Nintendo Switch OLED - Tout savoir sur la console - GUIDE

Nintendo Switch OLED – Les changements apportés à la console – GUIDE

Après des mois de rumeurs autour d’une Switch Pro, Nintendo a enfin dégainé sa nouvelle cartouche. Si elle n’est pas tout à fait comme imaginée par la communauté, elle peut tout de même se targuer d’améliorer certains points importants du modèle de base de la console. Nommée la Nintendo Switch modèle OLED, que nous allons résumer en Nintendo Switch OLED, la machine est annoncée pour le 8 octobre 2021 partout dans le monde. Si vous n’avez pas encore en tête tout ce qu’elle propose, voici un résumé.

Les nouveautés de la Nintendo Switch OLED

L’écran : plus grand et de meilleure qualité

C’est l’avantage principal de cette nouvelle itération de la Nintendo Switch, elle en porte même le nom. L’écran de la console passe donc d’une technologie LCD très classique à du OLED. Cette nouvelle version de l’écran va faire bénéficier le joueur de plusieurs avantages : un meilleur contraste (un pixel noir est complètement éteint, permettant d’avoir un noir profond), des couleurs plus vives, ainsi qu’une consommation plus légère. Plus onéreuse, cette technologie permet néanmoins à cette nouvelle Nintendo Switch de disposer d’une plus grande diagonale sans pour autant minimiser l’autonomie. Nous passons donc de 6.2 à 7 pouces. La taille de la console ne change pas, à trois millimètres près.

Ecran OLED Nintendo Switch

Plus de stockage

La version OLED de la Nintendo Switch dispose de 64 Go de stockage interne, contre 32 Go pour les modèles de base. Soyons honnêtes, ce n’est pas une grande évolution ni même une révolution, mais pour les personnes misant avant tout sur le jeu physique, cela peut être plus confortable. La console dispose toujours d’un port micro SD, disposé sous le nouveau support ajustable.

Un support ajustable au dos

C’est sans doute l’autre évolution majeure de la console, même si elle ne parlera qu’à une partie des joueuses et joueurs. Dès son lancement, Nintendo a communiqué sur le fait qu’il était possible de jouer en mode “table-top”, c’est à dire en posant l’écran de la Nintendo Switch sur une table, grâce à un petit pied. Si l’idée est bonne, la pratique était à la limite d’une catastrophe : pied fragile, inclinaison non réglable et stabilité complètement à revoir, le table-top n’était finalement qu’illusion pour bien des personnes. Nintendo l’a compris et propose donc sur le modèle OLED de la Nintendo Switch un support plus travaillé. A l’instar de ce que propose Microsoft sur ses tablettes Surface, le pied de la nouvelle Switch fait toute la largeur de l’écran, améliorant la stabilité, et est ajustable pour mieux régler l’angle de vue.

 

Nintendo Switch OLED Support arrière

Des hauts parleur de meilleure qualité

Ce n’était pas une demande particulièrement vive de la part de la communauté, mais c’est une nouveauté qui se prend. Les hauts parleurs de la Nintendo Switch OLED seront de meilleure qualité et proposeront donc, en mode portable, un son plus clair et de meilleure qualité.

Le dock se fait un lifting

Bien qu’il ne permette pas de jouer en 4K sur TV (nous en parlerons plus tard dans cet article), le dock s’est tout de même payé un petit lifting. D’une forme différente, plus moderne et aux allures un petit peu plus luxueuses, il embarque surtout un port ethernet intégré. Terminé l’achat d’un adaptateur USB et les quelques soucis chauffes qui vont avec, puisqu’il sera possible de connecter la station d’accueil directement à votre box. Nous n’avons pas d’informations quant au débit maximal proposé par la machine. En dehors de cela, le dock ne comprends plus que deux ports USB sur la tranche, contre trois pour l’ancienne Switch (l’un était à l’intérieur du dock).

Nintendo Switch OLED Dock

Le prix de la console, plus chère ?

A l’heure où ces lignes sont écrites, aucune information officielle n’a été communiquée par Nintendo France. Mais outre-Atlantique, le prix de la console est dores et déjà fixé à 350$. Il n’est donc pas incohérent de miser sur un tarif à 350€ chez nous, en tous cas pour le prix maximum conseillé. Pour rappel, la Nintendo Switch classique est toujours proposée à 329.99€ sur le site de Nintendo France. Une augmentation plutôt légère.

Les choses qui ne changent pas

Le processeur et la RAM, inchangés

C’est dur. Pour des gens comme nous, les rêvent n’existent pas. Nombreuses et nombreux sont les joueuses et joueurs à s’attendre à une machine dopée aux hormones (mais pas trop quand même, n’abusons pas), permettant au moins de rendre certains jeux plus confortables à jouer. Mais il n’en est rien : la Nintendo Switch OLED disposera d’une architecture identique au modèle Lite et au modèle classique V2 (pour rappel, il s’agissait de la version revue de la toute première Switch, avec une autonomie meilleure et un processeur très légèrement optimisé). Désolé.

La résolution : toujours du 720p en portable et 1080p en TV

En conséquence de la puissance identique, il aurait été difficile pour Nintendo de proposer une résolution de 1080p en mode portable. Les jeux auraient été plus gourmands en puissance et en autonomie, la finalité n’aurait été que mauvaise. Nous allons donc devoir nous contenter d’une résolution de 720p en mode portable, mais tout de même sur un bel écran. Quant à la résolution en mode TV, pas de DLSS 2.0 ici et donc pas de 4K. Il s’agissait ici aussi d’une rumeur persistante, mais nous allons continuer à jouer en 1080p sur nos TV.

La batterie, strictement identique

La batterie est elle aussi toujours la même que pour les modèles V2 de la Nintendo Switch. Sa valeur est d’ailleurs de 4310mAh, soit strictement la même qu’avant. C’est aussi là que nous voyons la force d’un écran OLED : même plus grand et de meilleure qualité, il n’entame pas plus l’autonomie qu’un LCD de moins bonne facture. Nintendo a communiqué sur l’autonomie globale : comptez entre 4.5 et 9 heures environ selon les jeux utilisés, soit pareil que sur la Switch V2.

Les Joy-Con, toujours driftés ?

C’est la question que bien des gens se posent sur les réseaux sociaux : est-ce que Nintendo a enfin réglé le problème du Joy-Con Drift ? Eh bien désolé, mais nous ne savons pas. De prime abord, les Joy-Con sont absolument identiques : même poids, même forme, rien ne semble changer. Espérons tout de même que le drift soit du passé.

Toujours pas d’ouverture du Bluetooth

Nous le savons, la Nintendo Switch dispose d’une carte Bluetooth 4.1 intégrée. Mais même si la console est équipée, elle ne permet de l’utiliser que pour une chose : la connexion de manettes sans-fil compatibles, comme les Joy-Con ou la manette Pro par exemple. Sauf changement, il ne sera donc toujours pas possible de connecter vos AirPods ou autre casque audio.

Les caractéristiques détaillées de la Nintendo Switch OLED

  • Dimensions : 102 mm x 242 mm x 13,9 mm (avec les manettes Joy-Con attachées). Remarque : 28,4 mm pour la zone la plus épaisse, de l’extrémité des sticks analogiques au rebord des boutons ZL/ZR.
  • Poids : Environ 320 g (420 g avec les Joy-Con attachés
  • Écran : Écran tactile capacitif / OLED 7 pouces / résolution : 1280×720
  • CPU/GPU : Processeur NVIDIA Tegra personnalisé
  • Mémoire de la console : 64 Go. Il est possible d’augmenter l’espace de stockage de la console grâce à une carte microSD compatible (vendue séparément).
  • Fonctionnalités de communication : Wi-Fi (compatible IEEE 802.11 a/b/g/n/ac) / Bluetooth 4.1. En mode téléviseur, il est possible d’utiliser une connexion réseau filaire.
  • Sortie vidéo : Résolution maximale : 1920×1080, 60 images par seconde. Remarque : il s’agit de la résolution via le câble HDMI en mode téléviseur. En mode sur table et en mode portable, la résolution maximale est de 1280×720, ce qui correspond à la résolution de l’écran de la console.
  • Sortie audio : PCM linéaire 5.1. Remarque : il s’agit du format de sortie audio via le câble HDMI en mode téléviseur.
  • Haut-parleurs : Stéréo
  • Terminal USB : Terminal USB Type-C. Utilisé pour la recharge ou pour la connexion avec la station d’accueil Nintendo Switch.
  • Prise audio : mini-jack stéréo 3,5 mm à 4 pôles (norme CTIA). Remarque : Nintendo ne peut garantir la compatibilité avec tous les produits.
  • Port carte de jeu : Exclusivement pour les cartes de jeu Nintendo Switch
  • Port carte microSD : Les cartes mémoires microSD, microSDHC et microSDXC sont compatibles. Remarque : une mise à jour via la connexion Internet est requise pour pouvoir utiliser les cartes mémoires microSDXC.
  • Capteurs : Accéléromètre / gyroscope / capteur de luminosité
  • Système d’exploitation : Température : 5 – 35°C / humidité : 20 – 80%
  • Batterie intégrée : Batterie lithium ion / capacité 4310mAh
  • Autonomie : Entre 4,5 et 9 heures environ. L’autonomie de la batterie dépend des logiciels utilisés. Dans le cas de The Legend of Zelda: Breath of the Wild, par exemple, la batterie vous permettra de jouer environ 5,5 heures.
  • Temps de charge : Environ 3 heures

Vidéo de présentation de la Nintendo Switch OLED





DesBen

Contenu proposé par - Déjà 1013 article(s) à son actif

Présentation : Benjamin DESTREBECQ - Joueur de 26 ans, fondateur du site Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 4, parfois sur mon smartphone. Rédacteur freelance, j'ai également un certain affect pour le webdesign, à mon niveau.

guest
4 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Chiffonburette

Ma Switch affichant + de 4000h de jeu, je l’ai chopé. J’aurai aimé une rectification de l’input lag (entre autres) mais j’imagine que je suis trop exigeant. J’espère que le Flip Grip sera toujours compatible. Comme d’habitude Nintendo reste imprévisible sur sa stratégie, je commenterai pas ça mais j’espère aussi que certains développeurs feront plus d’efforts pour l’optimisation parce que quand je vois Monster Hunter Stories 2 tourner, c’est pas la faute de la Switch s’il manque 3 mois de développement. J’avais initialement acheté la Switch pour Xeno, Zelda et surtout pour m’en faire une Steam Machine. Aujourd’hui et 140… Lire plus »

Nintendogs

Pas de bluetooth non plus pour connecter des manettes sans fil ?

Last edited 22 jours plus tôt by Nintendogs
Marwan

non