Pikmin 3 Deluxe Test
80%

Pikmin 3 Deluxe, un retour simple mais efficace – TEST

En 2013, Nintendo sortait Pikmin 3, troisième opus d’une série méconnue mais pourtant si réussie. Doit-on mettre le concept très particulier de Pikmin en cause pour expliquer ce manque de popularité auprès du grand public ? Qu’importe, ce n’est pas exactement ce qui nous intéresse ici. Bien que le développement du quatrième épisode est censé être “pratiquement fini” depuis 2015, c’est Pikmin 3 Deluxe qui sort du chapeau de Nintendo, poursuivant le désossement de la défunte Wii U. Outre la grogne d’une partie des joueurs jugeant cette tendance un peu trop récurrente de la part de l’éditeur japonais, que vaut cette version Switch de cet épisode plébiscité des fans ?

Pour accompagner votre lecture, n’hésitez pas à mettre cette excellente playlist composée par l’adorable Giomosby !

La main verte

Tout d’abord, un petit point sur Pikmin. Peu connue du grand public mais généralement très appréciée des connaisseurs, cette série créée par Shigeru Miyamoto himself naît sur Gamecube en 2001. Le gameplay du jeu consiste en la gestion et l’utilisation des Pikmin, de petites créatures mi-animales mi-végétales. Aidé de ces petits compagnons, le joueur explorait des environnements réalistes à la recherche d’objets tout en affrontant de nombreuses créatures hostiles. En 2004, la Gamecube accueille le deuxième épisode et il faudra attendre près de dix ans pour que la série revienne sur le devant de la scène avec Pikmin 3 sur Wii U.

Et c’est justement ce dernier qui nous intéresse aujourd’hui dans cette édition Deluxe ! Nous retrouvons ainsi Alph, Brittany et Charlie, trois courageux explorateurs de l’espace. Suite à l’épuisement des ressources alimentaires de leur propre planète, ce trio de choc part en mission dans l’espoir de trouver de nouvelles sources de nourriture. Leurs recherches les mènent sur PNF-404 qui correspond plus ou moins à notre jolie planète bleue. Leur arrivée se fait néanmoins avec fracas suite au crash de leur vaisseau, le Drake, séparant l’équipage dans ce monde totalement inconnu.

Mais comme dans les deux épisodes précédents, vous pourrez évidemment compter sur l’aide des Pikmin qui vous rejoignent dès le début de Pikmin 3 Deluxe ! On retrouve les trois espèces de base, rouge, bleue et jaune, auxquelles s’ajoutent deux nouveaux types : les Pikmin Rocs et les Pikmins Ailés. Les premiers sont caractérisés par une résistance à toute épreuve et leur capacité à briser certains types d’obstacles précis. Roses comme l’enfant qui vient de naître, les Pikmin Ailés sont, vous vous en doutez, capables de voler et donc de se déplacer à vol d’oiseau. On déplore l’absence des Pikmin violets et des Pikmin blancs, deux races introduites dans le deuxième opus qui apportaient une certaine diversité au gameplay et même une once de stratégie dans les combats. Seuls les modes additionnels impliqueront ces petits gars mais nous y reviendrons plus tard.

Pikmin 3 Deluxe aux rayons X

Pikmin 3 Deluxe vous invite donc une fois de plus à explorer des environnements photo-réalistes de la planète PNF-404 pour dénicher le plus de fruits possible. Mais rappelons que vos protagonistes sont minuscules et qu’une pomme représente l’équivalent d’un boeuf pour nous ! En plus de la taille lilliputienne de vos personnages, des obstacles naturels limiteront vos déplacements et devront être détruits en conséquence, sans oublier la présence de toutes sortes de créatures primitives prêtes à dévorer vos explorateurs et vos précieux Pikmin.

Fort heureusement, ces derniers représentent votre meilleure arme pour survivre. Seuls, ils sont bien fragiles et impuissants face aux dangers de ce monde, mais votre commandement fera d’eux de véritables soldats capables de soulever les charges les plus lourdes et d’affronter les monstres les plus redoutables. À vous d’organiser vos troupes en fonction de votre environnement et des obstacles, tout en respectant la limite de temps imposée par le jeu : chaque coucher de soleil est synonyme de retraite pour votre équipe, les créatures étant bien plus actives la nuit. Aussi, il faudra prendre garde à regrouper vos Pikmin avant l’heure fatidique car tous ceux qui auront été laissés mourront automatiquement.

Concrètement, qu’allez-vous faire de vos Pikmin ? Vous utiliserez ces derniers pour trois grandes tâches : soulever et transporter des objets massifs (le plus souvent des fruits), élargir votre champ d’exploration (en détruisant des obstacles ou en construisant des ponts) et combattre des monstres. Cette dernière mission n’a pas seulement pour but de vous permettre d’effectuer les autres en paix : chaque cadavre sera ramassé par vos petits protégés et absorbé par leur vaisseau spatial (appelé Oignon) et cette action aura pour conséquence la production de nouveaux Pikmin ! En bref, les Pikmin sont les rois du recyclage, particulièrement en ce qui concerne ceux qui osent s’en prendre à leurs pairs.

La tête en friche

Les trois activités principales du jeu s’entrelacent continuellement au cours de vos journées. Un énorme citron vous fait de l’oeil ? Oh mais vous devrez d’abord détruire le mur de verre qui vous en sépare à l’aide de Pikmin Rocs ! Vous n’avez pas assez de Pikmin Rocs pour y parvenir ? Allez donc éliminer quelques créatures et recyclez-les donc ! Tout le gameplay de Pikmin 3 Deluxe repose sur cet échange permanent, finement orchestré et délicieusement addictif. Le temps est un facteur clé dans l’organisation de vos journées et c’est là qu’intervient la possibilité fort utile de séparer vos trois personnages. Chacun peut partir à la tête d’un groupe de Pikmin dont la composition dépend de votre bon vouloir et s’occuper d’une certaine zone tandis que les deux autres explorateurs pourront aller fouiner ailleurs.

L’aspect cruel de la chose réside dans l’inévitable sentiment d’attachement qui vous prendra vis-à-vis de ces petites créatures, puissantes mais si fragiles et donc promptes à mourir inopinément. Diriger vos Pikmin demande une attention constante car chaque espèce dispose de ses propres faiblesses : par exemple, seuls les Pikmin bleus sont capables d’évoluer dans l’eau tandis que les autres s’y noieront. Ceci est applicable pour toutes sortes d’obstacles que vous rencontrerez : flammes, chutes de pierres, électricités et autres joyeusetés sont présentes pour pimenter vos parties. Le jeu est particulièrement pervers avec le joueur puisqu’il joue constamment avec l’inquiétude que nos Pikmin se fassent dévorer. Le pire étant lorsque vous vous apercevrez qu’il manque un Pikmin à l’appel en plein pendant le décompte de fin de journée !

Avec un concept de jeu aussi ingénieux que plaisant et cet équilibre si finement régulé, Pikmin mérite sans aucun doute sa réputation de série addictive et chronophage. Les deux premiers épisodes remplissaient bien cette fonction et j’en attendais donc de même de la part de Pikmin 3 Deluxe. Pourtant, j’ai été déçu en constatant sa durée de vie bien plus faible comparé à ses prédécesseurs ! Pourquoi une aventure moins longue pour un troisième épisode ? En grande partie par l’absence des grottes souterraines ! Introduites dans Pikmin 2, les grottes représentaient une source de trésors inestimables mais aussi une grande partie de l’ambiance de solidarité que l’on ressent avec vos Pikmin.

Concernant Pikmin 3, le scénario se boucle en quelques heures tout au plus. On peut y ajouter deux heures supplémentaires pour trouver les 66 fruits disséminés dans les régions à explorer et encore deux autres pour terminer l’histoire annexe pour atteindre grosso modo une douzaine d’heures en poussant un peu. On a vu mieux, surtout de la part de Nintendo. Si on prend le verre à moitié plein, on peut se dire que c’est une preuve de la qualité du jeu : il est si bon qu’on en redemande encore et encore ! En bref, on ne décroche pas et l’ennui n’a pas droit de cité. En plus de l’histoire principale, Pikmin 3 Deluxe propose deux modes additionnels : Missions et Duel Bingo. Chacun est jouable en multijoueurs 1 VS 1 et vous propose des défis à relever pour vous mesurer à un ami.

N’a Deluxe que de nom ?

Ceci m’amène d’ailleurs à un point qui intéressera surtout les possesseurs de la version Wii U : quels sont les plus de Pikmin 3 Deluxe ? Au-delà du traditionnel mais solide argument d’y jouer sur une console portable, cette édition Switch propose quelques petits ajouts. Le plus conséquent est la possibilité de jouer le mode Histoire intégralement en multijoueur local avec un ami ! L’écran se scinde verticalement pour deux fois plus d’efficacité. J’ai mentionné plus haut l’histoire annexe qui vous permet d’incarner Olimar et Louie, héros des épisodes précédents, dans une série de sympathiques petits défis retraçant leurs (més)aventures sur PNF-404 avant leur rencontre avec Alph, Brittany et Charlie. À noter que ce mode est également disponible en coopératif.

Dans la catégorie “Divers” on peut mentionner la présence d’un nouveau mode de difficulté “Super Piquant” qui augmente la résistance des monstres et réduit la durée des journées, de petits ajustements dans certaines commandes ainsi que l’obtention de badges et d’une encyclopédie des monstres que vous croiserez. Pas de gros changement à prévoir d’un point de vue technique : 720p en TV, 576 en portable, le tout à 30 images par seconde. On aurait pu espérer du 1080p ou du 60 fps pour cette édition Deluxe mais on a rarement été bluffé par Nintendo de ce point de vue.

Résumé
  • Un excellent jeu porté sans fioriture - 80%
    80%
80%

Un excellent jeu porté sans fioriture

Au vu du funeste destin de la Wii U, il était impensable de laisser Pikmin 3 sombrer dans l’oubli. Aussi, c’est avec joie que j’ai accueilli cette version Deluxe sur ma Switch ! J’ai retrouvé ce qui faisait le sel de ce troisième épisode avec sa DA splendide, son exploration grisante et ses ingénieuses nouveautés de gameplay. Mais une certaine déception est venue ternir le tableau. Outre la durée de vie plutôt courte du titre, même avec l’histoire annexe, Pikmin 3 Deluxe pêche par une certaine fainéantise de la part de ses développeurs qui auraient pu mettre un peu plus le paquet sur l’aspect technique. Pour le remaster d’un jeu excellent, mais tout de même vieux de 7 ans et vendu au prix fort, j’attendais mieux.

Les +

  • Un concept toujours aussi excellent
  • Une DA à tomber
  • Jongler entre les différentes activités
  • Les Pikmins Rocs et les Pikmins Ailés qui ajoutent de nouvelles possibilités
  • Le mode multijoueur local !
  • L’histoire annexe qui reste très appréciable

Les -

  • Trop court
  • Un portage très fainéant
Sending
Note des lecteurs :
88.4% (10 votes)
LatoJuana

Contenu proposé par - Déjà 537 article(s) à son actif

Présentation : Otaku gamer avec un tropisme particulier pour Nintendo, les séries TV et les Boy’s Love romantiques.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments