nintendo poursuit en justice hack switch

Nintendo of America poursuit en justice des revendeurs de hack pour la Switch

Nous savons que les avocats de Nintendo ne sont pas du genre à rigoler, que ce soit pour protéger leurs licences ou leurs jeux. Nous pouvons donc nous douter que la situation actuelle, dans laquelle certains hackent leurs consoles pour y faire tourner des jeux piratés et, pire encore, en profitent pour se faire du beurre sur les logiciels permettant d’arriver à ces fins, ne leur convient pas du tout. C’est donc sans grande surprise que Polygon révèle que la branche américaine de la firme a intenté une poursuite en justice contre plusieurs revendeurs d’un produit qui, contre une cinquantaine de dollars, permettait d’installer un custom firmware sur la console.

Un des sites visés par la plainte de Nintendo, UBERChips, a d’ores et déjà pris peur : il a retiré les produits de la vente et supprimé sa page Facebook. Le site internet affiche désormais un message d’excuses dans lequel son propriétaire tente de s’excuser et de se dédouaner :

Une série d’événements malheureux s’est produite. […] Nous ne voulions faire de tort à personne en vendant des précommandes de ce produit. Nous n’avons pas (et n’avons jamais eu) ce produit en stock et ne pouvons donc pas l’expédier.

Doutons que ce message suffise à contenter les avocats de Nintendo, qui annoncent dans leur plainte qu’au moins 342 personnes ont pu acheter sur UBERChips le produit permettant d’outrepasser la sécurité de la console. Pour ce site comme pour les autres, l’entreprise réclame 2500$ par produit vendu ainsi qu’une fermeture imminente et permanente desdits sites. L’action en justice semble être motivée, toujours selon les documents légaux fournis par le constructeur, par une vidéo de la team de hackers à l’origine du produit qui affirmait avoir trouvé une solution pour hacker la Switch Lite et la nouvelle version de la console parue l’an dernier.

Rendez-vous, donc, dans quelques mois, pour voir si les requêtes de Nintendo auront été acceptées par la justice. En attendant, il est bon de rappeler qu’en plus d’être illégal, le hack de votre Switch vous expose, au mieux, au bannissement à vie de votre console des services en ligne, et, au pire, rendra celle-ci inutilisable.

giomosby

Contenu proposé par - Déjà 689 article(s) à son actif

Présentation : Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

guest
1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Gunstarred

Logique