super smash bros. nintendo panda global

Super Smash Bros. : Un partenariat entre Nintendo et Panda Global

Peut-être est-ce là enfin le signal que la communauté compétitive autour de Super Smash Bros. attendait ? On aimerait bien y croire en tout cas. Nintendo a une longue histoire avec (et surtout contre) ladite communauté. Le constructeur est resté intransigeant sur le sujet pendant plusieurs années, là où d’autres éditeurs de jeux de combat ont compris très tôt l’intérêt financier et publicitaire derrière la l’esport sur leurs titres. Jusqu’en 2013, Big N essayait encore d’empêcher l’EVO de streamer son tournoi sur Super Smash Bros. Melee qui, grâce aux contributions des fans, avait gagné sa place lors de l’événement (la diffusion avait finalement eu lieu suite à un rétropédalage de la compagnie).

Encore récemment, en plein pandémie et alors que la communauté souhaitait organiser un événement en ligne utilisant une version modée de Super Smash Bros. Melee ainsi que la version légale d’Ultimate, le tournoi avait été entièrement interdit par Nintendo, y compris concernant Ultimate. Le motif invoqué ne concernait pourtant que l’utilisation d’une version modifiée de Melee, pour lequel Nintendo ne propose par ailleurs aucune offre légale de jeu en ligne (la version GameCube ne le permettant pas) ni de mise à disposition facile de la version d’origine, le jeu n’ayant pas été rendu disponible de manière officielle depuis sa sortie que ce soit sur la console virtuelle ou via le Nintendo Switch Online. Ces deux services n’ont en effet jamais accueilli la ludothèque GameCube en leur sein.

On ne va pas allonger encore davantage cet historique, je pense que vous saisissez l’idée générale. Le vent semble néanmoins sur le point de tourner. Si des partenariats officiels n’ont jamais pu aboutir, Big N paraît enfin disposé à mettre la main à la patte (et au porte-monnaie) pour réaliser l’impensable. C’est ainsi que nous apprenons l’existence d’une nouvelle collaboration entre Nintendo of America et Panda Global, une structure esport basée aux États-Unis. Un partenariat qui va résulter en un circuit de différents tournois Super Smash Bros. en Amérique du Nord l’an prochain, aussi bien dédiés à Ultimate qu’à Melee.

Si les détails restent à éclaircir, il s’agit là d’un événement sans précédent. En effet, Nintendo a déjà pu monter ne serait-ce qu’un désir de façade de promouvoir le dernier opus en date de Super Smash Bros. à travers ses invitations de joueurs compétitifs reconnus pour des tournois de démonstration à l’E3. Cependant Melee, qui possède encore une scène compétitive très active, a toujours fait l’objet de la plus grande fermeté de la part de l’entreprise, qui n’a jamais souhaité mettre en avant d’une façon ou d’une autre l’opus GameCube après la sortie de Brawl en 2008.

Une telle nouvelle est donc assurément bonne pour celles et ceux qui souhaitent tenter leur chance dans la compétition sur Super Smash Bros. en Amérique du Nord, avec l’espoir de gagner gros en défiant les plus grands joueurs. Une telle association est-elle possible à l’échelle mondiale ? Si la scène compétitive est moins développée en Europe, il y a tout de même matière à rêver. Des joueurs d’Ultimate comme Glutonny (top 1 français et européen, dans le top 10 mondial) ou QuiK (top allemand, top 2 européen, meilleure Samus au monde) peuvent contribuer à crédibiliser leurs structures respectives ainsi que la scène européenne pour espérer voir arriver ce genre d’initiative sur le vieux continent.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Callisto

Contenu proposé par - Déjà 81 article(s) à son actif

Présentation : Joueur depuis mon plus jeune âge, j'ai grandi avec Nintendo et leur univers, donc je garde un affect, même si le JV en général me passionne tout autant. Je suis friand de J-RPG et de tout ce qui touche à Zelda et Metroid principalement, même si d'autre licences de Big N ont mes faveurs. Je reste malgré tout bon public et peux apprécier un large panel d'expériences.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments