fire emblem warriors: three hopes muso switch

Fire Emblem Warriors: Three Hopes – qu’en dit la presse ?

Alors que Fire Emblem Warriors: Three Hopes sortira vendredi prochain, l’heure est au bilan des avis de la presse en attendant notre test, qui arrivera aussi vite que possible. Avec un score de 80% sur OpenCritic et Metacritic, le titre est plutôt très bien reçu par la presse, surtout pour un musō. Celle-ci souligne un gameplay très amusant et plus tactique qu’il n’y paraît, les liens avec Three Houses appréciables pour les fans, mais aussi une amélioration technique par rapport à Hyrule Warriors: L’Ère du Fléau, dont le framerate avait souvent tendance à toussoter. Voici donc une petite revue de presse de ce qui en a été dit par les critiques :

C’est un musō de grande qualité et le jeu du genre qui fait le meilleur usage d’une des licences de Nintendo. Peu importe, même, que vous soyez un fan du genre, car si vous avez aimé Three Houses, vous trouverez ici la combinaison parfaite de stratégie et d’action à grande échelle.

Hobby Consolas, 82/100

Les musō sont sur une trajectoire ascendante depuis qu’Omega Force est sorti de sa zone de confort nommée Dynasty Warriors. Ils ont montré depuis récemment une volonté plus forte d’embrasser les mécanismes uniques des franchises qu’ils empruntent, et Fire Emblem Warriors: Three Hopes en est l’un des meilleurs exemples à ce jour. Le combat répétitif et parfois frustrant, cependant, constitue toujours la majorité de l’expérience. Même avec des améliorations, l’idée de base perd rapidement de son éclat. Si vous plissez un peu les yeux, cependant, vous arrivez à quelque chose de plus proche d’une extension de Fire Emblem : Three Houses que d’un spin-off sans âme espérant tirer profit de personnages et de lieux reconnaissables, ce qui est une bonne chose.

Gamespot, 7/10

Plus je jouais à Fire Emblem Warriors : Three Hopes, plus je me suis senti investi. Tous les cinq chapitres environ, je sentais mon excitation augmenter régulièrement, et je suis déjà heureux d’avoir lancé une nouvelle partie pour découvrir un autre chemin, une autre histoire et d’autres personnages. Bien que le gameplay de base des “Warriors” ne va probablement pas convaincre les réfractaires, les autres devraient s’amuser énormément avec Three Hopes.

Destructoid, 9/10

Fire Emblem Warriors: Three Hopes a ce petit goût de reviens-y typique des “what if”, ces univers alternatifs très familiers mais en même temps différents. Et il y a un charme irrésistible à retrouver des troupes et une caserne où l’on a passé tant de temps. Pourtant cet opus offre des tournures improbables au récit original que personne ne peut voir venir. La formule, elle, atteint ici son paroxysme, alternant missions très brèves et d’autres plus épiques, tout en jouant les plus grands thèmes de Three Houses remixés de manière moderne. […] Autant d’éléments qui nous font dire que Three Hopes n’est pas tant un Fire Emblem qu’une lettre d’amour à Fire Emblem: Three Houses.

Gamekult, 7/10

Plus un joueur s’est investi dans Three Houses, plus il est probable qu’il se souvienne plus des bons moments de Three Hopes que des mauvais, et plus les mystères de l’histoire souvent lente du jeu le tiendront en haleine afin de lui faire traverser les cartes les plus ennuyeuses – et les plus prenantes. Cependant, je ne peux m’empêcher de penser à l’attente étourdissante que j’ai ressentie en rentrant chez moi avec mon exemplaire de Dynasty Warriors 3 en 2001. Si je me demande si Three Hopes m’inspire les mêmes sentiments, je dois avouer que non. Le titre est vraiment bon, et tous les éléments attendus sont en place, mais, à bien des égards, sont aussi très prévisibles et peu étonnant. Je me demande, et ce n’est pas la première fois, combien de temps encore cette formule sera suffisante pour un musō.

Polygon

Fire Emblem Warriors: Three Hopes ne révolutionne pas la formule musō, et si celle-ci ne vous a pas accroché jusqu’ici, il ne vous fera probablement pas changer d’avis. Cependant, il donne l’impression d’une approche réinventée au genre, et j’ai adoré la façon dont il équilibre la stratégie avec des combats plus axés sur l’action. Three Hopes est intelligent, inventif, divertissant même en dehors des batailles, et il y a une profondeur surprenante dans son gameplay stratégique. 

Eurogamer

On sait généralement à quoi s’attendre lorsqu’on lance un jeu Omega Force, mais Three Hopes comporte d’agréables surprises. Contrairement au premier Fire Emblem Warriors, Three Hopes ne ressemble plus à un simple musō avec des références à une autre série, mais à un véritable hybride du gameplay social des Fire Emblem et des batailles des Warriors, et cela fonctionne, bien qu’il soit un peu trop long et qu’il rate le coche au niveau des interactions intimes entre les personnages. Tout progrès dans la série des Warriors est le bienvenu, et Three Hopes est plein de changements bien pensés qui sont de bon augure pour l’avenir.

IGN, 8/10

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
+1
0
+1
1
+1
0
+1
0
giomosby

Contenu proposé par - Déjà 1257 article(s) à son actif

Présentation : Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments