Miyamoto n’aime pas être comparé à Spielberg, mais est flatté des comparaisons avec Disney

shigeru miyamoto spielberg disney

Shigeru Miyamoto et Steven Spielberg : deux septuagénaires, figures à la fois immensément novatrices et rassurantes, qui ont marqué leurs milieux respectifs. Si une comparaison peut se faire entre le cinéaste et le game designer, elle ne plaît pas trop à ce dernier. Peut-être ne pense-t-il pas la mériter, ou peut-être qu’il a tout simplement détesté jouer à Boom Blox (un puzzle game d’EA paru sur Wii et développé en collaboration avec Spielberg) ? S’il n’a pas expliqué son rejet de la comparaison, le papa de Mario a revanche avoué dans une interview de GameSpotconduite dans le cadre de l’ouverture du land Super Nintendo World à Universal Studios Hollywood – être flatté des comparaisons faites entre Nintendo et The Walt Disney Company :

L’une des expressions utilisées pour décrire Nintendo et M. Miyamoto est “Nintendo est le Disney du monde des jeux vidéo” ou “M. Miyamoto est le Walt Disney du monde des jeux vidéo”. Aujourd’hui, nous sommes arrivés à un stade où cette comparaison est encore plus pertinente, et où il faut laisser tomber la partie “du monde des jeux vidéo”, car ce land existe, tout comme les films, et [Mario] est maintenant partout. Que pensez-vous de cette comparaison et comment vous considérez-vous en tant qu’entreprise, maintenant que vous avez un film hollywoodien et une attraction dans un parc à thème ?

SM : Comme vous l’avez dit, on m’a aussi appelé le Spielberg du monde du jeu, mais je n’aime pas ça. Je suis Miyamoto. Miyamoto est Miyamoto et Nintendo est Nintendo. Cependant, je me sens très honoré d’être comparé à Disney. Cela dit, plutôt que de comparer Nintendo à Disney, je pense que Disney, dans une certaine mesure, surtout pour les familles, [représente] une forme de réconfort pour celles-ci.

J’ai l’impression que Nintendo est connu pour ses jeux vidéo et que, généralement, les jeux vidéo ne sont pas vraiment synonymes de réconfort. Mais Nintendo est associé aux jeux vidéo et le fait que Nintendo soit comparé à Disney me donne vraiment la [confiance] que nous sommes arrivés à un point où nous pouvons associer Nintendo au concept de réconfort et peut-être même arriver à donner du réconfort aux joueurs. J’ai donc le sentiment que nous avons réussi à atteindre cet objectif et j’en suis heureux. Et, au-delà de ça, je pense que c’est vraiment à M. Takashi de décider comment il va faire avancer les choses. Alors pourquoi ne pas le lui demander ?

Justement, interrogé dans le cadre de la même interview, Shinya Takahashi, directeur des studios de développement de Nintendo, déclare que si le constructeur se voit comme une entreprise de divertissement, il tient à conserver la spécificité qui fait que Nintendo reste Nintendo :

STEn tant que développeurs, nous nous considérons davantage comme une entreprise de divertissement. C’est notre objectif. Nous n’envisageons pas seulement les jeux, nous nous sommes lancés dans le parc à thème, nous avons également un film qui sortira bientôt et nous espérons que vous l’apprécierez tous. Nous essayons, autant que possible, de nous rapprocher de cet idéal auquel M. Miyamoto a fait référence, à savoir être une entreprise associée au réconfort des membres de la famille. […] Nintendo est Nintendo, et nous sommes différents de tous les autres.

Que pensez-vous de cette information ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Source(s) :


giomosby
1472 articles

Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.