël donc.

Trailer de Odium to the Core sur Nintendo Switch

DesBen

Contenu proposé par - Déjà 852 article(s) à son actif

Présentation : Joueur de 26 ans, fondateur du site Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 4, parfois sur mon smartphone. Rédacteur freelance, j'ai également un certain affect pour le webdesign, à mon niveau.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments