Hyperion Pro NYXI - Les Joy-Con comme ils auraient du être ? - TEST
70%

Hyperion Pro NYXI – Les Joy-Con comme ils auraient du être ? – TEST

A la suite d’un rapide sondage sur notre compte X/Twitter, vous aviez été plusieurs à nous parler de la manette Hyperion Pro de la marque NYXI. Pensés pour supplanter les Joy-Con de la Nintendo Switch et promettant un meilleur confort et un design plus attrayant, nous avons pu nous en procurer une paire pour les tester sur Switch-Actu, sous leur version aux couleurs de la manette GameCube. Alors, que vaut la Hyperion Pro ?

Un meilleur confort, autant physique que visuel

Si les Joy-Con ont bien un problème, en plus du fameux drift, c’est bien le confort. Pensés pour être utilisés soit sur la console, soit en manette sans-fil (avec ou sans le grip pour les attacher entre eux) ou comme deux manettes distinctes, rarement les Joy-Con se sont avérés être très confortables ; pire encore, certaines personnes se plaignent de douleurs aux mains au bout de quelques minutes (trop grandes mains ou problèmes musculaires, par exemple). Pour contrebalancer ces problèmes, plusieurs marques ont lancés des manettes alternatives fonctionnant sur le même principe. C’est, vous l’aurez compris, le cas de NYXI avec ses Hyperion Pro : deux manettes qui n’en font qu’une lorsqu’elles sont connectées à la console, attachées ou sans-fil avec un grip. Dans tous les cas, le confort est au rendez-vous. Les manettes offrent une prise en main plus naturelle avec une forme qui va beaucoup plus épouser celle des mains en comparaison aux Joy-Con officiels. Je suppose que les très grosses mains auront toujours du mal à trouver un confort parfait sur les NYXI, mais pour les autres plus chanceux, tout ira bien.

L’autre partie du confort réside dans l’aspect visuel des Hyperion Pro, particulièrement la version que nous avons sous la main. Si la double manette existe en vert/doré (qui a l’air particulièrement jolie aussi, d’ailleurs), c’est la version violette qui nous a été envoyée, reprenant les couleurs de la manette GameCube. En clair, le joystick droit est jaune, les boutons sont bleu rouge et vert et le reste est gris clair. Si à quelques endroits les couleurs ne sont pas exactement les mêmes, l’aspect global est très réussi et rappelle bien nos meilleures heures de jeu sur Super Mario Sunshine ou Star Fox Adventure. Et en plus des couleurs et de la forme, la manette embarque des petits jeux de LEDs sous les joysticks et sur des petites bandes lumineuses, qu’il est possible de modifier via un raccourci sur la manette. Le choix est donné entre plusieurs couleurs ainsi qu’un mélange de couleurs.

Un côté technique … plus sensible

Là où le bat blesse sur les Hyperion Pro de NYXI, c’est sans doute l’aspect plus technique de la double manette. Il ne m’a pas été rare sur mes parties de Animal Crossing: New Horizons ou Prince of Persia: The Lost Crown de subir quelques latences sur la manette, voire des boutons inopérants ou des actions doublées. En clair, sur des sessions d’une heure environ, il m’arrive parfois de devoir appuyer deux fois sur un même bouton pour qu’il s’active ; à d’autres moments, l’action se répétait sans que je ne le demande. S’il peut arriver que ce genre de bugs soit causé par une trop longue distance ou un obstacle entre la console et la manette, ça n’est pas le cas chez moi : ma Nintendo Switch est à à peine 3 mètres de mon canapé et est posée à même le meuble de télévision, non pas dans un tiroir ou derrière une porte.

Dans ces conditons, mes Joy-Con officiels ne posent strictement aucun problème. J’ai bien essayé également de mettre à jour les Hyperion NYXI en passant par mon PC, mais ceux-ci fonctionnent déjà sous la dernière version de leur logiciel. De même, la manette gauche de mes Hyperion Pro me pose un petit problème : lorsque je l’attache à ma Nintendo Switch, il me faut appuyer assez fort pour la glisser dans le rail prévu à cet effet. Sans doute rien de bien méchant, mais tout de même assez désagréable. Pour finir, j’ai entièrement désactivé les vibrations de la manette qui étaient bien trop peu maîtrisées : beaucoup trop de bruit même au seuil minimum et un niveau constant, digne des manettes les plus cheap de nos anciennes consoles de salon.

A côté de cela, la manette propose quelques fonctionnalités bienvenues comme le mode Turbo qui permet de simuler la frappe constante d’un bouton (en clair, une fois activé, le mode appuie artificiellement et de manière répétée sur un même bouton, pratique dans certaines situations où il faut spammer la même action) et de deux gachettes arrière. Celles-ci ne peuvent évidemment pas être assignées sur des actions supplémentaires, la console ne le permettant pas, mais permet de “copier” le bouton de votre choix. Autre élément important et positif, les joysticks sont particulièrement confortables à utiliser. Le revêtement doux et leur amplitude plus large que les Joy-Con officiels permet de gagner fortement en confort d’utilisation. De même pour la majorité des boutons, plus gros et plus faciles à trouver du bout des doigts.

Où se procurer les Hyperion Pro de NYXI ?

Si vous avez l’habitude de nous lire, nous mettons toujours en avant nos liens affiliés sur les jeux, accessoires et consoles. Ces liens nous permettent de tenir le site en vie, tout simplement. Mais cette fois-ci, ça ne sera pas le cas : les Hyperion Pro ne sont pas disponibles chez les revendeurs habituels. Vous avez donc deux choix, selon nos informations : soit passer par le site officiel de NYXI (où vous paierez environ 60€ pour une livraison en 15-20 jours), soit par le site français Chip’N Modz (qui vous les facturera 79.99€ avec une livraison rapide).

Une très belle proposition, entâchée de bugs
  • Une très belle proposition, entâchée de bugs - 70%
    70%
70%

Une très belle proposition, entâchée de bugs

J’aurais sincèrement adoré mettre une meilleur note aux Hyperion Pro de NYXI. Lorsque j’ai su que j’allais pouvoir les tester, je me suis renseigné sur divers forums, pour y lire les retours de joueuses et joueurs. Les avis étaient en globalité très positifs. Mais coup de malchance ou tendance à être trop critique, ça n’a pas fonctionné aussi bien pour moi. Si le confort est quasi irréprochable, les bugs que j’ai pu avoir en jeu et les vibrations de piètre qualité sont venus entâcher l’expérience. Rien d’insurmontable, mais d’assez frustrant lorsque ça arrive. Pour une manette vendue entre 60 et 80€, c’est relativement dommage. Pour répondre au titre de ce test : oui, les Joy-Con auraient pu emprunter un peu de confort à ce type de manettes, mais malgré le drift, ils restent beaucoup plus stables techniquement.

Les +

  • Un bien meilleur confort que les Joy-Con
  • Visuellement très réussis
  • De jolis jeux de LEDs
  • Compatible sans-fil et gyroscope
  • Livrés avec le grip pour attacher les deux manettes ensemble
  • Joystick à effet Hall (anti-drift)
  • Boutons de bonne taille
  • Quelques fonctionnalités bienvenues
  • Possibilité de changer les joysticks (si vous en trouvez d’autres quelque part)

Les -

  • Des bugs techniques en jeu (boutons inopérants ou qui doublent les actions)
  • Manette gauche difficile à enclencher dans ma Switch
  • Vibrations complètement aux fraises (mais désactivables)

Que pensez-vous de cette information ?
+1
5
+1
0
+1
7
+1
0
+1
0
DesBen
1297 articles

Benjamin DESTREBECQ - Joueur de 29 ans, fondateur du site Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 5, parfois sur mon smartphone. Rédacteur freelance, j'ai également un certain affect pour le webdesign, à mon niveau.

tipee

Publicité

(pour financer le site)


guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires