Riot : Civil Unrest

Riot : Civil Unrest – Le simulateur d’émeute chargera le 25 janvier prochain

Riot Civil : Unrest  est édité par Just for Games, éditeur français.  Actuellement en accès anticipé sur PC, il viendra garnir les rangs de la Nintendo Switch le 25 janvier 2019. Malgré des évaluations variables sur Steam, le simulateur d’émeute en temps réel  jouit d’une aura particulière depuis plusieurs mois, notamment grâce aux mises en lumière des influenceurs. Tant vers son genre que son orientation, il se veut résolument politique et compte placer le joueur au sein de conflits ayant eu lieu : les Indignés en Espagne, No Tav en Italie, le printemps arabe en Egypte, Keratea en Grèce… Il sera également possible de visiter Paris, Londres ou encore Rome dans une chouette ambiance, quoiqu’un peu explosive…

268 images selon les manifestants, 1 selon les forces de l’ordre

Pas moins de 17 niveaux nous seront proposés, dans lesquels nous pourront passer dans un camp ou dans l’autre, à savoir manifestants ou forces de l’ordre. Le but des développeurs est de faire ressentir au joueur un conflit différent selon la nature, la densité ou encore la force de dissuasion du camp adverse. Une expérience démontrant par exemple ce qui peut pousser des policiers en nette infériorité numérique à appliquer la méthode violente, ou un groupe d’émeutier non hostile qui tente un repli tactique. Le tout se veut organique et logique dans le déclenchement d’une situation critique. Il  n’y a pas de place pour le manichéisme, et la philosophie du ” moindre mal ” semble ici l’unique porte d’entrée pour apprécier pleinement la vision des créateurs.

Aux mains des forces de l’ordre, il y aura plusieurs techniques de gestion des foules (passives ou agressives) auxquelles le joueur aura accès. Citons les brigades d’assaut et d’artillerie, les fourgons ou les tanks. Côté manifestants, ceux-ci bénéficieront de cocktails molotov, de feux d’artifice ou encore des replis tactiques.

Riot : Civil Unrest

Le créateur du jeu, Léonard Menchiari, a personnellement vécu les émeutes d’Italie et a souhaité transmettre ses émotions pour ainsi transposer ses propres interrogations : qu’est-ce qui peut pousser une foule à agir avec tant d’agressivité ? Que ressentent les policiers lorsqu’il s’adonnent à des bavures ? Une chose est sûre, y jouer avant de se coucher n’est pas l’idée du siècle.

Riot Civil Unrest proposera en outre un mode versus à deux joueurs désireux de s’affronter, ainsi qu’un éditeur de niveau. Aucune information concernant la qualité du portage n’a pour l’instant filtré. Il est actuellement vendu pour 12,99 euros sur Steam.

A propos de l'auteur :

Vestige

Animateur en centre de loisirs, mes nuits me portent en Téméria, à la Porte de Baldur ou dans un lugubre manoir. Je m'appelle Vestige, j'ai 25 ans et bois beaucoup trop de café.

a écrit 9 articles sur Switch-Actu.

Un commentaire pour “Riot : Civil Unrest – Le simulateur d’émeute chargera le 25 janvier prochain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.