éric chahi ordre national du mérite

Éric Chahi fait Chevalier de l’ordre national du Mérite

Éric Chahi, pionnier du jeu vidéo français, a été fait Chevalier de l’ordre national du Mérite ce matin lors d’une cérémonie à la Gaieté Lyrique. Enfin, diront certains ! En effet, le bonhomme a tellement apporté au jeu vidéo français, depuis ses débuts sur Oric 1 puis Amstrad CPC, qu’il était temps qu’il reçoive cette distinction honorifique : il rejoint ainsi Michel Ancel (Rayman, Beyond Good & Evil), Frédéric Raynal (Alone in the Dark, Little Big Adventure), David Cage (Heavy Rain, Fahrenheit) et Shigeru Miyamoto dans le club des créateurs de jeux vidéo récipiendaires de la médaille.

Si le nom d’Éric Chahi ne vous dit rien, sans doute êtes-vous plus familier avec son œuvre la plus connue, Another World (qui est disponible sur l’eShop), véritable petite bombe à sa sortie grâce à des graphismes en aplats de couleurs d’une beauté sidérante – pour de l’Amiga, entendons bien – et des animations très réalistes, mais aussi par un gameplay qui mettait l’accent sur l’interactivité à une époque où celle-ci était limitée à quelques actions répétitives. Another World est, de l’aveu de beaucoup de créateurs de l’époque, une inspiration et est depuis devenu une œuvre charnière, ce qui lui a notamment valu de rentrer dans les collections du fameux MOMA.

S’il s’est plutôt fait discret après 1998 et House of Darkness, Éric Chahi est néanmoins revenu au jeu vidéo – l’a-t-il seulement quitté ? – à deux reprises : en 2011, déjà, pour la sortie du très bon god game From Dust, développé chez Ubisoft Montpellier, puis en 2020 avec la sortie d’un jeu VR nommé Paper Beast, dont la simulation d’un écosystème à séduit la critique. De par son talent et sa créativité, il a largement mérité le rang de Chevalier de l’ordre national du Mérite, ordre “chargé de stimuler les énergies individuelles, de fédérer toutes les volontés et de récompenser l’innovation et la participation au rayonnement de la France“, voulu moins élitiste que la Légion d’Honneur afin de pouvoir incarner “la diversité de la société française, ses cultures, ses origines sociales et ses nouveaux secteurs économiques“.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Source(s) :
giomosby

Contenu proposé par - Déjà 1001 article(s) à son actif

Présentation : Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments