Stellar T5 de QRD – Une autre alternative aux Joy-Con – TEST

70%

Il y a de cela quelques semaines, nous avions testé les Hyperion Pro de NYXI, des manettes Nintendo Switch pensées pour remplacer les Joy-Con. Par la suite, nous avons été notifiés d’une autre marque proposant un produit similaire, les Stellar T5 de QRD. Marque semble-t-il peu connue chez nous, moins que NYXI et Hori par exemple, elle propose néanmoins une alternative intéressante aux Joy-Con. Mais vous l’avez peut-être déjà vu, le design est très similaire aux Hyperion Pro. Alors, est-ce que l’on a sous les yeux une copie, ou est-ce que ça va plus loin ?

Un design déjà vu

A quelques différences près, les Stellar T5 de QRD sont très similaires aux Hyperion Pro de NYXI. Sans aller jusqu’à dire que tout cela viendrait de la même usine en Chine (puisque les deux entreprises sont chinoises, si l’on en croit les adresses d’expédition sur les colis que nous avons reçu pour les manettes), il y a tout de même de grandes chances que le moule ait été pensé par les mêmes personnes. Le placement des boutons est le même, parfois à quelques millimètres de différence, les fonctionnalités sont les mêmes aussi (nous en reparlerons plus bas) et même le jeu de LEDs est placé au même endroit. La seule différence notable, en dehors de la couleur de la coque, c’est le relief autour de la croix directionnelle sur les Stellar T5.

Mais cela ne change pas le fait que le desing est réussi. Les LEDs font forcément leur effet, d’autant que la lumière se propagent ici un peu plus facilement à travers la coque transparente. Lorsque les manettes chargent sur la console, les lumières restent d’ailleurs allumées. Est-ce un problème technique ? Aucune idée, mais ce n’est clairement pas désagréable à voir.

Des “switchs” différents chez QRD

Cela peut être difficile à suivre lorsque l’on parle d’un produit dédié à la Nintendo Switch, mais quand nous disons “switchs” (sans majuscule), nous parlons des boutons de la manette, de la mécanique disposée entre la carte mère et le plastique du bouton. La belle surprise, qui ne plaira certes pas à tout le monde, c’est que QRD a choisi pour sa manette Stellar T5 ce que l’on peut appeler des switchs “clicky”. Difficile de vérifier si c’est bien cette technologie exactement, nous n’avons pas tenté d’ouvrir les coques, mais le résultat est là : lorsque vous appuyez sur les gachettes et les boutons YXAB, vous entendrez un son proche de celui d’une souris d’ordinateur ou d’un clavier “clicky”. Et je dois bien le dire, c’est vraiment agréable. Certes plutôt audible, mais c’est très rare de voir cela sur des manettes de consoles et ça fait son effet.

Une technique globale assez sensible

En plus du design, les Stellar T5 reprennent également les problèmes techniques des Hyperion Pro. Nous pouvons citer avant tout le mode sans-fil des manettes, lorsqu’elles sont attachées au “grip” fourni et que l’on joue à la Switch en mode TV. En plus de la finition du grip clairement à revoir (les manettes bougent fortement lorsqu’elles y sont attachées), il n’est pas rare du tout d’avoir droit à de l’input lag assez conséquent. Pour rappel, l’input lag est le temps entre l’appui sur un bouton et son action à l’écran. Si je n’ai strictement aucun problème avec les Joy-Con officiels ou une manette Pro, officielle elle aussi, les Stellar T5 accusent d’un problème non négligeable. Par exemple, sur Minecraft, la caméra ne suivait pas assez vite, ni même les contrôles pour avancer, reculer, etc. J’ai bien failli tomber dans des gouffres plusieurs fois.

A contrario, en mode portable avec les manettes attachées directement à la console, aucun problème n’est à signaler. Ni du côté de l’input lag, ni même de la finition, puisqu’ici les Stellar T5 tiennent bien en place. Elles font même cela mieux que les Hyperion Pro, puisque je n’ai pas rencontré ici le souci de devoir fortement appuyer sur la manette gauche pour l’enfoncer dans le rail de la console. Autre point très positif ici, les vibrations, bien que toujours assez fortes, sont plus légères et discrètes que chez NYXI.

Du côté des fonctionnalités, la manette de QRD propose plusieurs choses intéressantes. D’une part, il est possible de modifier à la fois la couleur et l’intensité des LEDs ; de mon côté, j’ai préféré mettre la plus faible lumière avec l’effet “arc-en-ciel”. Ensuite, il est possible de charger les manettes de façon indépendantes via le port Type-C présent sous chacune des Stellar T5. Ensuite et comme bien souvent sur les manettes alternatives, un mode “Turbo” a été implanté. Celui-ci permet de simuler la frappe constante d’un bouton (en clair, une fois activé, le mode appuie artificiellement et de manière répétée sur un même bouton, pratique dans certaines situations où il faut spammer la même action). Pour finir, deux boutons programmables sont présents à l’arrière, permettant de copier l’action d’un autre bouton.

Où acheter les Stellar T5 de QRD ?

C’est un autre problème qui se pose ici. Si vous avez une forte envie de vous procurer les manettes de QRD, il va falloir patienter un peu et potentiellement casser la tirelire. Les Stellar T5 ne sont disponibles que sur le site officiel de la marque, ou sur Aliexpress. Dans les deux cas, elles sont vendues aux alentours de 55€ et sont expédiées depuis la Chine ; le délai de livraison peut donc être assez long.

Que pensez-vous de cette information ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
  • Une belle proposition pour remplacer les Joy-Con - 70%
    70%
70%

Une belle proposition pour remplacer les Joy-Con

Le constat global est le même que pour les NYXI : les manettes Stellar T5 de QRD sont en partie ce qu’auraient du être les Joy-Con officiels de Nintendo. Ou peut-être une version “pro” de ceux-ci. Mais nous ne pouvons pas aller au delà de la note que nous avons donnée : si le produit fonctionne très bien en mode portable, ça n’est pas le cas lorsque l’on essaie de jouer en mode sans-fil. Input lag désagréable et finition à revoir sur le grip ne font pas bon ménage. Côté design et fonctionnalités, le mode turbo, les boutons à l’arrière et les LEDs font leur effet. Mention très spéciale aux boutons “clicky”, qui peuvent changer la donne si vous aimez ce type de petits bruits en jouant.

Les +

  • Les boutons “clicky”
  • Les LEDs dans une coque transparente
  • Le design global
  • Le confort de la prise en main
  • De meilleures vibrations que chez NYXI

Les -

  • La latence (input lag) en mode TV
  • Les finitions pas toujours au top
  • Des vibrations malgré tout toujours un peu fortes
  • Une disponibilité à revoir


DesBen
1333 articles

Benjamin DESTREBECQ - Joueur de 29 ans, fondateur du site Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 5, parfois sur mon smartphone. Rédacteur freelance, j'ai également un certain affect pour le webdesign, à mon niveau.

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires