xbox nintendo switch clap de fin

Jeux Xbox sur Switch : le clap de fin ?

Nous avons eu le plaisir d’assister ces dernières années à une sorte de bromance naissante entre Microsoft et Nintendo, amitié qui a permis l’arrivée sur notre console de jeux estampillés Xbox Games Studios avec Hellblade: Senua’s Sacrifice, Cuphead et Ori and the Blind Forest, trois excellents titres accueillis à bras ouverts par les joueurs Switch, console sur laquelle ils se sont tous trois bien vendus. Oui mais voilà, Phil Spencer, patron de la division Xbox chez la firme de Redmond, a tenu à tempérer cela lors d’une interview publiée par IGN dans la nuit.

Tenant en premier à rappeler qu’il maintient de très bonnes relations avec Doug Bowser (président de Nintendo of America) et qu’il s’entend très bien et s’entretient régulièrement avec Shuntaro Furukawa (PDG de Nintendo), Phil Spencer note néanmoins que le rapprochement entre Xbox et Nintendo a pu créer une certaine confusion chez les joueurs, qui réclament désormais un portage de leurs jeux sur d’autres machines, ce qui pose problème pour l’intégrité de la marque. Voici le passage en question, gracieusement traduit par nos confrères de Xboxygen :

Actuellement, il semble que lorsque des jeux sortent, il y a cette interrogation : « est-ce que ça va sortir ici, est-ce que ça va sortir là-bas ? ». […] Donc je pense qu’on va en quelque sorte en rester là, j’ai beaucoup de respect pour le rôle que Nintendo a joué et j’aime avoir de super jeux sur leur plateforme mais je n’aime pas vraiment l’idée que pour chacun de nos jeux, arrive cette petite “rumeur” qui est : “est-ce que ça va finir sur Switch ou non ?”

Est-ce qu’Xbox et Nintendo vont donc vraiment “en rester là“, comme le dit Phil Spencer, ou bien cette interview n’est qu’un moyen de calmer temporairement le trop grand enthousiasme des fans ? Seul l’avenir nous le dira, mais les rumeurs de l’arrivée de Master Chief dans le Fighters Pass de Super Smash Bros. Ultimate, ainsi que du portage des trois premiers Halo sur notre console, restent plus présentes que jamais, et ne seraient pas infondées, tant elles permettraient à Microsoft de promouvoir indirectement auprès des joueurs Switch le prochain gros jeu de la marque, Halo 5, et donc l’achat d’une Xbox Series X en complément de leur console hybride.

giomosby

Contenu proposé par - Déjà 486 article(s) à son actif

Présentation : Fan de consoles Nintendo et de jeux japonais depuis que je suis en âge de tenir une manette. Si je ne suis pas dispo, c'est probablement que je visite un parc Disney.

guest
5 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Endy

Je suis d’accord avec le premier commentaire. Nintendo doit faire aussi un pas dans l’autre sens. Si il garde l’exclusivité de ses jeux pour sa console, je ne vois pas pourquoi un autre constructeur de console perdrait la sienne pour lui faire plaisir. Le catalogue de la Switch manque de jeux de gros studios en dehors des jeux Nintendo. Il était bien content de ce partenariat pour attirer un autre public que les fans boys Nintendo. C’est aussi à Nintendo de faire des efforts dans l’autre sens.

Princia

Oui mais Nintendo de son côté ne fait pas beaucoup d’efforts pour porter ses titres sur l’écosystème Microsoft. Il faudrait avoir un gagnant gagnant. Car Nintendo est le plus grand gagnant dans ce deal pour l’instant:
1-une ludothèque de jeux plus fournis.
2-des joueurs switch content que les autres constructeurs portent leurs jeux sur leur machine
2-nintendo récoltent forcément des bénéfices liés à la présence de ces jeux sur son store.

Je pense que Xbox (Microsoft) se sent moins gagnante dans ce contrat.

DesBen

Microsoft gagne de l’argent en vendant ses jeux sur Switch, c’est le principe de l’édition !

Princia

Premièrement c’est faux. Parce que la vente de jeux sur un store est soumis a une commission prélever par l’éditeur. Dans le cas de l’e-shop c’est 30% que Nintendo prélevé sur chaque vente de jeux. Donc oui Microsoft gagne mais Nintendo est doublement gagnante. Et puis dans ce cas qu’est ce qui empêcherait Nintendo de proposer ses jeux sur Xbox One ? Puisque si je ne me base que sur tes arguments Nintendo serait elle aussi gagnante.

DesBen

Je ne vois pas en quoi Nintendo est doublement gagnant. Microsoft ne propose pas ses jeux sur Switch pour être gentils, ils font ça pour l’argent et gagnent aussi en visibilité sur leurs licences. Nintendo n’a justement pas cette visibilité sur les autres consoles.