cooking mama: cookstar mystere switch

Mais où donc se cache Cooking Mama: Cookstar ?

La clé de cette porte est votre imagination. Au-delà existe une autre dimension. Une dimension sonore, une dimension visuelle, une dimension intellectuelle. Vous découvrez un univers où se confondent illusion et réalité. Vous venez d’entrez dans Cooking Mama: Cookstar.

Qui se rappelle de Cooking Mama: Coming Home To Mama (sous-titre qui fut changé plus tard pour un plus simple “Cookstar”) ? Mais si, vous savez, le party game culinaire qui devait utiliser la blockchain, dans une très étrange histoire que nous vous avions relayé l’an dernier. Outre cette histoire de blockchain, tout semble bizarre dans cette affaire, en premier lieu l’éditeur du jeu, Planet Digital Partners, une entreprise qui sonne faux, avec une présentation sur feu leur premier site internet prétendant rassembler “l’ancien président de PlayStation“, “les développeurs de Halo et NBA Playgrounds“, “le fondateur de Take Two” et “le PDG de Guitar Hero [?]”. Après un trailer (qui avait leaké de la chaîne YouTube de Planet Digital Partners) qui nous renvoyait vers un site internet qui n’a jamais existé et affichait une date de sortie pour mars, j’étais persuadé que cette histoire était derrière nous. “Que nenni“, me disent nos confrères d’IGN, dans un article publié avant-hier qui s’intéresse à Cooking Mama: Cookstar.

Car, voyez-vous, malgré le compte Twitter officiel du jeu qui a bel et bien affirmé que celui-ci était sorti, il reste tout bonnement introuvable en boutique, si ce n’est dans quelques magasins, principalement américains et australiens. Il a aussi été brièvement mis en vente sur l’eShop nord-américain, avant d’être retiré quelques heures plus tard. Le site officiel du jeu dit pourtant que celui-ci est disponible sur le store de Nintendo, mais ne renvoie que vers une erreur 404. Quand au site américain d’Amazon, il ne propose le jeu que via des vendeurs tiers… très étrange. Ici, ce n’est pas mieux : la Fnac et Amazon vous diront qu’il est disponible à la précommande et qu’il paraîtra le 28 avril, mais d’autres revendeurs affichent une date de sortie différente (MediaMarkt, par exemple, parle du 12 avril, et affiche au passage un prix de vente étonnamment bas pour un revendeur suisse). Quant à la version PS4, pourtant listée à la vente sur le site de Koch Media, elle n’est trouvable nulle part.

Le journaliste d’IGN a aussi essayé de se mettre en quête des développeurs de Cooking Mama: Cookstar, sans succès. Nous le savions déjà, celui-ci n’est pas créé par le studio historique derrière la franchise, et la première classification australienne mentionnait que 1st Playable Productions l’avait développé. Seul problème : aucune mention du jeu sur le site du studio. IGN nous rapporte que les seuls créateurs mentionnés sur la boîte sont Planet Entertainment, une division de Planet Digital Partners qui n’est pas un studio de développement. Plus bizarre encore, plus aucune mention du jeu de cuisine n’est faite sur le site internet de l’entreprise, alors que c’était le cas par le passé.

Le mystère reste donc entier : les rares personnes ayant pu acquérir le jeu disent qu’il est très mal fini, avec des motion controls qui fonctionnent mal et que le “mode végétarien” annoncé est finalement le seul mode de jeu possible. Finirons-nous par avoir des réponses ? Est-ce que Cooking Mama: Cookstar va-t-il même sortir un jour en Europe et sur l’eShop ? Face à cette histoire très étrange et obscure, nous sommes en tout cas nombreux à avoir une fascination pour celle-ci, désormais. Quelque chose de bizarre se passe indubitablement, et cela pousse les gens à élaborer des théories alambiquées sur les réseaux sociaux : sur Reddit, une personne suggère par exemple que l’implémentation de la blockchain permettait au jeu de miner des Bitcoins, ce que Nintendo aurait découvert, expliquant ainsi le retrait de Cooking Mama: Cookstar ; tandis qu’une autre dit qu’elle “pense que la suggestion qu’il s’agit d’une sorte de situation à la “Les Producteurs” semble assez plausible [“Les Producteurs” est une comédie de Mel Brooks dans laquelle deux escrocs montent une comédie musicale pour blanchir de l’argent, ndr]”.

Rendez-vous donc, au prochaine épisode, afin de suivre ce feuilleton sans fin.

giomosby

Contenu proposé par - Déjà 489 article(s) à son actif

Présentation : Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

guest
1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Nopo

Plus vraiment un mystère…
Certains ont découvert que le jeu minait tout simplement des crypto-monnaies.
Console qui chauffe a fond, batterie entièrement vidée en 30s, connection internet requise pour jouer, …