Pass d'Extension Pokémon Épée & Bouclier

Un Pass d’Extension pour Pokémon Épée & Bouclier

Comme nous vous le rapportions avant-hier, un Pokémon Direct était prévu aujourd’hui à 15h30, à la surprise des fans de Nintendo qui pensaient plutôt à un Nintendo Direct général pour entamer l’année 2020. Durant l’émission qui a duré, comme prévu, une vingtaine de minutes, nous avons pu notamment découvrir un Pass d’Extension développé pour Pokémon Épée et Bouclier. Scindé en deux grosses parties, ce Pass d’Extension nous donnera accès à deux  zones inédites de la région Galar reprenant le concept des Terres Sauvages. Et ce n’est pas tout car une pluie de nouveautés est également prévue !

Pass d’Extension partie 1 : L’Île Solitaire de l’Armure

La première partie du Pass d’Extension vous envoie sur Isolarmure, une île au large de Galar où vous aurez notamment l’occasion de rencontrer Mustar, ancien Maître de la Ligue Pokémon de la région et mentor de Tarak. En tant qu’ancienne légende, le malicieux vieillard vous proposera de rejoindre son dojo pour perfectionner votre maîtrise de l’art du combat Pokémon. Pour cela, vous pourrez vous confronter à un nouveau rival qui changera selon la version que vous possédez : Sophora, une jeune femme spécialiste des types Poison vous affrontera dans Pokémon Épée tandis que Saturnin, un étrange aficionados des Pokémon de type Psy viendra vous défier dans la version Bouclier.

Au début de votre entraînement, Mustar vous confiera un Pokémon encore jamais vu auparavant : Wushours. Ce petit ours de type Combat sera un partenaire clé dans votre aventure en Isolarmure et pourra évoluer en Shifours. Ce dernier pourra adopter deux apparence distinctes qui auront des répercussions sur son type et ses attaques : la forme Poing Final disposera d’une combinaison Combat/ Ténèbres alors que Mille Poings lancera un véritable déluge de coups avec son association Combat/ Eau. Les deux évolutions disposeront par ailleurs d’une forme Gigamax.

D’autres nouveautés sont également au programme avec le retour des Noigrumes grâce auxquelles vous pourrez confectionner des PokéBalls et la possibilité de customiser votre Moticyclette. On note également l’arrivée d’un Charm Exp qui vous permettra d’augmenter les Points d’Expérience que vous gagnerez lors de vos aventures. Enfin, Tortank, Florizarre ainsi que les trois évolutions finales des starters de Galar (Gorythmic, Lézargus et Pyrobut) obtiendront une forme Gigamax.

Tout ceci sera déployé à la fin juin.

Pass d’Extension partie 2 : Les Terres Enneigées de la Couronne

Dans cette deuxième partie du Pass d’Extension, nous nous dirigeons maintenant vers Couronneige, une zone glaciale où le maître mot est “exploration”. Située aux confins de Galar, Couronneige est un lieu de légende où les plus vieux mythes du “Pokéverse” se rencontrent. Vous pourrez notamment y rencontrer Sylveroy, un Pokémon Légendaire de type Psy/ Plante et gardien de ce lieu. Outre d’innombrables temples et ruines à explorer, cette nouvelle zone vous proposera un mode coopératif inédit qui vous permettra d’affronter avec vos amis les Pokémon Légendaires des précédentes versions : Dialga, Palkia, Boréas, Fulguris, Demeteros et plus encore vous attendent de pied ferme pour de redoutables batailles impliquant des Dynamax ! Plus encore, deux nouveaux Pokémon Légendaires (en plus de Wushours, Shifours et Syleveroy) seront de la partie sans que l’on connaisse leurs noms ou leurs types pour le moment.

Au passage, de nouvelles formes Galar sont également au programme. Pour commencer, Ramoloss de Galar pourra évoluer en Flagadoss ou Roigada de Galar grâce à des objets spécifiques trouvables à Isolarmure et Couronneige. Vous pourrez bien vite commencer à entraîner un Ramoloss de Galar car une mise à jour gratuite disponible dès à présent vous permet d’en obtenir un dans votre exemplaire de Pokémon Épée & Bouclier. Les nostalgiques de la première génération seront ensuite ravis de retrouver le trio d’Oiseaux Légendaires, Sulfura, Artikodin et Elector dans des formes complètements inédites !

La Partie 2 sera disponible cet automne.

En vrac…

Ce qui suit s’applique au Pass d’Extension dans sa globalité : nouvelles coiffures et tenues inédites seront également accessibles et surtout, 200 Pokémon issus des jeux précédents seront ajoutés ! Toutes n’ont pas été précisées, mais nous avons pu apercevoir Pyrax, Hyporoi, Phogleur et Nidorino (et donc sûrement Nidorina) entre autres. Au total, nous pourrons donc capturer 600 créatures, un chiffre plus que confortable.

Annoncée depuis quelques mois, l’application Pokémon Home sortira le mois prochain et vous permettra de transférer certains Pokémon que vous possédiez dans les précédentes versions, à conditions qu’ils soient présent dans le Pokédex de Galar (incluant donc les 200 qui arriveront avec le Pass d’Extension). Notons que certains Pokémon seront exclusifs au Pass pris sur Pokémon Bouclier et d’autres ne seront disponibles que dans Pokémon Épée. Dernière information : le Pass d’Extension sera disponible au prix de 29,99€ sur le Nintendo eShop.

N’hésitez à revisionner la vidéo disponible sur YouTube ou sur le site de Nintendo pour revoir tout ceci en images ! Avez-vous été conquis par ce déluge de nouveautés ?

LatoJuana

Contenu proposé par - Déjà 433 article(s) à son actif

Présentation : Otaku gamer assumé et sérivore avec un tropisme particulier pour Nintendo. M1 biologie et cataclysme en Travaux Pratiques.

4 commentaires pour “Un Pass d’Extension pour Pokémon Épée & Bouclier

  1. De mon point de vue, c’est plutôt parce qu’en général un DLC a un rapport “quantité” /prix bien inférieur au jeu entier (Par exemple si ces deux extensions sont vendues, au total, à 50 euros, elles seront sûrement bien moins riches en contenu que le jeu de base)

  2. Je pense que ce n’est pas à cause du modèle éco des DLC qui ça râle, c’est parce qu’on a l’impression qu’ils ont volontairement vendu un jeu pas fini pour s’engraisser avec le contenu qui aurait dû être (à mon sens également) dans le jeu de base.
    L’impression d’un jeu non fini ce n’est pas un ressenti isolé…

  3. Je trouve que ce système de DLC est bien plus intéressant qu’un 3e jeu ou que des versions Ultra.

    J’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi les joueurs râlent, puisque le système précédent paraissait bien plus “pompafric” qu’ici.

    1. Je pense que ce n’est pas à cause du modèle éco des DLC qui ça râle, c’est parce qu’on a l’impression qu’ils ont volontairement vendu un jeu pas fini pour s’engraisser avec le contenu qui aurait dû être (à mon sens également) dans le jeu de base.
      L’impression d’un jeu non fini ce n’est pas un ressenti isolé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.