Prince of Persia: The Lost Crown aura droit à sa démo en janvier

Prince of Persia: The Lost Crown aura droit à sa démo en janvier

Annoncé en juin de cette année, après de longs mois de rumeurs, Prince of Persia: The Lost Crown est toujours officiellement prévu pour le 18 janvier 2024 sur Nintendo Switch, ainsi que sur PlayStation 4 / 5, Xbox One / Series et PC. Si nous avons eu droit à un nouveau trailer scénaristique durant les Game Awards, que vous pourrez retrouver plus bas dans cet article, c’est une autre info qui a retenu notre attention.

Chose de plus en plus rare de nos jours (elle est loin l’époque du PlayStation 2 Magazine avec ses CD remplis de versions de démonstrations), une démo du jeu d’Ubisoft sera proposée sur l’eShop de la Nintendo Switch dès le 11 janvier 2024, une semaine avant la sortie du jeu donc. Nous n’avons malheureusement pas plus de précisions sur le contenu de celle-ci : permettra-t-elle de découvrir le tout début du jeu, ou est-ce qu’Ubisoft a sélectionné un autre niveau qui en montrera un peu plus sur les capacités de Prince of Persia: The Lost Crown ? Nous verrons dans quelques semaines.

Trailer de Prince of Persia: The Lost Crown

Où acheter le jeu sur Nintendo Switch ?

Pour rappel, les liens proposés sur Switch-Actu.fr nous permettent de récupérer approximativement 3% de ce que vous payez. Grâce à cela, nous pouvons continuer à maintenir nos serveurs et différents services indispensables pour le bon fonctionnement du site. Si vous précommandez / achetez un jeu, accessoire ou autre via nos liens, nous vous remercions par avance, car c’est primordial pour la survie du site.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Que pensez-vous de cette information ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0


DesBen
1365 articles

Benjamin DESTREBECQ - Joueur de 29 ans, fondateur du site Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 5, parfois sur mon smartphone. Rédacteur freelance, j'ai également un certain affect pour le webdesign, à mon niveau.