Monster Hunter Rise – Une démo en janvier et quelques images

Si comme pour moi la hype ne cesse de monter à chaque nouveau trailer de Monster Hunter Rise, qui pourrait être l’un des jeux les plus solides techniquement de la Nintendo Switch si les vidéos sont honnêtes, alors vous serez ravi(e)s d’apprendre qu’une démo gratuite arrivera en janvier sur l’eShop de la console. C’est une coutume plutôt habituelle, les derniers épisodes sur consoles Nintendo ayant tous eu une démo permettant de se plonger dans le jeu, notamment Monster Hunter Generations Ultimate sur Switch.

Espérons néanmoins que cette fois, Capcom ne nous équipe pas d’une arme et d’une arme beaucoup trop puissantes, qui ont tendance à faire oublier toute la première partie du jeu, celle avant de pouvoir s’équiper correctement. Ce que nous savons de cette démo gratuite, c’est qu’elle donnera aux Chasseurs l’occasion d’essayer l’ensemble des nouveaux outils du jeu, notamment le “Filoptère” et le nouveau compagnon “Chumsky”.

Une démo de Monster Hunter Rise sera donc proposée sur l’eShop de la Nintendo Switch courant janvier 2021 pour une durée limitée, sans précision particulière. Mais dans tous les cas, la date de sortie officielle est toujours fixée au 26 mars 2021, avec plusieurs éditions du jeu (comme déjà annoncé) : le jeu de base, une édition Deluxe avec le jeu et du contenu dématérialisé supplémentaire, et l’édition Collector incluant le jeu, le contenu Deluxe, l’Amiibo Magnamalo, des autocollants et un badge. Sachez qu’un tout nouveau trailer de Monster Hunter Rise a été publié hier durant les Game Awards, mais si vous en voulez encore plus, voici ci-dessous quelques captures d’écran et artworks du jeu.

Merci à Gunstarred pour la correction sur la durée limitée de la démo.

DesBen

Contenu proposé par - Déjà 881 article(s) à son actif

Présentation : Joueur de 26 ans, fondateur du site Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 4, parfois sur mon smartphone. Rédacteur freelance, j'ai également un certain affect pour le webdesign, à mon niveau.