Xenoblade Chronicles 3

Xenoblade Chronicles 3 Direct – Ce qu’il faut retenir

Nous attendions tou·tes un Direct au mois de juin, mais seul·es les fans de Xenoblade ont été servi·es pour le moment. Ce 22 juin s’est en effet tenu le Xenoblade Chronicles 3 Direct, centré sur le jeu éponyme attendu le mois prochain. Des tonnes d’informations sur l’histoire, le monde du jeu, ses différents systèmes et ses combats, ont été montrées aujourd’hui. Alors tenez-vous bien pour le résumé ce cette copieuse présentation qui n’a pas été avare en nouvelles.

Le monde d’Aionios

Très fluide, la présentation a alterné de façon imperceptible entre ce qui ressemblait à des fragments de bande-annonce et des explications des différents éléments de contexte et des systèmes de jeu. Pour faire un bref rappel, Xenoblade Chronicles 3 nous fera suivre l’histoire de 6 personnages issus de deux pays en guerre dans le monde d’Aionios. Trois viennent de l’un, trois de l’autre, mais ils se retrouveront pourtant à collaborer pour des enjeux dépassant celui du conflit qui déchire leur monde. Nous en avons appris un peu plus sur la nature du conflit et sur ses tenant et aboutissants au début de la présentation. Il semble que le but de la guerre soit en fait de collecter la force vitale des soldats ennemis tués, et ce afin d’alimenter de gigantesques machines dont le design rappelle étrangement celui de Metal Face, un antagoniste majeur du premier opus.

Nos six héros se rencontrent alors même qu’ils se battent les uns contre les autres. Ils sont interrompus par un mystérieux personnage qui ressemble trait pour trait à Vandham, de Xenoblade Chronicles 2. Il les mettra alors sur la voie pour découvrir les véritables enjeux du conflit en se rendant là où est plantée l’épée de Mekonis, l’un des Titans du premier jeu. Dans l’ombre, une sorte de conclave secret semble en effet tirer les ficelles des deux pays engagés dans cette guerre. Des systèmes de jeu des précédents opus reviendront, comme le sociogramme qui lie tous les personnages (son fonctionnement semble être assez proche de Xenoblade 1 ou X). Une option permettant d’afficher le chemin à suivre en surbrillance sera aussi de la partie. Différentes activités seront disponibles dans les Colonies humaines d’Aoinios de chaque faction. Les points de repos permettront de créer des plats pour renforcer temporairement des caractéristiques en combat, ou même des gemmes pour des améliorations permanentes.

Système de combat et Ouroboros

Et puisqu’on parle de combat, venons-en au vif du sujet. Qu’on se le dise : on est ici en terrain connu. Quelques ajustement vont venir pimenter le tout, mais si vous avez joué à l’un des opus numérotés, vous devriez vous en sortir sans problème. Pour rappel, il sera possible de changer de personnage dans le feu de l’action, ce qui devrait permettre de mieux mettre en place une stratégie complexe sans devoir se reposer sur l’IA. Les Arts et auto-attaques fonctionnent comme dans Xenoblade Chronicles 2 et son extension Torna, avec une assignation aux 4 boutons de la face avant A, B, X et Y. Les combos de Pilote de Xenoblade Chronicles 2 sont aussi de retour, dans la même forme qu’ils avaient dans cet opus, à savoir Déséquilibre => Chute => Éjection => Commotion. Les enchaînements, quant à eux, fonctionneront visiblement d’une façon inédite qu’il nous reste à découvrir. Font aussi leur retour les rôles de personnages (DPS, Tank et Healer) des jeux numérotés ainsi que les classes de Xenoblade Chronicles X.

Une classe peut ainsi recouvrir un rôle pleinement ou être plus versatile. À vous de choisir la bonne selon la situation. Une très bonne fonctionnalité de Xenoblade Chronicles X fait aussi son retour avec ce système de classe : certains Arts, les Arts Supérieurs, peuvent être appris avec une classe équipée, et utilisés avec n’importe quelle autre. Autrement dit, il pourra être intéressant d’explorer plusieurs classes pour chaque personnage afin d’avoir une palette d’Arts encore plus polyvalente ! Cerise sur le gâteau : les personnages invités en tant que septième membre du groupe (sobrement nommés Héros) auront leur propres classe, et cette dernière sera utilisable par nos 6 protagonistes tant que le septième est dans le groupe. Enfin, quelques précisions supplémentaires concernant les Ouroboros, ces fusions de personnages en combat, nous ont été apportées. D’une part, ils seront en mesure de contribuer aux enchaînements comme n’importe quel personnage, mais ils sera aussi possible de changer leur palette d’Arts en fonction du personnage placé en “leader” du binôme fusionné.

 

Un pass d’extension au programme

Que serait un jeu bientôt disponible sans son gros DLC servi au compte-goutte ? Un pass d’extension pour Xenoblade Chronicles 3 sera donc disponible avec quelques bonus cosmétiques et des objets utiles dès la sortie. Suivront des Défis Arène rajoutés par vagues successives, le 31 décembre 2022 et le 30 avril 2023. Ils seront accompagnés de nouveaux héros à utiliser en personnages invités, ainsi que de nouvelles tenues et de nouvelles quêtes. Le 31 décembre 2023 devrait sortir un “nouveau scénario”, sans davantage de précisions pour le moment. Étant donné la qualité de l’extension Torna pour Xenoblade Chronicles 2, on ne peut qu’espérer le meilleur pour cette future histoire. Tout ce contenu supplémentaire sera facturé à 29,99€.

Et voilà qui conclut cette nouvelle salve d’informations sur Xenoblade Chronicles 3. Ce nouvel opus de la saga de Monolith Soft est attendu sur Nintendo Switch le 29 juillet prochain.




+1
2
+1
0
+1
0
+1
0
Callisto

Contenu proposé par - Déjà 141 article(s) à son actif

Présentation : Joueur depuis mon plus jeune âge, j'ai grandi avec Nintendo et leur univers, donc je garde un affect, même si le JV en général me passionne tout autant. Je suis friand de J-RPG et de tout ce qui touche à Zelda et Metroid principalement, même si d'autre licences de Big N ont mes faveurs. Je reste malgré tout bon public et peux apprécier un large panel d'expériences.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments