PREVIEW – FIFA 19 (Nintendo Switch)

À l’occasion de l’E3 2018, il nous a été possible de tester plusieurs jeux à venir sur Nintendo Switch à Paris, dans un lieu loué pour l’occasion par Nintendo France. Au sein de ces jeux se trouvait FIFA 19, tant attendu par nombre de joueurs (oui, même sur Nintendo Switch, croyez moi). Après quelques parties, nous allons vous parler un peu de celui-ci au sein d’une preview. À titre d’information, nous n’avons pas eu le droit de prendre des photos ou de capturer des vidéos du jeu, malheureusement.

Des efforts et un gameplay plus précis

Avec un premier épisode mal maîtrisé sur Nintendo Switch, EA Games ne pouvait que faire mieux. C’est justement ce qu’ils ont fait, FIFA 19 est très fluide un peu plus joli en tous points : joueurs, tribunes, ambiance lumineuse. S’il ne s’agit pas ici d’une claque en comparaison à FIFA 18, nous avons droit cette année à quelques efforts permettant de mieux profiter du titre sur notre console hybride préférée. La grande nouveauté de cet épisode est évidemment l’arrivée de la Ligue des Champions. Pour cela, nous avons joué avec les équipes du Real Madrid et de la Juventus de Turin.

En terme de gameplay, nous avons droit à certaines améliorations dans ce FIFA 19. La sensation de jeu était plus intéressante, plus agréable et plus précise, nous avions l’impression de savoir ce que nous faisions avec notre ballon (enfin presque, nous restons pas très doués). Ce dit ballon était “ lourd “ comme un vrai et les joueurs donnaient l’impression de peser un poids plus en cohérence avec un humain. Il y a encore du travail à faire, mais cette-fois, les développeurs de EA Games ont pris la console au sérieux, ainsi que ses joueurs.

En général, FIFA 19 demande plus de concentration au joueur. Il ne suffit plus de courir et de dribbler les adversaires sans penser à la suite, il est nécessaire de réfléchir un minimum à ce que vous allez faire de ce ballon. Pertes de balles courantes, appels en profondeur, faire revenir un défenseur pour tenter le tacle propre à la limite de la surface, se battre à deux contre un devant le but pour tenter de prendre l’avantage, tout cela paraît plus travaillé et plus engageant. Mais rassurez-vous (ou non), les gardiens sont toujours à la ramasse. Petite nouveauté frustrante, la défense a tendance a laisser la surface libre : nous allons galérer.

Pour finir, nous avons également pu tester le jeu en tabletop à deux joueurs, chacun avec un joy-con. Intégrée dans FIFA 18, cette façon de jouer fait donc son grand retour, et si pour le côté technique (conduite de balle, gestes techniques) il faudra repasser, le système fait largement l’affaire pour une partie rapide au coin d’une table. Côté multijoueur toujours, EA Games promet un mode multijoueur en ligne avec ses amis, enfin !

Visuellement amélioré

Ce qui nous a le plus interpellé dans ce FIFA 19 visuellement parlant, c’est le visage de Cristiano Ronaldo. En comparaison, le joueur du Real Madrid ressemble à sa modélisation de FIFA 15 et non plus à une version plastique liftée de lui même. Il en est de même pour le stade dans lequel nous avons joué, s’il reste très aliasé, il n’en est pas moins impressionnant. Les supporters quant à eux ne sont plus de vulgaires cartons plats affichés n’importe comment. Même s’ils restent très sommaires comparé aux version PlayStation 4 et Xbox One, nous avons enfin l’impression que le stade est un minimum vivant et que des êtres humains sont venus voir le match.

Ronaldo sur FIFA 18 (Nintendo Switch) vs Ronaldo en vrai

Ronaldo sur FIFA 15 (PlayStation 4)

Attente : 80%

Nous avons dorénavant hâte de découvrir la version complète de FIFA 19, prévue pour le 28 septembre 2018 sur Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One, PlayStation 3, Xbox 360 et PC. Néanmoins, la redondance des jeux de football se fait sentir chaque année, même pour un fan de football comme moi. Nous espérons donc que les nouveautés apportées au gameplay et à la technique de la déclinaison Nintendo Switch auront le pouvoir de nous divertir une année de plus.

A propos de l'auteur :

DesBen

Je suis un geek de 23 ans, passionné avant tout par Zelda, Nintendo, Zelda, Google. Je joue sur Nintendo Switch, PlayStation 4, 3DS, j'ai un Galaxy A8 (2018) et un coeur de geek.

a écrit 143 articles sur Switch-Actu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.