oxenfree 2 test switch actu
87%

Oxenfree II, les ondes perdues – TEST’PRESSO

Sorti ce 12 juillet 2023, Oxenfree II se présente comme la suite du premier volet sorti 7 ans plus tôt. De retour sur l‘île d’Edwards, vous serez cette fois chargés de planter des paraboles en hauteur avec votre camarade Jacob. Mais bien évidemment, cette nuit ne se passera pas comme prévu… D’histoires de fantômes à rites de cultistes, Oxenfree II est-il toujours aussi accrocheur ? Quelles nouveautés nous offre-t-il ?

I/ Retour à l’envoyeur

A peine arrivée sur la terre ferme de l’Ile d’Edwards, vous êtes réveillée de votre somme par le bruit de votre talkie-walkie. Votre interlocutrice, et employeur, Evelyn vous expliquera les détails de votre mission et ne communiquera avec vous que par ce biais. On remarque immédiatement que le talkie-walkie a plusieurs fréquences, ce qui signifie donc plusieurs contacts, en plus de votre célèbre radio toujours à portée de main. Première différence avec Oxenfree premier du nom, vous aurez donc deux outils à disposition lors de votre périple.

Pour celles et ceux d’entre vous qui ne connaissent pas le principe de jeu d’Oxenfree, le concept est original et intéressant. L’île sur laquelle vous vous trouvez fourmille d’entités surnaturelles qui tentent de communiquer par le biais d’ondes radios. Lorsque vous captez la fréquence de ces dernières, diverses réactions et évènements étranges se produiront, ce qui vous permettra d’avancer dans l’histoire. Cette fois-ci, vous incarnez une femme adulte du nom de Riley, munie d’une personnalité sarcastique et assez nihiliste, qui je l’avoue m’ont rapidement ennuyée. Les adolescents du premier Oxenfree faisaient plus matures, mais au fil de l’histoire, sa coquille se brisera petit à petit et vous découvrirez son passé et bien évidemment les traumatismes qui s’en suivent. Elle collaborera avec Jacob donc, également contacté par Evelyn afin d’aider à la pose de satellites, et qui aura lui une humeur plus légère tirant parfois sur la naïveté. Un duo s’équilibrant donc assez bien et qui donnera lieu à des scènes touchantes.

II/ Des mécaniques revisitées

Comme toujours, votre personnage aura trois options de réponses différentes aux divers commentaires de votre interlocuteur : ce qui influencera vos relations avec les autres personnages et donc la fin du jeu car Oxenfree est un jeu à fins multiples. Par ailleurs, attention à votre temps de réponse car les conversations se font en temps réel et un silence est également comptabilisé comme un choix. Les dialogues sont d’ailleurs toujours aussi réalistes et emprunts d’un humour bienvenu permettant d’apaiser l’atmosphère.

Dans Oxenfree, on ne peut pas perdre, pour avancer il faudra résoudre une suite d’énigmes et de mini-jeux. Le plus important pour avoir la fin que l’on désire est donc d’entretenir nos relations avec les différents personnages en choisissant la bonne réponse lors des conversations et en ramassant les divers collectibles dispersés sur la carte. Là où dans le premier Oxenfree, vous pouviez directement parler à vos compagnons physiquement, ici la plupart de vos relations se feront à travers la communication entre talkies-walkies. Ce qui n’enlève rien au charme de ces discussions et au panel varié des personnalités rencontrées : un vieux loup de mer, une garde forestière ou encore de jeunes adolescents facétieux.

III/ Un voyage intemporel

Les paysages, les décors et l’ambiance sont vraiment magnifiques et immersifs. C’est le plus gros point fort d’Oxenfree, avec sa direction artistique aux airs dessinés mêlant des effets sombres et glauques à des teintes douces et diffuses. On se laisse vite happer par la splendeur et la grandiosité des falaises, de la mer et des forêts qui nous entourent. Cependant, les sujets abordés sont extrêmement sombres voire carrément morbides. N’étant pourtant pas forcément directement touchée par les thèmes abordés, ceux-ci jettent immédiatement un froid lors de votre partie et peuvent rendre le joueur extrêmement mal à l’aise. Il y a d’ailleurs un avertissement au début du jeu mettant en exergue la difficulté des concepts abordés. Globalement, âmes sensibles s’abstenir.

Oxenfree peut parfois être difficile à suivre : entre les boucles temporelles, les voyages dans le temps et la difficulté à démêler le vrai du faux, on se retrouve parfois assailli de beaucoup d’informations d’un coup. Dans cet opus, si vous changez de lieu pendant une conversation, celle ci reprendra après le (long) temps de chargement entre deux endroits, ce qui permettra d’un peu mieux garder le cap. Malgré cet effort, l’ajout de rituels sectaires au panel d’Oxenfree II, en plus des pouvoirs magiques associés aux ondes radios permettant d’établir un lien avec les fantômes d’anciens marins décédés, brouille encore plus les pistes. Surtout lorsque l’on ajoute les innombrables histoires secondaires : le passé de chaque personnage, les anecdotes sur les habitants de l’île, les ondes radios expliquant des évènements des siècles plus tôt.

Que pensez-vous de cette information ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Oxenfree II, une suite digne de ce nom
  • Oxenfree II, une suite digne de ce nom - 87%
    87%
87%

Oxenfree II, une suite digne de ce nom

Extrêmement facile à prendre en main et avec des décors à couper le souffle, le retour sur l’Ile d’Edwards nous apporte son lot de rafraichissements bienvenus.  Des personnages aux équipements en passant par les nouvelles énigmes, les créateurs d’Oxenfree II se sont démenés pour apporter un vent d’innovations qui ne fait qu’embellir leur premier jeu et nous immiscer encore plus dans cette étrange histoire aux tons doux-amers. Tout cela avec la touche d’authenticité qui leur est propre. On ne peut que leur souhaiter un Oxenfree III encore plus merveilleux !

Pros

  • Une atmosphère et des décors somptueux
  • De nouvelles mécaniques pour les énigmes
  • Des dialogues toujours aussi naturels et hilarants
  • Traduction française

Cons

  • L’histoire peut être un peu fouillis et dure à suivre par moments
  • Des allers-retours redondants
0%
User Review
0% (0 votes)
LuckyVixou
38 articles

Fan de (J)RPG, de jeux indie, d’anime et de manga. Lectrice et brodeuse.

tipee

Publicité

(pour financer le site)


1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Endy

Je suis passé complément à côté de l’annonce de la sortie de ce jeu alors que je l’attendais impatiemment !! J’avais adoré le premier que j’ai fait 2 fois. J’ai hâte de retourner sur l’île !! 🙂