nintendo france chiffres futur switch

Une bonne année pour Nintendo France

Le Monde a interrogé Philippe Lavoué, directeur de Nintendo France, afin de connaître les résultats de la Switch et des jeux parus sur celle-ci dans l’Hexagone. Si vous suivez le top des ventes chaque semaine sur notre site grâce à notre cher Dam’s, vous savez que les chiffres sont bons, mais regardons ça plus en détail !

Pour débuter, les ventes hardware : 3,3 millions de consoles de la famille Switch se sont d’ores et déjà vendues en France (à titre de comparaison, la PlayStation 4 s’est écoulée à un peu plus de 6 millions d’exemplaires). Cela est un score plus qu’honorable pour un système qui n’est qu’en milieu de vie et qui pourrait, si les sorties continuent d’affluer et d’être aussi qualitatives qu’en 2019, continuer à se vendre à un bon rythme encore quelques années. De là à dépasser les 6,5 millions de Wii écoulées ? Seul l’avenir nous le dira.

Il n’y a que deux constantes dans la vie : le fait que le PSG soit champion de Ligue 1 (allez l’OM néanmoins) et la domination des jeux Switch dans les classements. Le directeur de Nintendo France confirme cet état de fait : le volume de ventes a augmenté de 40% cette année et 50% des titres achetés en boutique sont des jeux Switch. Même si nous n’avons pas les chiffres du dématérialisé (qui se porte aussi très bien sur la console hybride), cela reste faramineux, au point que sur les 20 jeux les plus vendus de l’année, dix soient des jeux Switch. De manière étonnante, le jeu le plus vendu sur la plateforme cette année est New Super Mario Bros. U Deluxe, ce qui montre l’appétence du public français pour les “classiques” de la marque.

L’interview se finit par les choses qui fâchent, puisque Corentin Lamy aborde le sujet du “Joy-Con Drift“, un problème dont l’ampleur a sans nulle doute été exagérée par certains (et que Nintendo a, semble-t-il, réglé). Nintendo France admet la réalité de se problème, puisque des consignes ont été envoyées pour que les manettes soient réparées ou échangées, même hors garantie, mais Philippe Lavoué le dit : “le nombre de cas reste extrêmement faible“. Espérons donc ne plus avoir à entendre parler de cette affaire l’an prochain.

giomosby

Contenu proposé par - Déjà 624 article(s) à son actif

Présentation : Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

guest
3 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
DesBen

De très bons chiffres malgré la polémique Joycon drift. On espère que ça sera réellement réglé, pourquoi pas en même temps que la sortie d’une Switch Pro 👀

J’ai vu également que la France est le premier pays européen consommateur de jeux-video. Pas une surprise, mais toujours intéressant à savoir!

rv23

ils savent qui ne seront pas condanneé pour ça en France alors il ne font rien de sérieux.
et profite pour facturé.
comme pour le scandal des voitures wv.

moi j’ai fais repare le mien pour 30€ à la boutique JV de mon quartier

Chantal

Nintendo France admet la réalité de se problème, puisque des consignes ont été envoyées pour que les manettes soient réparées ou échangées, même hors garantie, mais Philippe Lavoué le dit : “le nombre de cas reste extrêmement faible“. Espérons donc ne plus avoir à entendre parler de cette affaire l’an prochain. Et le fait que les paire de Joy-Con ait été détruites pour ceux qui refusaient de payer les 75 euros de réparation demandés ou les 15 euros pour le renvoi à domicile… on en parle ? J’ai même encore le mail avec le devis et celui avec l’avis de… Lire plus »