ski sniper test switch
1%

Ski Sniper, mon GOTY 2020 ? – TEST

Vous êtes fan de ski ? Vous êtes fan de sniper ? Vous n’avez jamais trouvé de jeu qui réunisse vos deux passions morbides (surtout le ski, enfin, voyons) ? Ski Sniper est là pour vous ! Avec son nom qui ne laisse aucune ambiguïté quant à son contenu et son gameplay, disons, sans concession, celui-ci est là pour vous et pour réaliser votre plus grand fantasme : descendre des skieurs pratiquant la discipline du saut à ski. En même temps, ils l’ont bien mérité, à force de se la péter, hein.

Vivement l’été, pourvu qu’il neige

L’époque est au minimalisme et l’interface de Ski Sniper s’insère bien dans celle-ci : trois options de jeu s’offrent à vous lorsque vous démarrez le titre de Crazy Rocks : « Start », qui vous permet de lancer la partie, « Arsenal » qui vous permet de jouer avec un club anglais qui ne gagnera jamais plus aucun titre personnaliser votre armement et « Help », qui vous permettra d’obtenir une aide sommaire portant sur les contrôles. Vous allez me dire que c’est peu, ce à quoi je répondrais que ce n’est pas la taille qui compte : en effet, le mode « Start » vous permet de dégommer du skieur depuis pas moins de neuf spots différents !

Vous lancez donc la partie avec un grand espoir et, ce qui vous frappe d’emblée, c’est la beauté des graphismes : n’ayons pas peur de le dire, les visuels de Ski Sniper n’ont rien à envier à ceux d’Alpine Racer 3 (2002, PlayStation 2), et se rapprocheraient presque de l’étalon du genre : Bode Miller Alpine Skiing, sorti en 2006 sur PC et PlayStation 2. Avec ses polygones finement affinés, on se croirait presque dans la folie des sports d’hiver, avec leur poudreuse et leurs mythiques fêtes d’après-ski. Un très bon point pour l’immersion.

On vend d’la neige mais c’est pas l’hiver

Mais venons-en au cœur du gameplay de Ski Sniper : en effet, celui-ci vous demandera de shooter des participants à une épreuve de saut à ski entre le moment où ils décolleront de la piste et le moment où ils atterriront. Pourquoi une telle restriction ? Nul ne le sait, mais il s’agit sans aucun doute d’un moyen d’augmenter encore l’impression de réalisme que le titre porte fièrement en étendard. Reste que toucher ces sauteurs à ski s’avère extrêmement dur, même en utilisant la commande destinée à couper notre respiration : notre fenêtre de tir est extrêmement réduite et vous devrez donc être rapide afin de toucher votre cible. Comme les plus grands (Cuphead, Super Meat Boy…), Ski Sniper emprunte aux dynamiques du die and retry, pour notre plus grand plaisir. Certes, seul un tir sur vingt finit par atteindre sa cible, mais la satisfaction de les avoir dégommé n’en ressort que plus grande.

À partir de là, la question se pose : où se positionne Ski Sniper face aux ténors du genre, déjà disponibles sur notre Switch, tels que Sniper Elite V2 Remastered ? Hé bien, la réponse va vous étonner : plutôt bien ! Certes, Sniper Elite est meilleur en tous points, mais permet-il de dégommer des sauteurs à ski ? Le doute est permis ! Victoire sans concession, donc, pour Ski Sniper, qui marquera, à n’en point douter, des générations de joueurs numériques.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Pas mon GOTY, mon WOTY
  • Pas mon GOTY, mon WOTY - 1%
    1%
1%

Pas mon GOTY, mon WOTY

Allez, fini de blaguer : honteusement mauvais, Ski Sniper ne tiendrait même pas la route en tant que jeu Flash gratuit. Uniquement destiné à voler l’argent d’une dizaine de joueurs Switch malchanceux, celui-ci n’est ni assez mauvais pour être drôle, ni assez bon pour être une pépite cachée de l’eShop, et n’arrive qu’à avoir un seul effet : nous faire souhaiter un système de curation/notes pour le store online de la Switch, malheureusement gangrené par les shovelware comme celui-ci.

Les +

  • Une arnaque destinée à vous voler du fric qui force presque le respect

Les -

  • Aucune musique
  • Aucune ambiance
  • Aucune qualité
  • Même une chèvre sous Ritalin ferait un meilleur jeu que ça
Sending
Note des lecteurs :
52% (16 votes)
giomosby

Contenu proposé par - Déjà 423 article(s) à son actif

Présentation : Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

4 commentaires pour “Ski Sniper, mon GOTY 2020 ? – TEST

  1. “Comme les plus grands (Cuphead, Super Meat Boy…), Ski Sniper emprunte aux dynamiques du die and retry, pour notre plus grand plaisir. Certes, seul un tir sur vingt finit par atteindre sa cible, mais la satisfaction de les avoir dégommé n’en ressort que plus grande.”
    Celle la m’a tué ! 😀
    Article drôle, bourré de bonnes et intelligentes références. Un plaisir à lire !
    Quant à la démarche : tester les jeux minables qui truffent parfois l’eshop ; c’est une bonne chose, bien que je doute qu’il y ait beaucoup de lecteurs à ce test (ce qui serait triste !)
    Je suis plus que d’accord avec la conclusion : un système de notes ou de retour des joueurs serait bénéfique, ainsi qu’une meilleure ergonomie pour l’interface ou la recherche (tri par genre, par top, etc…)
    Merci pour ce très bon test 😊

      1. Comme d’autres sans doute, je vous suis tous les jours. Et votre équipe fait du très bon travail. De temps en temps, ça fait pas de mal de sortir du silence et de le dire 😊
        PS : votre partenariat avec Eneba, c’est top !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.