animal crossing new horizons hack reve

Ils hackent Animal Crossing, puis se plaignent de Nintendo

La dernière mise à jour d’Animal Crossing: New Horizons permet d’uploader une image de son île sur Internet afin que celle-ci puisse être visitée par d’autres utilisateurs dans leurs rêves virtuels. Sauf que certains petits malins en profitent pour montrer au monde leurs îles contenant des éléments provenant de hacks du titre, notamment les fameux “arbres à fragments d’étoiles (et leurs variantes “arbres à fossiles”, “arbres à cristaux d’amour”, etc…). Comme vous pouvez vous en douter, ce type de contenu ne plaît pas à Nintendo, et les concernés se sont rapidement vu recevoir des mails les informant que leurs rêves ont été retirés du jeu. Ce qu’ils ont évidemment pris avec philosophie, comprenant qu’il soit normal de se faire alpaguer pour avoir trich– ah, pardon, on m’informe dans l’oreillette qu’en fait ils se sont énervés.

Qui fait le malin tombe dans le ravin“, dit le proverbe. Mais cela n’empêche pas les personnes en question de se plaindre du ravin, en l’occurrence Nintendo. Dans des tweets trouvés par Polygon, les tricheurs se justifient en disant qu’étant donné la nature non-compétitive d’Animal Crossing, “avoir des arbres différents n’affecte pas le gameplay des autres“, tandis qu’un autre dit que “la triche n’existe pas puisqu’il n’y a aucune compétition“. S’il n’y a vraiment aucune compétition à avoir la plus belle île, cependant, pourquoi se donner la peine de tricher ?

Certes, le côté laconique du mail du constructeur, qui se termine par “ceci est la décision finale de Nintendo“, peut sembler étonnant, mais celui-ci cite clairement le nom du jeu incriminé et l’infraction commise, à savoir “triche ou hacking durant du gameplay online“. Cette décision est, de plus, compréhensible : exposer ainsi sa triche peut donner aux gens l’envie de tricher ou générer chez eux de la frustration de ne pouvoir obtenir légitimement les objets incriminés. Et puis, ce n’est pas comme si Nintendo avait supprimé lesdites îles des consoles des joueurs. Le message est clair pour tous les amateurs d’Animal Crossing: New Horizons : trichez, si vous le voulez, mais trichez dans votre coin.

giomosby

Contenu proposé par - Déjà 647 article(s) à son actif

Présentation : Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

guest
6 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Gunstarred

🤭😂

MrAracn

Sauf que avoir des items hackés qui n’affectent pas le gameplay des autres n’est pas une offense bannable. Nintendo demande même de ne pas report les rêves ou il y a des items hackés, uniquement les îles où des éléments peuvent corrompre les sauvegardes :/
La le problème, c’est un youtuber qui s’est pris pour un justicier du peuple, qui cherche des îles où il y a des objets hackés, puis envoie sa communauté report en masse :/

Toujours Réfléchir

Rip

Last edited 2 mois plus tôt by Toujours Réfléchir
Toujours Réfléchir

Mais c’est n’importe quoi…
Le pire dans tout çà les personnes se dénonce eux même d’avoir tricher en mettant leur ville en rêve xD
Faut réfléchir deux minutes avant de faire tous ça, comme les personnes qui ne peuvent plus retirer leur objet sur la 4e hauteur :p

Pingouin

Sauf que s’ils sont bannis c’est parce que des gens les report

Pourquoi se donner la peine de tricher ? Bah parce que c’est joli c’est tout

dfdfdfd

normal nintendo surfe sur la nostalgie depuis 10 ans et apporte rien grand chose au jeu video, c’es une force inerte infantilisante et creuse! BOTW etai un faux zelda sans dongeon recopian avec peine le gameplay de dark souls avec un univers creux et asceptisé